• LES REMPARTS DU CHÂTEAU D'ORCHER (Seine-Maritime)

    LES REMPARTS DU CHÂTEAU D'ORCHER (Seine-Maritime) LES REMPARTS DU CHÂTEAU D'ORCHER (Seine-Maritime) LES REMPARTS DU CHÂTEAU D'ORCHER (Seine-Maritime)

     

         « Le château d'Orcher est situé sur la commune de Gonfreville-l'Orcher, dans le département de la Seine-Maritime. » [1]

         « Construit dès le 12ème siècle pour protéger l’entrée de la Seine du haut de sa falaise de 90 mètres, le château d’Orcher était constitué d’un donjon carré et d’une enceinte comprenant des tours à chaque extrémités, séparées du plateau par un fossé large de vingt mètres. » [2]

         « Du haut de sa falaise, Orcher domine l'estuaire de la Seine et le pont de Normandie. La forteresse a été transformée en élégante habitation, aux boiseries particulièrement raffinées. » [3]

     

    LES REMPARTS DU CHÂTEAU D'ORCHER (Seine-Maritime)     LES REMPARTS DU CHÂTEAU D'ORCHER (Seine-Maritime)

     Plan hypothétique du château d'Orcher ; Au-dessus : blason de la famille Crespin qui posséda le château d'Orcher par User:Ssire Cette image a été réalisée pour le Projet Blasons de la Wikipédia francophone — Travail personneliLe code de ce fichier SVG est valide.Cette image vectorielle a été créée avec Inkscape par User:Ssire., CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=5012623 ; Au-dessous : blason de la commune de Gonfreville-l'Orcher par SpedonaCette image a été réalisée pour le Projet Blasons de la Wikipédia francophone — Travail personneliLe code de ce fichier SVG est valide.Cette image vectorielle a été créée avec Inkscape par Spedona., CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=14698793

     

    LES REMPARTS DU CHÂTEAU D'ORCHER (Seine-Maritime)     « Orcher occupa dès le 10e siècle une position stratégique de toute première importance. L’histoire d’Orcher  débuta en 912, lorsque Rollon concéda à l’un de ses compagnons, Auricher, un domaine stratégique à Gonfreville. Outre son immense privilège de dominer l’estuaire de la Seine, privilège partager avec le châtelain voisin de Tancarville, le Seigneur du lieu allait aussi pouvoir bénéficier du droit d’épaves.
    Une première tour élevée au 11e siècle fut intégrée près de cent ans plus tard à une véritable forteresse conçue selon un plan très simple. Une cour fermée par de solides murailles fut flanquée à chacun de ses angles d’une tour quadrangulaire. » [5]

         « Le donjon est partiellement détruit en 1360 par les troupes d'Harfleur. Après avoir été rebâti, les Anglais le prennent en 1415.

         Henri V d'Angleterre en dépossède la famille Crespin au profit de Jean Falstaff. Le domaine d'Orcher est rendu au duc de Bedford en 1434, mais revient au Crespin en 1449. Il passe à la famille de Brézé par héritage en 1488, puis à la famille d'O en 1539.

         La famille Potier en est propriétaire de 1632 à 1719, année où le financier John Law de Lauriston l'acquiert.

         Il passe ensuite à Philippe de Vitry, puis à Thomas Planterose de Melmont en 1735. Il le fait transformer le château au goût du 18e siècle par François de la Motte, Jacques Lesueur et Courtel. Le grand donjon du nord-ouest et les deux tours nord sont supprimés avec les courtines. » [1]

     

    LES REMPARTS DU CHÂTEAU D'ORCHER (Seine-Maritime) LES REMPARTS DU CHÂTEAU D'ORCHER (Seine-Maritime) LES REMPARTS DU CHÂTEAU D'ORCHER (Seine-Maritime) 

     

         « Madame de Melmont fera dessiner et planter le superbe parc. Des jardins en terrasse, modernes complètent l’écrin d’Orcher et permettent de profiter de superbes perspectives vers la baie de Seine et le pont de Normandie. » [4]

         « Le château est la propriété de la famille de Rochechouart au 19e siècle, qui le font restaurer par l'architecte Philippon.

    LES REMPARTS DU CHÂTEAU D'ORCHER (Seine-Maritime)     Il appartient aujourd'hui à la famille d'Harcourt. » [1] « Deux de ses membres ont habités Orcher après avoir défendu et servi la France, le général de corps aérien Jean d’Harcourt, pilote de chasse a commandé la célèbre escadrille des Cigognes (14-18) connue pour ses « as » Guynemer et Fonck. Son fils, Emmanuel, a rejoint dès 1942 le Général de Gaulle à Londres, il a été Compagnon de la Libération, ambassadeur de France en Irlande puis en Tchécoslovaquie. » [4] Ci dessus photo extraite du site Géoportail.

         « Le monument fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 12 février 1976 et d'une inscription à cette même date. » [1]

         Tous les ans, pendant le deuxième week-end d’octobre, le château d’Orcher accueille « Plantes en fête », le rendez-vous incontournable des amateurs de jardin en Normandie. Au programme : expo vente, conférences, rencontres et ateliers ludiques...

    Sources :

    [1] Wikipédia

    [2] https://www.chateaudorcher.com/interiors

    [3] http://www.normandie-tourisme.fr/pcu/chateau-et-parc-dorcher/gonfreville-lorcher/fiche-PCUNORM00FS000AC-1.html?iDD=6

    [4] http://www.lehavre-groupe.fr/fr/fiche-detail/visite-guidee-chateau-dorcher.html

    [5] http://www.patrimoine-normand.com/index-fiche-29985.html

    Bonnes pages :

         Le château-fort d'Orcher par Alphonse Martin - Recueil des publications de la Société havraise d'études diverses (1848) ; p141 : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5750469f/f73.item.r=ch%C3%A2teau%20d'Orcher.zoom

    Les deux gravures ci-dessous en sont extraites :

    LES REMPARTS DU CHÂTEAU D'ORCHER (Seine-Maritime) LES REMPARTS DU CHÂTEAU D'ORCHER (Seine-Maritime)

    « LES REMPARTS DE CHÂTEAU-SUR-EPTE (Eure)LES REMPARTS DE LA FORÊT-AUVRAY (Orne) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :