• LES REMPARTS DE SAINT-LEGER-SUR-SARTHE (Orne)

    LES REMPARTS DE SAINT-LEGER-SUR-SARTHE (Orne) LES REMPARTS DE SAINT-LEGER-SUR-SARTHE (Orne) LES REMPARTS DE SAINT-LEGER-SUR-SARTHE (Orne)

     

         « Situé au bord de la Sarthe, le village de Saint-Léger possède une motte castrale bien conservée et une belle église d'origine romane. Au pied de celle-ci on peut remarquer le bel ensemble du logis seigneurial. Sur la commune, les bâtiments les plus remarquables sont le château des Noës, le manoir de Poëley reconstruit sur un vieux site, le Petit et le Grand Bouveuche, le Moulin de Bouveuche et la Haie de Poëley.

         L'église Saint-Léger abrite une Vierge à l'Enfant du 16e siècle classée à titre d'objet aux Monuments historiques » [1]

     

    LES REMPARTS DE SAINT-LEGER-SUR-SARTHE (Orne)     « Saint-Léger, sur la Sarthe, à un quart de lieue du Mesle, n'est qu'une motte artificielle destinée à défendre les gués de la rivière qui sont au-dessous. Nous ne pouvons préciser la date de la fondation de ce petit fort, qui est d'un très mince développement, mais si la voie romaine avait son passage sur ce point, comme nous le soupçonnons, peut-être devrait-on le faire remonter à des siècles très reculés. Toutefois, dans son état actuel, il offre beaucoup plus de ressemblance avec une simple motte féodale qu'avec un travail romain. Le Maine étant de l'autre côté, c'était une des défense de la Normandie contre les envahissements des peuples ses ennemis. » [2]

     

    LES REMPARTS DE SAINT-LEGER-SUR-SARTHE (Orne)    LES REMPARTS DE SAINT-LEGER-SUR-SARTHE (Orne)

     Plan de situation de la motte de Saint-Léger-sur-Sarthe ; blason de la famille de Loisel.

     

    LES REMPARTS DE SAINT-LEGER-SUR-SARTHE (Orne)      « Au 11e siècle, le seigneur du lieu se dénommait Guillaume de Poilley [Guillaume de Poilley est cité parmi les compagnons de Guillaume le Conquérant qui ont participé à la conquête de l'Angleterre en 1066]. Il fonda la première chrétienté et fit construire une église dédiée à saint Léger. Il tenait son fief d’Olivier de Bellême, seigneur du Mesle, fils de Guillaume II de Bellême.

          La motte castrale contrôle un passage de la Sarthe en aval du Mêle sur une voie qui mène en ligne droite de Bellême à Sées. À cette fonction routière et stratégique s’ajoute un rôle dans la mise en valeur du secteur méridional de la forêt de Bourse. La motte de Saint-Léger, ainsi que celles de Boitron, d’Essay et du Mesle, a soutenu l’avancée des défrichements de la forêt de Bourse qui était proche comme l’indique le toponyme de la Haie de Poilley. Le château sur la motte a certainement été détruit pendant les guerres avec les Anglais, comme tous les autres châteaux à proximité. En 1101, Robert de Poilley, fils de Guillaume, donne à l’abbaye Saint-Martin de Séez tout ce qu’il possédait dans l’église de Saint-Léger.

         Les principaux seigneurs de Saint-Léger à partir du 15e siècle sont les familles de Loisel, de Château-Thierry, et des Acres de l’Aigle au moment de la Révolution. Ils rendaient hommage au seigneur du Mesle. Le fief de Poëley dépendait de celui de Saint Léger ; les principaux seigneurs sont les Poilley, Loisel, d'Anthenaise et Château-Thierry. Sur ce fief, s’élevait la chapelle Sainte-Anne de Poëley dont il ne reste plus rien. » [1]

     

    LES REMPARTS DE SAINT-LEGER-SUR-SARTHE (Orne)     « M. Emile Lebouc nous signale à Saint-Léger-sur-Sarthe (commune du Mêle-sur-Sarthe (Sarthe), à 23 kilomètres d'Alençon, une butte de terre, sans fossé, de 12 à 15 m. de hauteur, surmontant une petite plate-forme, dans un pré non loin de l'église, qui domine elle-même la Sarthe d'une quinzaine de mètres. La prairie est elle-même entourée de chemins creux, qui semblent former comme un fossé naturel.
         Il existe en outre, autour du Mêle-sur-Sarthe, d'autres ouvrages en terre. » [3]

    Photo ci-dessus extraite de https://www.cdcvalleedelahautesarthe.com/territoire/st-l%C3%A9ger-sur-sarthe/

     

    Le logis à Saint-Léger-sur-Sarthe

     

    LES REMPARTS DE SAINT-LEGER-SUR-SARTHE (Orne)     « Non loin de l'église et de la motte féodale, autrefois intégrée au territoire du Logis, s'enclave comme dans un écrin et d'une manière un peu insolite, un ravissant manoir tout récemment vêtu d'un délicat crépi blond.

         De plan rectangulaire couvert d'un toit d'ardoises dit en «pavillon» trois niveaux s'y superposent : au rez-de-chaussée se trouve une cuisine et une salle à feu ; au premier, deux salles à feu ; au deuxième le grenier.
         Un escalier à la française à trois volées enfermé dans une tour carrée accrochée à l'arrière du manoir - éclairé par des fenêtres géminées - dessert l'ensemble.
          Maison seigneuriale et communs (pressoir, cave, colombier, écurie etc...) étaient entourés d'un pourpris, lui-même cerné par des douves en eau alimentées par la Sarthe ; un pont-levis en permettait l'accès.
         Les transformations se sont, au cours de siècles, succédées et en fait, de l'origine, subsistent seulement trois cheminées et l'escalier. » [4]

    Photo ci-dessus extraite de ce même site.

          Pour en apprendre plus sur le logis se rendre sur : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9777082g/f36.item.r=%22Saint-L%C3%A9ger%20sur%20Sarthe%22.texteImage

     

    LES REMPARTS DE SAINT-LEGER-SUR-SARTHE (Orne) LES REMPARTS DE SAINT-LEGER-SUR-SARTHE (Orne)

    Ci-dessus : à gauche, plan extrait du cadastre napoléonien, archives de l'Orne http://archives.orne.fr/ ; à droite, photo aérienne extraite du site Géoportail.

     

    Sources :

     

    [1] Extrait de Wikipédia

    [2] Extrait des Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie, volume 9 ; Mancel, 1835 https://books.google.fr/books?id=93xfAAAAcAAJ&dq=motte+de+Saint-L%C3%A9ger+sur+Sarthe&hl=fr&source=gbs_navlinks_s

    [3] Extrait du Bulletin de la Société préhistorique de France ; Éditeurs : Institut de bibliographie (Paris)/Société préhistorique de France (Paris) ; Date d'édition : 1910. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5603665s/f598.image.r=%22Saint-l%C3%A9ger%22

    [4] Extrait de http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9777082g/f36.item.r=%22Saint-L%C3%A9ger%20sur%20Sarthe%22.texteImage

     

    Bonnes pages :

     

    http://www.phanelle.fr/gribouille1789/actes_insolites_v02/actes_insolites_003_61_055.htm

    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9777082g/f38.image.r=%22Saint-L%C3%A9ger%20sur%20Sarthe%22

    « LES REMPARTS DE MANEHOUVILLE (Seine-Maritime)LES REMPARTS D'AUVILLARS (Calvados) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :