• LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)

    LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche) LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche) LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)

    Ci-dessus, à droite, une photo aérienne extraite du site Géoportail.

     

    Le château de Nacqueville (Commune d'Urville-Nacqueville) :

     

         « Inscrit à l'Inventaire des Monuments Historiques, sa construction débute en 1510. Sa muraille d'enceinte est remaniée aux 18e et 19e siècles, mais la poterne dotée d'un pont-levis demeure. Avec ses murs de granit et ses toits de pierre, le château est caractéristique des beaux manoirs du Cotentin. » [1]

     

    LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)     « Le château de Nacqueville est un château situé sur la commune de Urville-Nacqueville dans le département de la Manche.

         Le château est construit au 16e siècle par Jean de Grimouville.

         En 1822, Hippolyte Clérel de Tocqueville hérite par son épouse, Émilie Erard de Belisle, du château.

         Le parc du château fut créé en 1830 par un paysagiste anglais. » [2]

     

    LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)    LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)

    Plan de situation du château de Nacqueville ; blason de la famille de Grimouville, premiers constructeurs du château https://fr.geneawiki.com/index.php?curid=169657

     

    Historique

     

         « Nacqueville était anciennement divisé en deux fiefs principaux : les Marests et Fourneville.

         C'est aux Marests que les premiers seigneurs de la paroisse avaient établi leur demeure féodale. Dès le commencement du treizième siècle, Richard Carbonnel, dont les descendants devinrent marquis de Canisy, reconnaît et confirme la donation que son oncle, Guillaume de l’IsIe avait faite à l'abbaye du Vœu et renonce au droit de patronage sur l'église. (…) Cette seigneurie appartenait encore en 1505 à Jehan Carbonnel. Par échange, vente ou autrement, Renée de Saint-Gilles, fille de Jean et de Marguerite d'Orglandes, en était propriétaire dès la première moitié du 16e siècle.

         Le fief de Fourneville avait aussi changé de maîtres. Anne Bazan, fille de Briand et de Marguerite des Moutiers, le possédait, lorsqu'en 1501 elle épousa Jehan de Grimouville, écuyer, sieur de Saint-Germain-de-Tournebut et d'Azeville, qui devint ainsi seigneur de Fourneville. Leur fils, Jean II de Grimouville, fit alliance avec sa voisine, Renée de Saint-Gilles, dame des Marests, en 1525. Les deux fiefs réunis n'eurent plus dès lors qu'un seul seigneur et patron.

         Le château des Marests fut abandonné et converti en ferme.

         Les époux allèrent habiter le manoir de Fourneville. C'est là qu'en 1547 et 1562 ils signèrent les contrats de de mariage de leurs filles, Marie et Marguerite de Grimouville, avec François Durevye et Gion Fressard du Bisson.

         Pierre de Grimouville s'unit, vers la même époque, à GuilIemette d'Argouges, dont on voyait les armes, avant 1789, au fronton du château et à la voûte de la chapelle. L'achèvement du manoir fut presque leur œuvre. » [3]

     

    LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche) LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche) LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)

     

         « L'histoire du château et du parc de Nacqueville, déjà longue de 500 ans est étroitement liée à celle des 3 familles successives dont elle a été la demeure :

         - les Grimouville aux 16e et 17e siècles ;

         - les Mangon, et leurs proches parents les Barbout de Querqueville, et puis leurs proches parents les Tocquevilles aux 18e et 19e siècles ; et

         - les Hersent et leurs descendants de 1880 à nos jours. » [1]

     

         « Il est construit au 16e siècle, à l'initiative de Jean de Grimouville. Son fils Pierre de Grimouville l'agrandit et en achève la construction. » [4]

     

    LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)     « Les Grimouville, ancienne famille normande, entamèrent la construction d'un solide batiment fortifié qui deviendra le château de Nacqueville. Le mur d'enceinte, haut de 6m, constituait un obstacle à la vue : dans ces conditions, l'aménagement esthétique des alentours n'offrait évidemment aucun intérêt. » [1]
    Blason de la famille de Grimouville https://fr.geneawiki.com/index.php?curid=169657

     

    LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)     « Le château est acquis par Bernardin Mangon en 1685. Il fait abattre le mur d'enceinte et transforme l'édifice, jusqu'ici consacré à la défense, en une demeure agréable et d'un charme exceptionnel. » [4]

    Blason de la famille Mangon https://gw.geneanet.org/pierfit?lang=fr&n=mangon&oc=0&p=a...armes

     

         « Le mur d'enceinte fut abattu vers 1700 à l'exception de la poterne qui constitue aujourd'hui le seul vestige de cette défense, et aussitôt une belle perspective sur la vallée s'ouvrit aux habitants. » [1]

     

    LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)     Au début du 19e siècle, le château revient, par son épouse, à Hippolyte de Tocqueville (1797-1877), frère aîné d'Alexis de Tocqueville. Il réaménage le château et fait redessiner le parc par un paysagiste anglais en 1830. Celui-ci crée un étang, des cascades et des fontaines, dégage la vallée, procède à la plantation d'arbres d'ornement, étend les bois sur les hauteurs et perce des avenues forestières. » [4]

    Blason de la famille de Tocqueville Par ArocheCette image a été réalisée pour le Projet Blasons du Wikipédia francophone. — Travail personneliLe code de ce fichier SVG est valide.Cette image vectorielle a été créée avec Inkscape par Aroche., CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3762434

     

    LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)     « Des trois demeures du nord Cotentin que se partagent Hippolyte, Édouard et Alexis de Tocqueville, le château de Nacqueville est le seul à n'avoir pas appartenu à la famille des Clérel de Tocqueville avant eux. En effet, c'est Émilie Erard de Belisle de Saint-Rémy, la future épouse d'Hippolyte de Tocqueville qui a hérité en 1822 de ce château, dont l'existence remonte au 16e siècle. Celui-ci a évidemment connu de nombreuses modifications depuis sa fondation, mais ce qui a le plus changé son aspect extérieur, c'est la démolition du très haut mur d'enceinte qui encercle le manoir jusqu'en 1700, et dont il ne reste aujourd'hui encore que la poterne qui fait face au bâtiment principal. A partir de cette date l'aménagement de jardins autour de la demeure devient envisageable, mais il faut attendre 1830 et Hippolyte de Tocqueville pour que quelqu'un se charge de mener à bien les travaux nécessaires. Il faut préciser qu'à cette époque les allées qui conduisent au château sont encore difficilement praticables et que le manque d'entretien des alentours en font, dans l'esprit d'Alexis notamment, un vaste « bourbier ».

     

    LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche) LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche) LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)


         Cependant, sous l'impulsion d'Hippolyte, la transformation des lieux est radicale. Il sera aidé en cela par son goût personnel pour les jardins et la botanique (qu'il partage d'ailleurs avec la plupart des membres de sa famille) ainsi que par un paysagiste anglais. Ce dernier conçoit un parc romantique s'étendant sur l'ensemble des trois vallons convergeant vers le château et qui exploite astucieusement les petits ruisseaux qui en descendent. La voie d'accès au domaine est redessinée pour déboucher face à la demeure ; le jardin est orné de nombreux arbustes à fleurs et de plantes exotiques ; un étang est creusé en aval du château dans la direction de la mer que l'on aperçoit aussi à l'horizon ; les ruisseaux sont aménagés en cascades pour égayer les massifs de fleurs et de nombreuses fontaines viennent également orner le parc.
    Cette débauche d'énergie s'intéresse également au château lui-même, dont la toiture est surélevée pour permettre le rehaussement d'un étage d'habitation et dont l'aménagement intérieur connaît de grandes améliorations, et elle suscite l'admiration d'Alexis de Tocqueville lors de chacun de ses passages à Nacqueville.
         Bien qu'il fut largement endommagé au 20e siècle par différentes tempêtes ainsi que par la Seconde Guerre mondiale, durant laquelle il devint notamment un emplacement de choix pour l'établissement d'un important état-major américain, le parc de Nacqueville a été réaménagé à l'identique de ce qu'il était au 19e siècle et il constitue à l'évidence, aujourd'hui encore, l'un des plus somptueux jardins qui soient dans cette région de la France. » [5]

     

    LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)     « En 1880, Hildevert Hersent rachète le château et perfectionne le système hydraulique.

         En 1922, le réalisateur normand René Le Somptier tourne au château son film La Dame de Montsoreau, avec Gina Manès et Jean d'Yd.

         Pendant la Seconde Guerre mondiale, le château est occupé par les Allemands, qui, en 1943-1944, abattent 2000 arbres pour construire le Mur de l'Atlantique.

         En 1945, les Américains installent des baraquements et les parkings d'un état-major considérable. » [4]

     

    LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)     « Lorsque Marcel Hersent (1895-1971) récupère la propriété en 1946, l'ensemble est dans un état catastrophique: toitures en partie éventrées, intérieur ruiné, parc saccagé, bois très endommagé. Pendant 10 années Marcel Hersent s'attache à effacer les traces de la guerre.

         Fier de son oeuvre, il ouvre le château et parc à la visite du public en 1962.

         En 1971, la fille de Marcel, Jacqueline, hérite de la propriété. Elle avait epousé en 1946 François Azan. La famille Azan s'est dedié à maintenir les lieux en parfait état, en leur conservant l'équilibre et le charme. » [1]

     

         « La tempête d'octobre 1987 renverse les arbres sur 25 ha. » [4]

     

    LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)     « En l'an 2000, leur fille, Florence, hérite de la propriété. Avec son mari, Thierry d'Harcourt, et leur trois enfants, ils ont quitté l'Australie où ils vivaient depuis 12 ans pour rentrer en France et s'installer à Nacqueville. Ils poursuivent la tâche que 18 générations précédentes de propriétaires du domaine de Nacqueville ont entamé 5 siècles plus tôt. » [1]

     

         « En 1999, il est élu 3e Merveille du département. » [4]

     

    LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche) LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche) LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche) LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche) LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)

     

    Description

     

    LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)     « Le château de Nacqueville présente une poterne du seizième siècle, d'un style d'architecture fort élégant ; elle est composée d'un corps de bâtiment flanqué des deux côtés de deux jolies tours cylindriques qui viennent baigner dans les douves du château. Des toîts en pointe supportés sur une corniche à encorbellements, des lucarnes surmontées de la coquille, type caractéristique du règne de Henri II, une fenêlre en croix placée entre les rainures du pont-levis et surmontant les armoiries des seigneurs de Nacqueville, sont les autres accessoires de cette poterne. » [6]

     

    Le Parc

     

    LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)     « Mais c'est seulement en 1830 qu'Hippolyte de Tocqueville, dont l'épouse était propriétaire du domaine, décida de créer un veritable parc.

         Dans ce but, il fit appel à un paysagiste anglais. Celui-ci conçut un parc romantique sur l'ensemble des 3 vallons convergeant vers le château.

         En quelques années les travaux furent menés à bien : création d'un étang, aménagement de cascades et de fontaines ; dégagement de la vallée, puis plantation d'arbres d'ornement, d'arbustes à fleurs et de plantes exotiques ; déplacement de l'avenue d'arrivée afin de la faire déboucher face au château ; et extension des bois situés sur les hauteurs.

           Le résultat de ces transformations apparut si remarquable au philosophe Alexis de Tocqueville, l'auteur du classique « Democracy in America », qu'il écrivait en 1857 à son ami G. de Beaumont :

         « Mon frère a depensé à Nacqueville beaucoup de gout et d'argent, et a fait de ce lieu un des plus jolis lieux du monde. » (...)

         « Créé en 1830 autour du château par un paysagiste anglais, il constitue un ravissant parc classé d'inspiration romantique. Il est traversé par une rivière en cascades bordée d'arums et est animé par une pièce d'eau et des fontaines fleuries. De nombreuses variétés de rhododendrons, d'azalées et d'hortensias ainsi que des arbres d'ornement, des palmiers et des gunneras géants complètent ce panorama enchanteur. » [1] 

     

         Le château de Nacqueville a été le sujet de très nombreuses cartes postales :

    LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)LES REMPARTS DE NACQUEVILLE (Manche)

     

    Protection :

     

         « La porte et son pont-levis font l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 16 mai 1944, le reste du domaine (château, parc, aménagements) est également inscrit depuis le 20 novembre 1992. » [2] « Son parc est classé depuis 1969. » [4]

     

    Sources :

     

    [1] Extrait de http://nacqueville.com/html_fr/historique.php

    [2] Extrait de Wikipédia

    [3] Extrait de http://docplayer.fr/29252403-Iv-les-monuments-1-le-chateau.html

    [4] Extrait de https://www.wikimanche.fr/Ch%C3%A2teau_de_Nacqueville

    [5] Extrait de http://www.tocqueville.culture.fr/fr/lieux/l_chat-nacqueville.html

    [6] Extrait du Congrès archéologique de France ; Société française d'archéologie, 1841 https://books.google.ru/books?id=5945gEvVkhIC&pg=PA204&lpg=PA204&dq=ch%C3%A2teau+de+nacqueville&source=bl&ots=GdYcmb00To&sig=TVNldLshcuifBiwNFfA1YNlKo9I&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwj5uPrxwqncAhVB1iwKHdRADyA4MhDoAQhDMAc#v=onepage&q=ch%C3%A2teau%20de%20nacqueville&f=false

     

    Bonnes pages :

     

    Site officiel du château : http://nacqueville.com/

     

    O https://www.revedechateaux.com/fr/chateau-de-nacqueville-1653596277/show

    O https://www.wikimanche.fr/Cat%C3%A9gorie:Ch%C3%A2teau_de_Nacqueville_(image)

    O http://www.wikiwand.com/fr/Ch%C3%A2teau_de_Nacqueville

    O http://www.images-de-paysages.com/Photos-images-du-chateau-de-Nacqueville-Cotentin-hotels-Gites.htm

    O https://www.le-petit-manchot.fr/cc-14-17-urville-nacqueville-parc-chateau/articles/

    O http://www.lenordcotentin.com/le-chateau-de-nacqueville-a127369490

    O http://brigittepierrette1952.eklablog.com/chateau-de-nacqueville-a145198496

     

    Fiche DREAL Basse-Normandie 2013 n° 50025 :

    « LES REMPARTS DE VILLERS-BOCAGE (Calvados)LES REMPARTS DE CLERY (Eure) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :