• LES REMPARTS DE MARTINVAST (Manche)

    LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche) LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche) LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)

    A droite, une photo aérienne extraite du site Géoportail.

     

           « Le château de Martinvast, dit aussi château de Beaurepaire, est un château de la Manche, situé à Martinvast et sur la commune d’Hardinvast. Il fait partie des « 7 Merveilles de la Manche », élues par le public en 1999. » [1] 

     

         « Le château et son ancien domaine se trouve à environ 850 mètres au sud-est du bourg de Martinvast. » [2]

     

    LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)   LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)

     Plan (provisoire) du château de Martinvast ; blason de la famille du Moncel par Gilloudifs

     

    LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)

     

    Historique

     

    LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)     « En sortant de Cherbourg dans la direction de la Hague, on trouve, dans le canton d'Octeville, à une lieue du chef-lieu, la paroisse de Martinvast, dont le seigneur, au milieu du 12e siècle, faisait avec la communauté de Cherbourg, le service dû à Henri, duc de Normandie et roi d'Angleterre. Ce seigneur s'appelait Richard, et avait en même temps des possessions en Angleterre, dans le comté de Nottingham. C'est probablement près du château de Martinvast qu'il faut rechercher l'emplacement de celui dont parlent les registres de l'échiquier d'Angleterre et de Normandie. On voit à l'entrée de la cour de M. le comte du Moncel, une vieille tour qui semble, avec quelques accessoires, avoir fait partie d'un ancien château-fort. On remarque dans les environs, et surtout dans la direction de l'église, des restes de travaux et surtout une chaussée très considérable, et qui semble avoir été destinée à retenir les eaux de manière à couvrir tout ou partie de cette forteresse. L'église, qui n'est pas éloignée de l'emplacement du château, est très antérieure au règne de Henri II : elle remonte au moins au temps de la grande ardeur des seigneurs normands pour les constructions ecclésiastiques. Quoique je n'aie pas trouvé le nom : de Martinvast sur les listes de la conquête, je ne doute pas que ce nom ne soit dans le livre censier d'Angleterre, entre ceux des possesseurs de fiefs dans ce royaume, sous le règne du Conquérant. - La famille qui portait le nom de Martinvast se conserva longtemps en France. Elle possédait encore la seigneurie de cette paroisse dans le 15e siècle. Des titres particuliers parlent d'un Martinvast qui fut décapité sous le règne de Louis XI : je présume que ce fut pour avoir pris le parti du frère de ce roi. On sait avec quelle rigueur furent traités tous ceux qui le reconnurent comme duc de Normandie quoique le roi lui eût lui-même donné ce titre. Après les seigneurs qui portaient le nom de la paroisse, la seigneurie de Martinvast a passé dans la famille du Moncel, qui est encore aujourd'hui en possession de la terre où était situé l'ancien château. Celui qui l'a remplacé fut bâti à la fin du 16e par Barthole du Moncel, un des ancêtres du possesseur actuel. Je n'ai pu retrouver les armes des anciens seigneurs de Martinvast. La famille du Moncel porte de gueules à trois losanges d'argent. » [3]

    Ci-dessus, une carte postale du donjon du 11ème de Martinvast.

     

    LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)     « Le premier château fut ruiné par la guerre de cent ans et reconstruit de 1579 à 1581 par Barthole du Moncel, avec une aile encadrée de deux gros pavillons carrés saillants et bastionnés. Des constructions médiévales qui pouvaient subsister, il ne conserva que le donjon. Il était alors entouré de douves et de marécages. 

     

    Ci-dessus, le château de Martinvast près de Cherbourg - 1880

     

    LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)     De 1820 à 1867, un de ses descendants, le comte Alexandre du Moncel, maréchal de camp et pair de France (qui y meurt en 1861), le restaura pour le rendre habitable et le flanqua de quatre tours ; par ailleurs, il supprima les douves et assécha les marécages. » [4] 

     

    Ci-dessus, plan extrait du cadastre napoléonien de 1813, Archives de la Manche, http://www.archives-manche.fr/

     

    LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)

     

         « L'Impératrice Marie-Louise visite le château le 29 mai 1811 et le 27 août 1813, suivie plus tard par Eugénie, épouse de Napoléon III, la reine Victoria (1898) ainsi que l'empereur du Brésil, Pedro Ier. (…) » [1]

     

    LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)       « En 1867, il fut vendu au baron Arthur de Schickler, (1828-1919), issu d'une famille de banquiers berlinois installés en France, anobli par le roi de Prusse avec le titre de baron [1] banquier de la famille royale de Prusse à Berlin, qui le transforma en château néogothique par l'adjonction d'une galerie médiévale au nord et l'édification d'une aile du même style qui reliait le donjon à la construction du 16e siècle. L'architecte chargé de cette transformation fut l'anglais William Henry White » [4] (1838-1896) « qui le fait agrandir dans un « style gothique aux accents victoriens ». [2]

     

    LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)

     

    LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)     Ce fut cet « architecte britannique William Henry White, établi à Paris puis à Calcutta, qui mena également en 1862 la reconstruction du château de Bizy à Vernon (Eure) pour le compte du baron Fernand de Schickler, le frère du précédent.

         Les plans du nouveau château furent exposés au salon des Beaux-Arts en 1867 et 1869, et il abrita, entre autres œuvres d'art, un portrait de jeune homme de Boticelli (New York, Metropolitan Museum of Art). Les bâtiments du haras édifié sur le domaine sont de Charles Letrosne ; les massifs floraux du parc, composé d'essences rares et de cascades, furent dessinés par Levy-Dhurmer. » [2]

     

    Ci-dessus, le château de Martinvast en 1866 extrait de Cherbourg et ses bains de mer, par Th. Pelloquet, impr. Vallée, 1866 Predhomme, Domaine public https://www.wikimanche.fr/Fichier:Martinvast-chateau1.jpg

     

    LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche) LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche) LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)

     

    LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)     « Pendant la Seconde Guerre mondiale, le château est occupé par un important état-major allemand. Le 14 janvier 1944, l'aviation alliée bombarde le château avec des bombes au phosphore, provoquant l'incendie de l'aile gauche et de nombreux dégâts ailleurs. Le 8 mai suivant, un autre bombardement détruit la ferme et les granges. Le château est en ruines. » [1]

     

    LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)     « Aussitôt après la guerre, la comtesse Hubert de Pourtalès, fille du baron Arthur de Schickler, sépara des ruines la partie de l'aile néogothique encore intacte (...) » [4]

     

         « Le pavillon Renaissance a été reconstruit, mais pas la galerie doublant l'aile Renaissance et évoquant les abbayes médiévales ni la salle à manger, dont le manteau en demi-lune (?) de la cheminée a conservé un décor sculpté dessiné par White, L'Arche de Noé. » [2]

     

    LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)     « (...) mais il fallut attendre l'acquisition en 1962 du château par son petit-fils, le comte Christian de Pourtalès-Schickler († 2018), pour voir entreprendre tout d'abord en 1967 la restauration de l'aile est du château 16e, puis à partir de 1995, la construction d'une galerie de liaison destinée à relier cette aile avec la partie intacte du château 19e.

     

    LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)     C'est ainsi que le château de Martinvast retrouve petit à petit sa splendeur d'antan, tandis que ses abords sont également l'objet de soins constants, tel un joyau dans un écrin de verdure. En face de l'ancien château 16ème la vue porte sur l'obélisque, probablement aménagé par le comte Alexandre du Moncel pour lui servir de gloriette. Destiné à être vu de loin, il est exeptionnellement élevé ; ses quatre faces triangulaires sont percées d'oculi semblables à ceux de la ferme-école, un escalier intérieur permet de le gravir. Plus à l'est, on aperçoit entre les arbres du parc, les ruines de l'ancien moulin à vent, qui a malheureusement perdu sa toiture et ses ailes. » [4]

     

    Le parc

     

    LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche) LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche) LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)

     Ci-dessus, à gauche, une lithographie du château de Martinvast et de son parc. Vue générale vers 1850 par Du Moncel ; https://www.wikimanche.fr/Fichier:Martinvast-chateau-parc.jpg

     

         « Le parc d'une superficie de 100 hectares comporte bois, prairies, étangs, cascade, des sculptures (deux lions soutenant une - ou deux ? - colonne(s) vénitienne(s), une statue de femme en marbre d'Alfons Mucha) et des fabriques dont un obélisque du 18e, près de la limite avec Hardinvast. De somptueux massifs d'arbustes à fleurs, rhododendrons, camélias et hortensias, poussent à l'abri des conifères exotiques du parc. » [2]

     

    LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche) LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche) LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)

     

    Protection :

     

    LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)     « Le château (façades et toitures) fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques par arrêté du 27 avril 1976, tandis que le parc (façades et toitures de l'ensemble des bâtiments, à l'exclusion des bâtiments contemporains ; obélisque et moulin à vent ; murs d'enceinte avec leurs piliers et grilles ; potager avec ses serres et ses murs ; (...) sont inscrits par arrêté du 28 décembre 1992. » [2]

     

    Ci-dessus : Domaine de Beaurepaire - Obélisque d'Hardinvast : gloriette construit au 18e par les chatelains Du Moncel à l'extrémité du parc du château de Martinvast ; auteur : Xfigpower https://www.wikimanche.fr/Fichier:Domaine_de_Beaurepaire_-_Ob%C3%A9lisque_d%27Hardinvast.JPG

     

         « Cette dernière inscription protège également le parc de 100 hectares (avec l'ensemble de ses aménagements paysagers et hydrauliques). Il est composé de bois, prairies, étangs et d'une cascade. Il est, en partie, situé aussi sur Hardinvast. » [1]

     

    Sources :

     

    [1] Extrait de Wikimanche

    [2] Extrait de Wikipédia

    [3] Extrait de Recherches sur les anciens châteaux de la Manche par M de Gerville ; Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie ; Caen Mancel 1824 https://books.google.fr/books?pg=PR1&id=8NIDAAAAYAAJ&hl=fr&output=text

    [4] Extrait de https://www.revedechateaux.com/fr/chateau-de-martinvast-1237786288/show

     

    Bonnes pages :

     

    O https://www.wikimanche.fr/Cat%C3%A9gorie:Ch%C3%A2teau_de_Martinvast_(image)

    O http://www.lecoindescamping-cars.fr/Basse-Normandie-Manche-Invitation-touristique-Le-Chateau-de-Martinvast-710.htm

    O https://www.ouest-france.fr/letonnante-etrangete-de-lobelisque-de-martinvast-526599

    O http://cotentin.canalblog.com/archives/2009/08/03/14614999.html

    O https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6480990w/f25.image.r=%22ch%C3%A2teau%20de%20Martinvast%22?rk=21459;2

     

    LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche) LE CHÂTEAU DE MARTINVAST (Manche)

    « LES REMPARTS DE FONTENAY-LE-MARMION (Calvados)LES REMPARTS DE SAINT-MARDS-de-FRESNE (Eure) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :