• LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)

    LES REMPARTS DE GRATOT (Manche) LES REMPARTS DE GRATOT (Manche) LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)

     

         « Le château de Gratot est une ancienne maison forte, du 13e siècle et des 15e et 16e siècle, maintes fois remaniée, qui se dresse sur la commune de Gratot dans le département de la Manche en région Normandie.

         Bâti dès le 13e siècle, il est maintes fois transformé jusqu'à son apogée au 18e siècle, avant d'être laissé à l'abandon au 19e siècle, et de devenir aujourd'hui un lieu touristique. » [1]

         « Le château de Gratot a appartenu pendant 5 siècles à la famille d’Argouges, entré par alliance en 1251 et ce, jusqu’en 1777. Il devint au 17e siècle le siège d’un marquisat. » [2]

     

     LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)   LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)

     Plan hypothétique du château de Gratot ; blason de la famille d'Argouges dessiné par O. de Chavagnac pour l’Armorial des As : http://dechav.free.fr/armorial/blason.php?id=Argouges  

     

    LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)     « Le mot Gratot vint d'un nom d'homme et signifie la demeure de Guérard. C'est ce que nous apprend le Livre-Noir de la cathédrale de Coutances, qui, en 1251, latinise Gratot en « Guerardlot ». Une charte de l'abbaye de la Lucerne, de 1255, est plus explicite encore, car elle donne le nom du seigneur et de son fief : « Carta Guerardi de Guerartot militis ». Le mot saxon ot, tot ou thot signifie, en effet, demeure ou famille. Cette localité de Gratot peut donc remonter aux premiers ducs Normands. Après les Guérard nous voyons apparaître les Clarenbold et les Creully... » [6]

         Au 10ème siècle, une construction en bois existe certainement.

    LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)     « Clarembald de Gratot fut un des bienfaiteurs de l'abbaye de Lessay ; car on voit dans une charte d’Henri Ier, de l'année 1126, donnée en faveur de cette maison religieuse, que Clarembald et plusieurs autres lui concédèrent leurs droits sur l'église de Geffosses. (…) Plus tard, elle devint la propriété de Gilbert de Creully, qui la transmit à Richard de Creully. Ce fut sur cette famille, qui, sans doute, défendit la cause de Jean Sans-Terre, que Philippe-Auguste la confisqua (…) Dans le 13e siècle, la seigneurie de Gratot entra dans la famille d'Argouges par le mariage de Guillaume d'Argouges, fils de Robert, avec Jeanne de Gratot. » [5]

         « Le premier château de Gratot fut construit au 14e siècle, par la famille d'Argouges, barons de Gratot depuis 1251. (…) « La famille d'Argouges descend d'un certain Lo d'Argouges, qui vécut au 10e siècle. [Voir à ce sujet http://patrimoine-de-france.com/manche/gratot/ancien-chateau-1.php(…) C'est au 17e siècle que Gratot est érigé en marquisat. » (...) Il subit de nombreuses modifications jusqu'au 18e siècle. » [1] «  A la fin du 16ème siècle, dans l'angle Ouest la vieille tour-porte avec pont-levis est bouchée. La nouvelle porte d'accès est au centre de la façade. » [4] « La famille d'Argouges le vend en 1771. »

     

    LES REMPARTS DE GRATOT (Manche) LES REMPARTS DE GRATOT (Manche) LES REMPARTS DE GRATOT (Manche) LES REMPARTS DE GRATOT (Manche) LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)

     

         « Tout au long du 19e siècle, les propriétaires se sont succédés sans entretenir le monument qui est tombé lentement en ruine, envahi par le lierre, et définitivement abandonné au début du 20e siècle. » [2] « Il sert d'entrepôt pour les fourrages des fermiers du secteur. » [1] « En 1939, sous le poids de la neige, les toits des bâtiments du 18ème siècle s'écroulent. » [4]

         « En 1968, un chantier de bénévoles fut entrepris pour la restauration et l’animation du Château. Cela aura été 20 années d’une vraie et folle aventure ; un défi réussi grâce à de gros travaux de débroussaillage et de déblaiement jusqu’aux interventions de maçonnerie les plus complexes,. Environ 16 000 journées de travail bénévoles ont été réalisées par des jeunes gens venus de France entière mais aussi d’autres pays du monde. Des entreprises professionnelles, de charpente et de couverture notamment, sont également intervenues.

         Les financements nécessaires ont été apportés par des subventions essentiellement de l’Etat (Ministère de la Culture), du Conseil Général de la Manche, du mécénat (la Fondation Langlois) et le produit des droits d’entrées perçus auprès des visiteurs. » [2]

         « En 2003, il a reçu près de 12 600 visiteurs. » [1]

     

    LES REMPARTS DE GRATOT (Manche) LES REMPARTS DE GRATOT (Manche) LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)

     

         « Le château de Gratot se présente sous la forme d'une enceinte quadrangulaire entouré de larges douves alimentées en eau par la « fontaine à la fée ».

         On pénétrait dans la cour du château par une tour-porte ; porte piétonne et porte charretière munies chacune d'un pont-levis à chaînes comme l'attestent les rainures que l'on peut encore observer aujourd'hui. À l'ouest se dressent les ruines d'une tour d'angle qui présente une porte murée et dont la construction remonte à la fin du 13e siècle. À l'arrière, un petit pont à trois arches enjambe les douves et donnait accès au parc du château.

         Les communs composés de deux bâtiments rectangulaires encadrent la porterie. Ils datent de la fin du 16e siècle. Dans une salle, l'exposition « Huit siècles de vie » explique l'histoire du château et les étapes de sa restauration. Centre culturel, le château abrite régulièrement des manifestations artistiques (peintures, sculptures).

         Du logis seigneurial des 15e et 17e siècles construit en équerre, il ne reste que des ruines. Il avait à l'origine trois étages et une quinzaine de pièces, couverts d'un toit à la Mansart. Le rez-de-chaussée est ouvert de grandes fenêtres, le premier étage de hautes lucarnes de façade. Il est flanqué à l'un de ses angles par une tour ronde, accostée d'une guette, du 15e siècle d'aspect médiéval ; à noter, un rétrécissement imprévu de l'escalier pour empêcher les assaillants d'arriver à deux en même temps. L'autre angle est occupé par la tour, dite « tour Mélusine », construite de la fin du 15e siècle au début du 16e siècle, sur laquelle s’appuie un puissant contrefort. Octogonale à la base, elle se termine par une chambre de plan carré et est coiffée d'un toit en bâtière. Balustrades et gargouilles en décorent le sommet.

         Un pavillon du 18e siècle vient compléter l'ensemble. Des caves, dont l'entrée se situe au pied de la tour ronde, présentent des voûtes d'arêtes reposant sur des colonnes composées de pierres mises de chant. » [1]

     

    LES REMPARTS DE GRATOT (Manche) LES REMPARTS DE GRATOT (Manche) LES REMPARTS DE GRATOT (Manche) LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)

     

    LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)  La légende de la fée

         « La légende de la fée : Un des seigneurs d’Argouges revenait de la chasse et rencontra à la fontaine une très belle jeune femme du nom d’Andaine, la fée de Gratot. Il devint éperdument amoureux d’elle et la demanda en mariage. La belle lui dit qu’elle était une fée et qu’elle acceptait de devenir son épouse à condition qu’il ne prononce jamais le mot « Mort ». Le seigneur le promit.

         Un jour, lors d’une fête au château, excédé d’attendre sa dame qui se préparait, il lui lança : « Dame vous êtes bien lente dans vos besognes ! Seriez vous bonne à aller quérir la mort ? ». La fée poussa alors un cri déchirant, monta sur le rebord de la fenêtre et disparut en laissant l’empreinte de son pied et de sa main.

         Alors, maintenant, vous qui connaissez la légende, venez vérifier si l’empreinte est bien encore au château en faisant la visite. » [3]

    LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)     « Chaque famille normande avait son bon génie qui veillait sur elle. Celui des d'Argouges était une fée. On montre encore, sur l'une des fenêtres du château de Gratot, l'empreinte d'un pied qu'on dit être celui de la fée, alors qu'elle disparut et quitta le manoir qu'elle protégeait. Suivant la tradition, une pareille empreinte se voit aussi sur l'un des créneaux de la tour du château de Rânes, qui appartenait à la famille d'Argouges. A Rânes, la fée, dit la tradition, revient la-nuit en longue robe blanche, redisant des paroles mystérieuses que personne ne comprend. À Gratot, un lieu, nommé le Désert a aussi sa merveilleuse légende. Dans cet endroit, il existe une fontaine que chaque nuit la fée visite, et qui, à cause de ces visites nocturnes, est appelé la Fontaine à la fée. Le cri de guerre des seigneurs d'Argouges était : A la fée ! » [5]

     

         « Le château fait l'objet d'un classement au titre des Monuments historiques par arrêté du 4 août 1970. » [1]

     

    LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)LES REMPARTS DE GRATOT (Manche) LES REMPARTS DE GRATOT (Manche)

    Ci-dessus reportage photo réalisé par Gilloudifs - Photo en bas à droite extraite du site Géoportail.

     

    Sources :

    [1] Wikipédia

    [2] http://www.chateaugratot.com/le-chateau/

    [3] http://www.tourisme-coutances.fr/9419-chateau-de-gratot/

    [4] http://chateau.over-blog.net/article-manche-interieur-du-chateau-de-gratot-109230037.html

    [5] http://brunodumes.pagesperso-orange.fr/Gratot.html

    [6] http://patrimoine-de-france.com/manche/gratot/ancien-chateau-1.php

     

    Sites :

    Le site officiel : http://www.chateaugratot.com/

    O http://chateau.over-blog.net/article-manche-chateau-de-gratot-98660781.html

    O http://brunodumes.pagesperso-orange.fr/Gratot.html

    O http://photosdemonmonde.overblog.com/2013/11/ch%C3%A2teau-de-gratot-gratot-manche-basse-normandie.html

    O https://www.flickr.com/photos/biron-philippe/4661382788/in/photostream/

    O http://patrimoine-de-france.com/manche/gratot/ancien-chateau-1.php

    O https://www.jaimemonpatrimoine.fr/article/20151106/le-chateau-de-gratot-ou-la-fee-et-la-mort

    O http://www.chateau-fort-manoir-chateau.eu/chateaux-manche-chateau-a-gratot-chateau-fort-de-gratot.html

     

    Vidéo :

    « LES REMPARTS DE SAINT-VAAST-SUR-SEULLES (Calvados)LES REMPARTS DE TILLIERES-SUR-AVRE (Eure) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :