• LES REMPARTS DE GACE (Orne)

       La ville de Gacé a t-elle possédé des remparts ? Je l'ignore, mais elle a connu une forteresse dont il subsiste aujourd'hui des éléments qui abritent l'hôtel de ville et un musée consacré à la Dame aux Camélias. Son emprise au coeur de la cité est encore à préciser :

    L'enquête se poursuit donc... 

    LES REMPARTS DE GACE (Orne) LES REMPARTS DE GACE (Orne) LES REMPARTS DE GACE (Orne)

       

    LES REMPARTS DE GACE (Orne)     « Château des [12e (?)], 14e, 15e, 16e et 17e siècles, en pierre et briques rouges, inscrit au titre des monuments historiques depuis 1968, occupé par la mairie et le musée de La Dame aux Camélias. » [Wikipédia]

          « Très ancienne place forte reconstruite à partir du 14e siècle. Le château avait pour mission de défendre la vallée de la Touques et était le premier bastion important que les ennemis, venus de l'ouest ou du sud, rencontraient. Le château apparaît pour la première fois à l'époque mérovingienne.

    LES REMPARTS DE GACE (Orne)     Pendant la guerre de Cent Ans, la forteresse, sans doute délabrée, fut reconstruite. La grosse tour ouest, nommée tour Talbot, date de cette époque. En 1449, commence la construction des deux tours rondes qui flanquaient l'entrée du château, au-delà du pont-levis. Au 16e siècle, construction de la partie du château face à la place. Une partie de la façade sud-ouest est transformée au 17e siècle pour être mise au goût du jour. A la révolution, les habitants démolirent une partie de la façade Est, et la reconstruisirent au 19e siècle, à l'aide de briques. Château de plan rectangulaire avec un pavillon central en avancée, et s'appuyant à son extrémité nord à la tour de défense du 14e siècle. L'ancienne entrée du château avec les deux tours du 15e siècle, occupe l'extrémité de la façade ouest. »  http://www.chateau-fort-manoir-chateau.eu/chateaux-orne-chateau-a-gace-chateau-de-gace.html

     

    LES REMPARTS DE GACE (Orne)  LES REMPARTS DE GACE (Orne)

    Plan hypothétique du château de Gacé ; blason par ArocheCette image a été réalisée pour le Projet Blasons de la Wikipédia francophone — Travail personneliLe code de ce fichier SVG est valide.Cette image vectorielle a été créée avec Inkscape par Aroche., CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=6627840

     

    LES REMPARTS DE GACE (Orne)      « En 944, c’était déjà une place assez forte, pour que Hugues, comte de Paris, dans sa guerre avec Richard, duc de Normandie, y eût logé ses troupes. » Le département de l'Orne archéologique et pittoresque par Léon de La Sicotière, 1845.

          « La période ducale fut marquée, pour la région, par un baron de Gacé, Raoul de Gacé, surnommé « Grosse Tête » ou « Tête d’âne », qui était le fils de Robert, comte d’Evreux, archevêque de Rouen et qui, de surcroît, était un petit fils de Richard Ier Sans Peur (duc de 942 à 996) ; lui-même étant le petit-fils de Rollon. » http://www.cdcgace.com/article-16--gace-tourisme.html

          « Il était seigneur de Gacé, d'Écouché, de Bavent, de Varenguebec et de Noyon-sur-Andelle (…) [Wikipédia]

          « Raoul de Gacé, avec un autre baron du nom de Robert de Vitot, organisa le meurtre de Gilbert de Brionne, le tuteur (du duc) Guillaume. Sans détrôner le jeune duc, Raoul s'impose comme nouveau tuteur du duc et prend la charge de connétable de Normandie. En 1042, il contre avec Guillaume la révolte de Turstin Goz, vicomte d'Hiémois, et l'assiègent à Falaise. Fort de sa légitimité, il profite de sa position pour s'étendre dans l'Hiémois, tandis que son frère Richard s'étend dans l'Évrecin. À la suite de la guerre entre les Beaumont et les Tosny-Grandmesnil, ils utilisent leur position dominante pour se partager les dépouilles des vaincus, les Tosny.

         Mais Guillaume va bientôt l'éliminer du pouvoir, sans toutefois confisquer ses biens, et il devra se retirer sur ses terres. (…) »

          « En 1119, les paysans de Gacé sont épargnés par Richard de Laigle.

          La famille Paynel possède Gacé jusqu'en 1414, quand Jeanne Paisnel, unique héritière de Nicolas, se marie avec Louis d'Estouteville. » [Wikipédia]

     

    LES REMPARTS DE GACE (Orne) LES REMPARTS DE GACE (Orne) LES REMPARTS DE GACE (Orne)

     

    « La Guerre de Cent Ans :

          La guerre de Cent Ans se manifesta, à Gacé, particulièrement durant la seconde période, au moment où la Normandie fut   anglaise, de 1417/1419 à 1449/1450. » http://www.cdcgace.com/article-16--gace-tourisme.html

    LES REMPARTS DE GACE (Orne)      « Occupation de la cité par les Anglais durant la guerre de Cent Ans. En 1417, les Anglais fortifièrent Gacé. (…) « on entreprit la reconstruction du vieux château et on édifia la grosse tour à l’ouest : la tour Talbot, sans pouvoir faire plus. » http://www.cdcgace.com/article-16--gace-tourisme.html

          « En 1449, Charles VII est en pleine reconquête de son royaume et c'est Arnaud Amanieu d'Albret d'Orval (1407-1471) qui reprend Gacé. » http://laerteperedulysse.blogspot.fr/2013/05/gace-orne-le-chateau.html

    « Le 16ème siècle :

          La fin du 16ème siècle connut le trouble dans la région de Gacé : révolte des « Gautiers » contre les brigandages de l’armée, sans succès d’ailleurs (...).

    L’Ordonnance de Louis XIII :

          Une ordonnance de Louis XIII, de 1621, ordonna la démolition du château de Gacé, mais ne fut pas exécutée ; cependant ce projet avait réjoui les Gacéens qui se voyaient déjà exempts du service du guet et des dépenses d’entretien du château. » http://www.cdcgace.com/article-16--gace-tourisme.html

    LES REMPARTS DE GACE (Orne)      « Prise du château par les Chouans en 1800. » [Wikipédia] Ci-contre : photo Gilloudifs.

          « L'imposant château de Gacé abrite un musée original consacré à la Dame aux Camélias, la célèbre héroïne romantique immortalisée par Verdi et Dumas fils. Ce dernier s'inspira en effet de la passion d'Alphonsine Plessis, fille du pays, et du duc de Guiche pour brosser le sublime portrait et le destin tragique de Marguerite Gautier. » http://www.alis-sa.com/fr/visiter/GPA.php

     

    LES REMPARTS DE GACE (Orne)  LES REMPARTS DE GACE (Orne)  LES REMPARTS DE GACE (Orne)

     

          1845 : « Gacé ne possède qu'un seul monument, un vieux château qui va bientôt tomber en ruines, dernier vestige des temps qui ne sont plus. Cet édifice, construit en briques et en pierres, domine une jolie place carrée, plantée d'une double haie circulaire de tilleuls. De ce côté, il n'y a plus trace des fossés ni du pont-levis ; on entre de plain-pied dans le château, dont toute la partie à gauche existe, mais dont une certaine partie à droite a été démolie au commencement de la révolution. A gauche se trouve une tourelle. En la longeant, on arrive sur le derrière du monument et l'on voit un reste de fossé qui sert maintenant de jardin légumier. On aperçoit encore une tourelle. C'est là ce qui reste du château des Matignon, dont l'architecture, toute mutilée et n'offrant plus aucun détail particulier, ne remonte pas plus haut que le commencement du seizième siècle. L'aspect de ces ruines ne manque cependant pas de caractère. C'est maintenant la caserne de la brigade de gendarmerie. » Le département de l'Orne archéologique et pittoresque par Léon de La Sicotière, 1845.

     

    LES REMPARTS DE GACE (Orne) LES REMPARTS DE GACE (Orne) LES REMPARTS DE GACE (Orne)

    Photos Gilloudifs

    « LES REMPARTS DE BLAINVILLE-CREVON (Seine-Maritime)LES REMPARTS DE CREVECOEUR-EN-AUGE (Calvados) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :