• LES REMPARTS DE BOUCE (Orne)

    LES REMPARTS DE BOUCE (Orne) LES REMPARTS DE BOUCE (Orne) LES REMPARTS DE BOUCE (Orne)

     

    Motte de Cordey à Boucé

     

    LES REMPARTS DE BOUCE (Orne)     « La « Bourgée » de Boucé (Boucey jusqu’au début du 19e siècle) possédait 2 églises : Notre-Dame (nef de 1575) désaffectée, et Saint-Pierre ; l’église actuelle a été reconstruite de 1831 à 1840. Il existe 3 chapelles : Saint-Gervais, Sainte-Geneviève, Notre-Dame-auxiliatrice.
         De l’ancien château subsistent les douves et quelques bâtiments appelés « le Logis ». Deux anciens logis nobles rappellent le passé féodal : Beaumais (17e) et Corday (1744) ainsi que la motte seigneuriale, classée. » [1]

     

         « Motte du 10e ou 12e siècle, d'une circonférence à la base de 180 mètres, haute de 8 à 9 mètres au-dessus du fond du fossé, lui-même profond de 2,80 mètres et large de 2 à 6 mètres. » [2]

     

    LES REMPARTS DE BOUCE (Orne)   LES REMPARTS DE BOUCE (Orne)

     Plan de situation de la motte de Cordey à Boucey ; blason de Boucé extrait de http://blasonsdefrance.free.fr/departements/61.htm

     

    LES REMPARTS DE BOUCE (Orne)     « … Quant a la motte de Cordey, elle n'est ni celtique ni romaine. Elevée au 4e ou au 9e siècle, elle a servi de poste-vigie durant ces temps malheureux. Toutefois, on peut également, et avec autant de raison, faire remonter l'origine de cette forteresse à l'époque de la féodalité, du 10e au 12e siècle. Malheureusement, les documents précis nous manquent pour être à même de classer, d'une façon définitive, ces mottes si nombreuses sur notre territoire. » [3]

    Ci-dessus, photo aérienne de la motte de Cordey extraite du site Géoportail.

     

    Protection : Inscription par arrêté du 10 juin 1975.

     

    Sources :

     

    [1] Extrait de https://ecouche-ranes-tourisme.jimdo.com/d%C3%A9couvrir/d%C3%A9couvrir-bouc%C3%A9-1/histoire-g%C3%A9ographie/

    [2] Extrait de http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=REF&VALUE_1=PA00110750

    [3] Article d'Eugène Vimont extrait du Bulletin de la Société historique et archéologique de l'Orne (Alençon) 1884.

    « LES REMPARTS DES HOGUES (Seine-Maritime)LES REMPARTS DE LA HOUBLONNIERE (Calvados) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :