• LES REMPARTS DE BOISCORDE ET DE VAUJOURS (Orne)

          Le manoir de Boiscorde et le manoir de Vaujours se situent à peu de distance l'un de l'autre, sur la commune de Rémalard-en-Perche.

     

    LES REMPARTS DE BOISCORDE ET VAUJOURS (Orne) LES REMPARTS DE BOISCORDE ET VAUJOURS (Orne)

     

    Plan de situation des manoirs de Boiscorde et de Vaujours sur la commune de Rémalard-en-Perche ; blason de la famille de Cochefilet par Gilloudifs

     

          Le manoir de Boiscorde :

     

          " Le manoir de Boiscorde est un édifice des 15e-16e siècles situé dans l'ancienne commune de Rémalard, et actuellement Rémalard-en-Perche, en France. " [1]

     

    LES REMPARTS DE BOISCORDE ET VAUJOURS (Orne) LES REMPARTS DE BOISCORDE ET VAUJOURS (Orne) LES REMPARTS DE BOISCORDE ET VAUJOURS (Orne)

     

    Ci-dessus : à gauche, le manoir de Boiscorde, vue aérienne – Rémalard © Franck Petetin https://www.ornetourisme.com/tourisme/patrimoine/remalard-en-perche_manoir-de-boiscorde_170__PCUNOR061V5044HK.htm#ad-image-0 ; au centre, le manoir de Boiscorde – Rémalard © Franck Petetin http://www.parc-naturel-perche.fr/voir-faire/monuments-et-jardins/manoir-de-boiscorde-2076005#lg=1&slide=1 ; à droite, le manoir de Boiscorde par Pucesurvitaminee — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=34086832

     

          " Ensemble de bâtiments comprenant le manoir, un colombier à l'entrée, une tour isolée avec tourelle d'escalier accolée et divers communs entourant une cour, d'époque plus récente. Le manoir est composé de deux bâtiments qui se coupent à angle droit. La façade principale est percée de trois fenêtres à meneaux. " [2]

     

    Histoire

     

    LES REMPARTS DE BOISCORDE ET VAUJOURS (Orne)      " La première mention d’un propriétaire de Boiscorde date de 1457. Il s’agit alors de Robin du Grenier, époux de Massime de Cochefilet, également propriétaire du manoir de la Pellonière au Pin la Garenne. C’est leur fils, Jean du Grenier et son épouse Pierrette de Clinchamps qui sont probablement à l’origine du manoir tel qu’on le connait aujourd’hui.

     

    LES REMPARTS DE BOISCORDE ET VAUJOURS (Orne) LES REMPARTS DE BOISCORDE ET VAUJOURS (Orne)      La famille du Grenier, puis par alliance la famille de Lescuyer restent propriétaire de Boiscorde jusqu’au milieu du 18ème siècle. S’y succèderont ensuite Antoine Pierre de Chaumont et Etienne François d’Aligre qui émigre au moment de la Révolution. Boiscorde est alors vendu en 1794 comme bien national. Les batiments comme les terres sont divisés en 11 lots distincts.

          En 1856, Boiscorde est acheté par le comte d’Andlau propriétaire du château de Voré et descendant d’Helvétius. (...)

     

    Ci-dessus : à gauche, blason de la famille d'Aligre par Jimmy44 (talk) 17:11, 16 October 2011 (UTC) Cette image a été réalisée pour le Projet Blasons du Wikipédia francophone. - Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=17005167 ; à droite, blason de la famille d'Andlau par Caranorn Cette image a été réalisée pour le Projet Blasons du Wikipédia francophone. — Travail personneliLe code de ce fichier SVG est valide.Cette image vectorielle a été créée avec Inkscape par Caranorn., CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=4096279

     

         Le domaine restera dans la famille d’Andlau jusqu’à la fin des années 80. Deux propriétaire s’y succèdent jusqu’en 2014 où M. et Mme Floquet acquièrent le domaine et entament sa restauration. " [3]

     

    LES REMPARTS DE BOISCORDE ET VAUJOURS (Orne) LES REMPARTS DE BOISCORDE ET VAUJOURS (Orne) LES REMPARTS DE BOISCORDE ET VAUJOURS (Orne)

     

    Ci-dessus : à gauche, crédits photo Genestoux, Franck - Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (objets mobiliers), tous droits réservés http://www.loomji.fr/remalard-61345/monument/manoir-boiscorde-21985.htm ; au centre, une photo extraite de http://www.lesamisdelaigle.com/wp-content/uploads/2018/03/P1050745.jpg ; à droite, une photo aérienne extraite du site Géoportail.

     

    Description

     

    LES REMPARTS DE BOISCORDE ET VAUJOURS (Orne)       " Le manoir de Boiscorde se présente aujourd’hui sous la forme de deux bâtiments perpendiculaires accolés dont les façades sont percées d’ouvertures renaissance (fin 15ème, début 16ème).

          Les travaux de restauration engagés en 2015 et l’observation des traces archéologiques sur la façade sud, notamment les traces d’ouvertures en plein cintre (arc de cercle), prouvent que le bâtiment est plus ancien sans qu’il ait été possible pour l’instant de remonter plus précisément dans son histoire.

     

    Ci-dessus, une photo extraite de http://www.lesamisdelaigle.com/wp-content/uploads/2018/03/IMG_20171015.jpg

     

    LES REMPARTS DE BOISCORDE ET VAUJOURS (Orne) LES REMPARTS DE BOISCORDE ET VAUJOURS (Orne)        A l’est du logis une tour de guet et d’habitation contemporaine du manoir à laquelle a été adjointe plus tardivement (17ème) une tourelle d’escalier, au sud est un pigeonnier, les deux reliés par le mur d’enceinte. Une grange et des batiments d’exploitation complètent le pourpris du manoir. (Un pourpris (parfois rencontré sous la variante « pourprins » ou encore « porpris ») est une enceinte, un enclos et parfois une demeure, dans la France de l’Ancien Régime. La réalité désignée par le mot « pourpris » dépasse celle d’un simple jardin en ce qu’elle recouvre les différents éléments d’un domaine.) " [3] 

     

    Ci-dessus : à gauche, plan extrait du cadastre napoléonien de 1826, archives de l'orne, http://archives.orne.fr/consultez/consultez2.html ; a droite, plan de Boiscorde extrait de https://www.persee.fr/doc/arcme_0153-9337_1973_num_3_1_1269

     

          " L'arboretum de Boiscorde a été créé il y a 25 ans sur 6 hectares, répartis entre un plateau sableux et une vallée tourbeuse. Il s'étend maintenant sur 13 hectares, s'étant agrandi sur l'autre versant de la vallée.
         Le premier projet a été de recréer en France, les splendeurs de l'Indian summer américain, période de l'automne durant laquelle les érables prennnent des couleurs flamboyantes. Pour cela beaucoup d'érables de toutes sortes ont été plantés et le but a été atteint. Mais le projet s'est enrichi depuis quinze ans pour devenir pédagogique, expérimental (quelles espèces étrangères peuvent réussir en France) et protecteur (accueillir des espèces et des variétés menacées comme certains chênes en Califormie ou au Mexique). " [4]

     

    Protection

     

          " Logis ; façades et toitures des communs ; deux tours et mur d'enceinte qui les relie (cad. H 67) : inscription par arrêté du 14 septembre 1987 " [2] 

     

     

     

         Le manoir de Vaujours :

     

         " Le manoir de Vaujours est un édifice situé à Rémalard, en France. " [1]

     

    LES REMPARTS DE BOISCORDE ET VAUJOURS (Orne)       " Corps de logis rectangulaire, flanqué d'une tour sur la façade postérieure. La façade principale est ornée d'éléments décoratifs inspirés de la Renaissance française. Le premier étage a été transformé en grange. L'ensemble des bâtiments s'ordonne autour d'une cour carrée fermée par un mur de clôture, épaulé aux angles par deux tours rondes. " [2]

     

    Ci-dessus, une photo aérienne extraite du site Géoportail.

     

    LES REMPARTS DE BOISCORDE ET VAUJOURS (Orne)      " Les murailles des manoirs du Perche, vraisemblablement remaniées à diverses reprises, atteignent des hauteurs de l'ordre de six mètres : tel était le cas à l'Angenardière en Saint-Cyr-Ia-Rosièr ou à Vaujours en Rémalard, comme l'attestent les traces laissées sur les tours d'angle ; parfois, les bâtiments de ferme eux-mêmes constituent la paroi extérieure du pourpris par leurs façades postérieures. (...) L'une de ces tours contenait parfois le colombier comme la tour sud-est du manoir de Vaujours en Rémalard, alliant ainsi le souci de défense au symbole de la puissance seigneuriale. (...)

     

    LES REMPARTS DE BOISCORDE ET VAUJOURS (Orne)       Faisant pendant à la cour de ferme, de l'autre côté du logis, les jardins des manoirs percherons ne représentent souvent qu'un carré potager bien modeste, ce qui explique que les croisées principales de la demeure ne donnent pas à tout prix sur leurs perspectives ! Les deux tours d'angle qui marquent l'extrémité du périmètre «clos à murailles » de Vaujours-en-Rémalard (80), délimitent ainsi une surface égale à un tiers environ de la cour. Sans doute le gentilhomme rustique devait-il accorder des soins plus particuliers au verger, objet de longues dissertations de la part des agronomes. " [5]

     

    Ci-dessus : plan extrait du cadastre napoléonien de 1826, archives de l'orne, http://archives.orne.fr/consultez/consultez2.html

     

    Protection :

     

         " Le bâtiment principal et le colombier sont inscrits au titre des Monuments historiques depuis le 29 novembre 1948. " [1]

     

    Sources :

     

    [1] Extrait de Wikipédia

    [2] manoir de Boiscorde : Extrait de https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/PA00110899

    manoir de Vaujours : Extrait de https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/PA00110901

    [3] Extrait de http://www.lesamisdelaigle.com/?p=1482

    [4] Extrait de https://www.parcsetjardins.fr/jardins/1109-arboretum-de-boiscorde

    [5] Extrait de Les manoirs du Perche : d'une image littéraire à la réalité archéologique - Archéologie médiévale Année 1973 3-4 pp. 365-392 https://www.persee.fr/doc/arcme_0153-9337_1973_num_3_1_1269

     

    Bonnes pages :

     

    O https://www.persee.fr/doc/arcme_0153-9337_1973_num_3_1_1269

    O http://www.davidcommenchal.com/index?/category/95-perche_les_manoirs

    « LES REMPARTS DE VITTEFLEUR (Seine-Maritime)LES REMPARTS DE LIVAROT (Calvados) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :