• LES REMPARTS DE PRETOT (Manche)

     

    Le château de Prétot à Montsenelle (Prétot-Sainte-Suzanne)

     

         " Le château de Prétot est situé entre le bourg et le village de l’église non loin de la rivière la Senelle. Construit au début du 18e siècle vraisemblablement, par Alexandre-Hippolyte de Romilly qui s’y marie en 1738, sur une ancienne motte féodale. Il est séparé de la ferme datée du 16e par un mur figurant sur le plan cadastral de 1813. Visible de la route la porte charretière à partir de laquelle se dressent de part et d’autre deux tourelles qui à l’origine étaient composée de trois étages et couvertes en chaume. On peut également apercevoir une chapelle désaffectée daté du début du 16e et qui est probablement l’oeuvre de Jean d’Orglandes. La gendarmerie de La Haye du Puits s’y installa provisoirement en 1944 à la libération. " [1]

     

    Ci-dessus, plan extrait du cadastre napoléonien de 1812, Archives de la Manche, https://www.archives-manche.fr/

     

        

     

    Plan de situation du château de Prétot ; blason de la famille d'Orglandes par Ster3oPro — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=43668315

     

       

     

    Ci-dessus : à gauche, une photo par Xfigpower — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=30341669 ; au centre, une photo extraite de https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Ch%C3%A2teau_de_Pr%C3%A9tot_-_Chapelle.JPG ; à droite, une photo extraite de https://www.communes.com/photo-pretot-sainte-suzanne,33295

     

    " Château de Prétot

     

         Ce château n'est point une de ces forteresses comme en ont élevé au moyen-âge tant de barons normands ; rien n 'y rappelle l'appareil militaire. C'était plutôt une simple maison qu'un lieu de défense, et les constructions les plus anciennes ne remontent pas au-delà du 16e siècle. Il était en partie entouré de fossés pleins d'eau, dont quelques-uns existent encore. La grande porte d'entrée est cintrée et flanquée de deux espèces de tours, qu 'éclairent des fenêtres géminées divisées par un meneau et une croix en pierre. La forme des fenêtres, la coupe de leurs pilastres annoncent la fin du 15e siècle ou les premières années du 16e. Au-delà de cette porte qui roulait sur des gonds en fer, se trouve une voûte élevée sur un passage qui conduisait dans la cour d'honneur, où sont encore la chapelle et des bâtiments dont quelques-uns sont de construction moderne. Des portes en accolade et des fenêtres divisées par des meneaux en forme de croix révèlent l'âge plus ancien des autres bâtiments.

     

         La partie la plus intéressante est la chapelle dont le mur absidal, à pans coupés, avec des contreforts sur les angles, est percé d'une fenêtre ogivale à compartiments flamboyants. Elle offre une porte avec arcade à talon, une voûte soutenue par des arceaux croisés dont la retombée se fait sur de petites colonnes, et une belle crédence avec une arcade en accolade couronnée d'un petit pinacle orné de crochets. Ce château appartient aujourd'hui à M. Gaston de Choiseul. " [2]

     

    Ci-dessus, une photo extraite de https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Ch%C3%A2teau_de_Pr%C3%A9tot.JPG

     

    LES REMPARTS DE PRETOT (Manche)     " A peu près à égale distance de Carentan et de La Haye-du-Puits, se trouve la petite commune de Prétot. Elle renferme un château assez important, signalé par les guides, et une église qui, bien que moins connue, n'est pas sans intérêt, car elle présente, à côté de l'architecture du 15e et du 16e siècle, des restes bien conservés de l'époque romane.
    Le château actuel de Prétot, qui remonte au 16e siècle, a-t-il été construit sur l'emplacement d'un autre château féodal, forteresse comme en élevèrent au moyen âge tant de barons normands ? Nous ne le pensons pas.
         On n'y remarque, en effet, aucune trace de murs anciens, de fortifications primitives et rien n' y rappelle l'appareil militaire. C'était plutôt une simple demeure qu'un lieu de défense ; malgré cela, elle était entourée, en partie du moins, de fossés pleins d'eau dont quelques-uns subsistent encore. Cette disposition, d'ailleurs, paraît avoir été d'un usage courant à cette époque, et il semble que les architectes de la Renaissance aient aimé à voir refléter dans l'onde limpide les silhouettes élégantes des constructions qu'ils élevaient.

     

    Ci-dessus, une photo aérienne extraite du site Google Earth.


    LES REMPARTS DE PRETOT (Manche)     La grande porte d'entrée est monumentale et indique immédiatement l'importance de l'habitation ; elle est cintrée et flanquée de deux espèces de tours qu'éclairent des fenêtres géminées, divisées par un meneau et une croix en pierre. S'il y avait doute, la forme de ces fenêtres, la coupe de leurs pilastres, suffiraient pour fixer sans conteste la date des constructions. Au delà de cette porte, qui roulait sur des gonds en fer, se trouve une voûte élevée sur un passage qui conduisait dans la cour d'honneur. Là existent encore la chapelle et les bâtiments principaux, dont quelques-uns sont de construction moderne.
    Des portes en accolade, des fenêtres divisées par des meneaux en forme de croix révèlent, du reste, facilement l'âge plus ancien des autres bâtiments. La partie la plus misante est la chapelle, de style flamboyant. Son abside à pans coupés ornés de contreforts sur les angles, la belle fenêtre ogivale à compartiments qui en forme le fond, rendent son aspect fort gracieux. La porte d'entrée, avec arcade à talon, est bien proportionnée, de même la voûte soutenue par des arceaux croisés dont la retombée se fait sur de petites colonnes élégantes et légères qui contribuent à l'harmonie de l'ensemble. On doit remarquer également une fort jolie crédence, avec une arcade en accolade couronnée d'un petit pinacle orné de crochets, œuvre évidemment d'un maître en l'art de bâtir.

     

    LES REMPARTS DE PRETOT (Manche) LES REMPARTS DE PRETOT (Manche) LES REMPARTS DE PRETOT (Manche)

     

    Ci-dessus : à gauche, une photo extraite de https://www.communes.com/photo-pretot-sainte-suzanne,33294 ; au centre, une photo extraite de https://www.montsenelle.fr/decouvrir-votre-commune/patrimoine-communal/patrimoine-bati ; à droite, une photo aérienne extraite du site Géoportail.

     

         En résumé, le château de Prétot, s'il n'a pas une importance considérable, est cependant, à tous les points de vue, un type intéressant de cette architecture qui a donné à notre pays normand des constructions si remarquables et si appréciées ; certaines des parties qui le composent sont irréprochables et dénotent le goût de l'architecte qui les a élevées aussi bien que de ceux qui avaient été ses inspirateurs. " [3]       

     

    LES REMPARTS DE PRETOT (Manche) LES REMPARTS DE PRETOT (Manche) LES REMPARTS DE PRETOT (Manche)

     

    La motte féodale

     

         Contrairement à ce qui est affirmé ci-avant signalant que ce site n'aurait pas d'ancienneté, il y a une motte féodale à proximité du château de Prétot. Je n'ai pas réussi à la situer précisémént. [NdB]

     

    LES REMPARTS DE PRETOT (Manche)     " Prétot, cant. La Haye-du-Puits. - Coord. Lambert : 187, 10-326, 20. Un aveu de François d'Orglandes en 1638 signale une motte à Prétot. La motte se trouve près du bourg de Prétot et à quelques dix mètres du château actuel qui surplombe le bourg. C'est un ouvrage quadrangulaire d'une trentaine de mètres de long et d'une largeur au sommet de huit mètres. Sa hauteur est variable de sept à huit mètres au nord, elle n'est que d'un mètre cinquante au sud. Sur le côté sud existe encore un fossé assez important d'environ cinq mètres de large alimenté par le ruisseau la Senelle qui le traverse. La motte se trouve dans l'angle d'un champ ; celui-ci, quoique très vaste pourrait être l'emplacement de la basse-cour. Enceintes " [4]

     

    Ci-dessus, une photo aérienne extraite de Google Earth.

     

    La baronnie de Prétot

     

        

        

         " La baronnie de Prétot avait appartenu à la famille d'Orglandes : ainsi on trouve, comme baron de Prétot, Jacques d'Orglandes, lieutenant-général d'artillerie, qui fut tué en 1624 au siège de Montauban, où il combattait pour le roi contre les prolestants. Cette baronnie appartint plus tard à Louis de Romilly, marquis de la Chesnelaye, qui avait épousé Elisabeth-Gabrielle de Bellefoirière de Soïcourt. Il la transmit à son fils, Alexandre-Hippolyte de Romilly, comte de la Chesnelaye, qui habitait Prétot, lorsqu'en l'année 1738, il épousa Suzanne de Mauconvenant, fille de Jacques de Mauconvenant, chevalier, seigneur et patron de Sainte-Suzanne. " [2]

      

    A la fin du du 19e siècle, " Prétot appartient à la famille de Choiseul. " [3]

     

    Ci-dessus : à gauche, blason de la famille d'Orglandes par Ster3oPro — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=43668315 ; au centre, blason de la famille de Romilly extrait de http://dechav.free.fr/armorial/blason.php?id=Romilly; à droite, blason de la famille de Choiseul extrait de http://dechav.free.fr/armorial/blason.php?id=Choiseul_d_Aillecourt

     

    Sources :

     

    [1] Extrait de https://www.montsenelle.fr/decouvrir-votre-commune/patrimoine-communal/patrimoine-bati

    [2] Extrait de l'Annuaire du Département de la Manche, Volume 30 - Julien Gilles Travers - J. Elie, 1858 https://books.google.fr/books?id=NUwXAAAAYAAJ&vq=Pr%C3%A9tot&hl=fr&source=gbs_navlinks_s

    [3] Extrait de P. de Longuemare in La Normandie monumentale et pittoresque, édifices publics, églises, châteaux, manoirs, etc.. Manche 1re [-2e] partie. Partie 1 / Héliogravures de P. Dujardin ; d'après les photographies de E. Durand, D. Freuler et A. Thiébaut - Lemale & Cie, impr. édit. (Le Havre) 1899 https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64809897/f274.item.r=%22ch%C3%A2teau%20de%20Pr%C3%A9tot%22.texteImage

    [4] Extrait de Seigneurs, fiefs et mottes du Cotentin (Xe-XIIe siècles). Étude historique et topographique. In : Archéologie médiévale, tome 12, 1982. pp. 175-207 par Florence Delacampagne - https://doi.org/10.3406/arcme.1982.1086

     

    Bonnes pages :

     

    O http://le50enlignebis.free.fr/spip.php?article269

    O https://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_d%27Orglandes 

     

    « LES REMPARTS DE LA TOUR (Calvados)LES REMPARTS DE BOUCHEVILLIERS (Eure) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :