• LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)

    LES REMPARTS DU ROZEL (Manche) LES REMPARTS DU ROZEL (Manche) LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)

     

    Le château du Rozel :
    « Construit par la famille Bertrand, barons de Bricquebec, le château date des 13e, 14e et 18e siècles. » [2]

     

         « Depuis la route menant de Surtainville à Flamanville, on aperçoit tout d'abord une tour élancée surmontée d'un belvédère dont le petit appareil a été souligné de joints un peu trop blancs l'habituelle chaux eut été préférable. Il s'agit là d'un ensemble fortifié qui a subi d'importantes modifications. » [1]

     

    LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)     « Le château est une belle demeure du 18ème pour sa partie principale, adossé à plusieurs dépendances dont une ancienne boulangerie, le tout « posé » à deux pas de la mer et de la fameuse anse de Sciotot sur la côte Ouest du Cotentin dans un parc de près de six hectares. (...)

         L'édifice classé à l'Inventaire des Monuments Historiques a longtemps appartenu à la même famille, la famille Bignon dont l'un des membres fut en son temps bibliothécaire de Louis XIV. La dernière comtesse du Rozel fut elle même une descendante directe de cette grande famille. » [3]

    Photo ci-dessus extraite de http://nanienormandie.canalblog.com/archives/2015/11/18/32947086.html

     

    LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)    LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)

    Plan de situation du château du Rozel ; blason de la commune du Rozel ; il s'agit du blason de la famille Bignon, seigneurs du Rozel par mariage de Jérôme-Frédéric Bignon avec Marie-Bernardine de Hennot du Rozel, dame du Rozel par User:ArocheCette image a été réalisée pour le Projet Blasons du Wikipédia francophone. — Travail personneliLe code de ce fichier SVG est valide.Cette image vectorielle a été créée avec Inkscape par User:Aroche., CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=4502863

     

    LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)

     

    Histoire

     

    LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)     « Le Rozel, dont l’origine est très ancienne fut fondé par les Bertrand, barons de Bricquebec. Cette famille descendait d’Ansleck de Bastembourg, compagnon de Rollon, qui reçut le Rozel lors de l’attribution de la Normandie à ce dernier. La transmission s’effectua par les femmes par le mariage. » [4]

    Ci-dessus, blason de la famille Bertran de Bricquebec dessiné par O. de Chavagnac pour l'Armorial des As http://dechav.free.fr/armorial/blason.php?id=Bertran_de_Briquebec

     

    LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)     « Une charte de Guillaume le Conquérant datée de 1077, évoque un Hugues du Rosel puis le Cartulaire de Saint-Sauveur, un Robert du Rosel. Au 16e siècle, le manoir du Rosel appartient à la famille des Moitiers qui dut reconstruire les tours que nous voyons encore. En 1570, le domaine est légué par Marie des Moitiers à Jean Ier de Ravalet, abbé de Hambye. A sa mort, il laisse le Rosel à son neveu, Jean II de Ravalet (fils de Jacques de Ravalet, seigneur de Tourlaville). Il épouse Madeleine de Hennot et leur fils, Jean III de Ravalet meurt célibataire en juin 1653 et lègue le Rosel à son frère Philippe, qui n'a pas d'enfant.

    Ci-dessus, blason de la famille Ravalet https://docplayer.fr/67372006-A-la-decouverte-de-sideville-version-0.html

     

    LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)     Son neveu Louis de Hennot hérite du manoir qui entre dans cette famille anoblie en 1481 (ils portaient : « de gueules à trois étoiles d'argent 2 et 1, accompagnées d'un croissant de même en abyme ». Puis, un siècle plus tard, Marie-Bernardine de Hennot , dame de Barneville, Ecausseville et du Ro­zel, épouse en 1764 Jérôme-Frédéric Bignon issu d'une ville famille parlementaire parisienne.

    Ci-dessus, blason de la famille de Hennot http://www.creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/ https://www.geneanet.org/gallery/?action=detail&rubrique=blasons&id=237180&desc=de_hennot

     

    LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)     Leur fils, Armand-Jérôme (1769-1847) sera bibliothécaire du roi (comme son père), membre de l'Académie Française. Il émigre, ses biens sont pillés et le manoir est en partie détruit. Jean Barbaroux pensait que le Manoir avait été en partie reconstruit au 18e siècle surtout en ce qui concerne la maison manable (le logis). En fait, il s'agirait plutôt d'une reconstruction au début du 19e siècle après les dégâts de la Révolution. Au retour de l'émigration, Armand-Jérôme Bignon rentre dans les biens, répare le manoir et devient maire du Rozel où il meurt en 1847, il est enterré dans le cimetière. » [1]

    Ci-dessus, blason de la commune de Rozel ; il s'agit du blason de la famille Bignon, seigneurs du Rozel par mariage de Jérôme-Frédéric Bignon avec Marie-Bernardine de Hennot du Rozel, dame du Rozel par User:ArocheCette image a été réalisée pour le Projet Blasons du Wikipédia francophone. — Travail personneliLe code de ce fichier SVG est valide.Cette image vectorielle a été créée avec Inkscape par User:Aroche., CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=4502863

     

    LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)     « Il fait couvrir l'ensemble des tours et le colombier de couronnements de créneaux et merlons, et d'un belvédère. Il dote également le château de bâtiments de service. Les aménagements ont préservé l'ancien système de défense des tours ainsi que l'ancien logis avec sa chambre de tir. La cohérence se lit dans le plan et dans l'implantation des bâtiments, sans oublier l'aspect paysager avec le jardin clos et ses deux pavillons. » [5]

     

    LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)     « Son fils, Jérôme-Frédéric (1799-1877) est officier sous la Restauration puis se retire au Rozel où il devient maire et décède au château. Il légua quel­ques toiles de sa collection au musée de Cherbourg. Son fils meurt sans postérité. Le château passe au Montfort de Courtivron par sa fille, Marie-Augustine. 

    Blason de la famille de Montfort de Courtivron http://www.creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/ https://www.geneanet.org/gallery/?action=detail&rubrique=blasons&id=6308487&desc=le_compasseur_de_cette_famille_st_a

     

    LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)     Sa petite-fille, Thérèse de Courtivron a épousé le comte Jean de Gourcy le 10 juin 1920 amenant Le Rosel dans cette famille. » [1]

    Blason de la famille de Gourcy par Axel41Cette image a été réalisée pour le Projet Blasons du Wikipédia francophone. — Travail personneliLe code de ce fichier SVG est valide.Cette image vectorielle a été créée avec Inkscape par Axel41., CC BY 2.5, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2386089

     

         « La dernière comtesse décédée début des années 80 était une descendante de cette famille Bignon. Il est à noter que l’actuelle propriétaire est descendante à la 31ème génération de Ansleck de Bastembourg. » [4]

     

         « Descendante d'Anslec de Bricquebec, Nelly Guerbois et son mari, Pierre, l'achètent en 2008 pour le convertir en une maison d'hôtes (5 chambres, 2 gîtes). Fin 2011, ils décident de le remettre en vente. » [2]

     

    LES REMPARTS DU ROZEL (Manche) LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)

    Ci-dessus : à gauche, plan extrait du cadastre napoléonien de 1824, Archives de la Manche, http://www.archives-manche.fr/ ; à droite, photo aérienne extraite du site Géoportail.

     

    LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)

     

    Description

     

    LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)      « L'entrée est encadrée de deux tours : celle dont nous avons parlé et une autre tronquée et couronnées de merlons de fantaisie et qui choquent. Dans le prolongement, on aperçoit les vestiges d'une tour disparue. A l'arrière du logis se dresse une belle tour ronde. Entre celui-ci et des communs se trouve une construction parée de merlons de fantaisie. La partie nord du logis possède encore la structure des 15e et 16e siècles comme les tours. » [1] 

     

    LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)      « Adolphe Joanne dans Itinéraire général de la Normandie de 1866 cite Léon de la Sicotière :

          « Un mur à contreforts, qui jadis était crénelé, et supportait un chemin de ronde, conduit à la porte d'entrée du château, dont l'archivolte et la voûte sont romanes, et dateraient, je crois, du 13e s, si l'usage de ces voûtes, souvent surbaissées au-dessus des portes, ne s'était conservé dans les siècles suivants. La tour de l'horloge est à côté. Une troisième tour mutilée s'élève à l'angle du jardin qui est très-vaste. A l'intérieur de la cour, on voit, enchâssées dans le mur, des colonnettes rondes, à base et chapiteaux plats, supportant de larges arcades, les unes romanes, les autres ogivales. Léon de la Sicotière » [6]

     

    LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)

     

         « Il mentionne une collection de miniatures, la plupart sur émail, des copies sur porcelaine de tableaux français, un « curieux portrait » du duc de Joyeuse et une riche bibliothèque. » [2] 

     

    LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)     « Le domaine du château du Rozel couvre plusieurs périodes : les arcades et les portes chartières sont du 13ème et 14ème une partie du logis est 17ème, deux pavillons du 16ème, le bâtiment principal est 18ème . Il a subi une grande extension au 17ème. » [4]

     

         « Les toitures couvrent une surface de 4 000 m² de toitures. » [2]

     

    Protection :

     

    LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)     « Le 14 septembre 2005, la demeure est inscrite sur la liste des Monuments historiques. Sont notamment protégés : « les façades et les toitures de l'ensemble des bâtiments du domaine, y compris l'emprise du jardin avec ses murs de clôture et ses pavillons ». [2]

     

    A proximité :

     

    LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)      Église Saint-Pierre « abritant une Vierge à l'Enfant, un saint Liévin du 14e siècle et trois tableaux du 17e classés à titre d'objets aux Monuments historiques. Elle est aujourd'hui rattachée à la nouvelle paroisse Notre-Dame du doyenné de Cherbourg-Hague. » [8]

     

    LES REMPARTS DU ROZEL (Manche)      Le manoir de Cléville du 15e siècle, inscrit MH :

         « Le manoir de Cléville est une demeure historique de la Manche située au Rozel. Il est construit dans la deuxième moitié du 15e siècle et au 16e siècle. Le 18 octobre 1979, il est inscrit comme monument historique. Sont spécialement protégés : les façades et toitures de l'ensemble des bâtiments ; l'escalier à vis des deux tours, la grande salle du rez-de-chaussée de la maison manable avec sa cheminée et son sol dallé.

         La tour d'escalier, bâtie à l'angle des deux bâtiments, est « l'une des plus remarquables du département ». Elle est forme octogonale et construite, en alternance de granit et de pierre rouge. » [7] Voir aussi : http://www.patrimoine-normand.com/index-fiche-42993.html

     

    Sources :

     

    [1] Extrait de http://www.patrimoine-normand.com/index-fiche-42993.html

    [2] Extrait de https://www.wikimanche.fr/Ch%C3%A2teau_du_Rozel

    [3] Extrait de https://www.lamanchelibre.fr/actualite-29962-dans-la-hague-le-chateau-du-rozel-mis-en-vente

    [4] Extrait de http://www.chateau-du-rozel.fr/le-chateau-rozel-manche/

    [5] Extrait de http://www2.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=RETROUVER&REQ=%28%28PA50000037%29+%3AREF+%29

    [6] Extrait de https://www.le-petit-manchot.fr/cc-13-09-le-rozel-chateau-du-rozel/articles/articles/21/

    [7] Extrait de https://www.wikimanche.fr/Manoir_de_Cl%C3%A9ville

    [8] Extrait de Wikipédia

     

    Bonnes pages :

     

    O Site officiel du château : http://www.chateau-du-rozel.fr/le-chateau-rozel-manche/

    O http://le50enlignebis.free.fr/spip.php?article13712

    O https://www.wikimanche.fr/Cat%C3%A9gorie:Ch%C3%A2teau_du_Rozel_(image)

    O https://www.communes.com/photos-le-rozel

    O https://www.le-petit-manchot.fr/cc-13-09-le-rozel-chateau-du-rozel/articles/articles/21/

    O http://nanienormandie.canalblog.com/archives/2015/11/18/32947086.html

    O https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6480990w/f75.image.r=%22ch%C3%A2teau%20du%20Rozel%22

    « LES REMPARTS DE LA MOTTE DE CESNY (Calvados)LES REMPARTS DE VIEUX-CONCHES (Eure) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :