• LES REMPARTS DU PUITS-DES-BUTTES (Eure)

         Une nouvelle enquête " à distance "... :

         A la recherche d'une enceinte avec fossés qui existerait sur le territoire de Bernay au lieu-dit Le Puits-des-Buttes. On y trouve une motte féodale connue également sous le nom de " Butte aux Anglais " [voir https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/IA00018512]

         Si quelqu'un dispose de plus d'informations...

     

    LES REMPARTS DU PUITS-DES-BUTTES (Eure) LES REMPARTS DU PUITS-DES-BUTTES (Eure) LES REMPARTS DU PUITS-DES-BUTTES (Eure)

     

    Ci-dessus, trois documents extraits du site Géoportail. A gauche, l'emplacement supposé de l'enceinte du Puits-des-Buttes ; au centre une photo aérienne des années 1950-1965 où je pense discerner l'enceinte (ressemblant au plan ci-dessous) ; à droite une photo aérienne où le même plan a été superposé : ceci reste bien sûr à vérifier...

     

         " Sur une pointe près de Bouffé, en face de Menneval, vestiges d'une ancienne fortification appelée le Puits-des-Buttes. " [1]

     

    LES REMPARTS DU PUITS-DES-BUTTES (Eure) LES REMPARTS DU PUITS-DES-BUTTES (Eure) LES REMPARTS DU PUITS-DES-BUTTES (Eure) LES REMPARTS DU PUITS-DES-BUTTES (Eure) LES REMPARTS DU PUITS-DES-BUTTES (Eure) LES REMPARTS DU PUITS-DES-BUTTES (Eure)

     

    Ci-dessus, photos extraites d'un site néerlandais très complet et fort bien documenté sur les mottes en Europe dont celles de Normandie : http://www.basaarts.nl/vraagbaak.php

     

         " L'année dernière j'ai visité, avec M. Léon Le Métayer, de Bernay, un camp romain fort bien conservé qui se trouve non loin du château de Bouffey, sur la rive droite de la Charentonne. Il est dans une position magnifique, et, de là, on embrasse d'un regard toute la vallée jusqu'à la Risle. M. A. Le Prevost le décrit ainsi dans son Histoire des communes du département de l'Eure :

         « Sur le territoire même de Bernay, dans les bois dépendant de la terre de Charentonne, à la pointe d'un angle saillant de la plaine placé précisément en face du château de Menneval, se trouve une enceinte circulaire de peu d'étendue, nommée, dans le pays, le Puits-des-Buttes, à cause du puits qui en occupe en effet le centre. Une seconde enceinte vient s'appuyer en arc de cercle sur la première, dont elle défendait probablement l'entrée (T.1 première partie, p. 61. ). »
         Il est difficile de déterminer exactement, dans une courte visite, la forme d'un retranchement assez étendu, couvert d'un taillis épais. M. Le Prevost qui habitait Bernay, se trouvait dans d'autres conditions que moi pour étudier le périmètre du camp romain de Charentonne, et je n'ai point qualité pour infirmer sa description. Cependant, je dois le dire, là où il a trouvé un arc de cercle, j'avais vu dans ma course rapide, un carré à peu près parfait, dont j'avais cru suivre les deux côtés ouest et midi. Ces retranchements ont bien, quoi qu'il en soit, un caractère antique, et paraissent identiques avec les enceintes romaines que j'ai observées aux environs de Lisieux. J'en excepte le monticule circulaire au centre duquel se trouve le puits.
         Il m'a paru qu'on ne pouvait lui attribuer une date aussi reculée. C'est, je crois, une motte féodale, construite à l'un des angles de l'enceinte romaine, dans le courant du 10e ou du 11e siècle on a des exemples d'un procédé semblable. Comme M. Le Prevost ne se prononce pas sur ce point, j'ai présume qu'il n'y avait point trop de témérité à hasarder ma conjecture. "
    [2]

     

    LES REMPARTS DU PUITS-DES-BUTTES (Eure)     " Camp du Puits des Buttes, au bois de Bouffey. — En face du château de Menneval, à environ 50 mètres et à gauche de la route de Bernay à Fontaine-l'Abbé, dans la pente du bois de Bouffey, et non loin du château de ce nom, sur la rive droite de la Charentonne, à la limite des communes de Bernay et de Menneval, il existe une enceinte nommée le Puits des Buttes, parce qu'un puits occupe un des côtés de la partie centrale de la butte située au Sud-Est ; ce puits a été voûté en briques pour éviter des accidents, il était maçonné en gros silex, comme celui de la butte du Puits situé dans le bois de Saint-Didier-dés-Bois. (A. Gardin. Le Hameau de la Pilette. Bernay, Vicomte A. Lefèvre, 1883.) Cette butte mesure 16 à 18 mètres de diamètre au sommet qui est concave ; son talus s'élève à environ 9 mètres du fond du fossé ; le côté du talus faisant face à la route, c'est-à-dire vers le Sud-Ouest, est le plus accusé. Une enceinte elliptique de 50 mètres de grand axe Nord-Sud sur 40 mètres Ouest-Est est accolée à cette butte. De ce côté ses talus sont plus élevés que ceux qui se trouvent à l'opposé ; les fossés mesurent en moyenne de 9 à 10 mètres de largeur ; les grands talus ont 10 mètres de hauteur du fond du fossé et 4 m 50 de largeur à la base ; ils forment un relief de 1m,75 de hauteur sur l'intérieur de l'enceinte. Vers le Nord, c'est-à-dire à la partie, opposée au puits, les talus n'ont que 8 mètres de hauteur ; deux portes de 2 mètres existent à l'Est et au Nord ; la surface de l'enceinte est d'environ 20 ares. Enfin, à la pointe Nord existe une autre petite enceinte de 20 mètres de saillie avec un léger talus.
         Une sente partant de la route contourne cette dernière partie, elle passe par la porte, traverse le milieu de l'enceinte pour se diriger vers la butte et le puits (Le Bulletin monumental de 1862 (3e ser. T. VIII. 28e vol., p. 779-780) a mentionné le camp de Bouffey, mais sans détails bien précis).
    [3]

     

    Plan ci-dessus extrait de ce même document : Recueil de la Société d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure - 1917 https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6327590s/f142.item.r=%22Puits%20des%20Buttes%22.texteImage

     

    Sources :

     

    [1] Extrait du Dictionnaire topographique statistique et historique du département de l'Eure par Louis-Léon Gadebled - Canu, 1840 - 501 pages - https://books.google.fr/books?id=co6nauiheq8C&dq=Butte+aux+Anglais+Bernay+Eure&hl=fr&source=gbs_navlinks_s

    [2] Extrait du Bulletin monumental publié sous les auspices de la Société française pour la conservation et la description des monuments historiques et dirigé par M. de Caumont – Éditeurs : Lance (Paris)/Frère (Rouen)/Marie-Viel (Caen)/Société française d'archéologie (Paris) 1862 https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k31047g/f785.item.r=%22Puits%20des%20Buttes%22.texteImage.zoom

    [3] Extrait du Recueil de la Société d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure - Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres de l'Eure. Éditeurs : (Évreux)/J. Ancelle (Évreux)/L. Tavernier et Cie (Évreux)/Hérissey (Évreux) 1917 https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6327590s/f142.item.r=%22Puits%20des%20Buttes%22.texteImage

     

    Bonnes pages :

     

    O https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k200034x/f172.image.r=%22Puits%20des%20Buttes%22?rk=236052;4
    O http://www.societehistoriquedelisieux.fr/?p=5776

    « LES REMPARTS DE LA ROQUELLE (Manche)LES REMPARTS DE VITTEFLEUR (Seine-Maritime) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :