• LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados)

    LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados) LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados) LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados)

    Ci-dessus : à gauche, la ferme manoir dite le Vieux Château construite au 15e siècle, et le colombier au 17e par Pimprenel — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=20569791 ; au centre, une photo extraite du site Google Earth ; à droite, une photo aérienne extraite du site Géoportail.

     

         « Le château de Vienne-en-Bessin aussi appelé Le Vieux Château est un édifice situé sur le territoire de la commune de Vienne-en-Bessin dans le département français du Calvados. » [1]

     

    LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados)     Il s'agit d'une ferme-manoir organisée autour d’une cour fermée rectangulaire entourée sans doute à l'origine de fossés, dominée par un imposant colombier-porche. [NDB]

     

    Dessin extrait d'un document de Bayeux Intercom (voir ci-après) ; https://www.bayeux-intercom.fr/fileadmin/Documents/tourisme/Vienne_en_Bessin_ferme_du_vieux_chateau.pdf

     

     LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados)    LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados)

     Plan de situation du Vieux Château de Vienne-en-Bessin ; blason (supposé ?) de la famille de Vienne par Jimmy44 Cette image a été réalisée pour le Projet Blasons du Wikipédia francophone. - Travail personneliLe code de ce fichier SVG est valide.Cette image vectorielle a été créée avec Inkscape par Jimmy44., CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3749399

     

    Arcisse de Caumont :

     

    LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados)     « L'ancien château de Vienne appartenait à la famille du même nom, famille qui a produit l'amiral Jean de Vienne et plusieurs autres personnages illustres ; il présente un corps de logis assez intéressant qui doit dater de la fin du 16e. siècle ; mais une partie des bâtiments qui forment la clôture de la cour sont d'une date plus ancienne. Je ne serais pas surpris que ces bâtiments qui montrent leurs pignons garnis de contreforts sur le bord de la route, datassent, en partie, de la fin du 14e siècle ou du 15e. La porte d'entrée, avec ses deux tourelles en encorbellement, est assez pittoresque et passablement conservée ; elle doit être de la fin du 15e siècle. » [2] 

     

    Ci-dessus, Le château au 19e siècle, gravure par Victor Petit.

     

    Historique

     

    LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados)     « Dans le Bessin, certaines fermes-manoirs datent du 15e ou 16e siècle, au sortir de la guerre de Cent Ans. La Renaissance marque alors le style architectural des édifices de cette époque comme au manoir d´Argouges (Vaux-sur-Aure) ou au Vieux Château de Vienne-en-Bessin. Il faut attendre la fin des guerres de religion et le retour à la paix pour que se multiplient les constructions : le Bessin est alors morcelé en une organisation féodale qui dénombre jusqu´à 500 fiefs… et autant de seigneurs désireux d´asseoir leur rang dans la société au travers de l´édification d´un manoir digne de leur influence. » [3] 

     

    Ci-dessus, un plan extrait du cadastre napoléonien de 1828-1809, Archives du Calvados, https://archives.calvados.fr/accueil.html

     

    LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados) LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados) LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados) LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados) LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados)

     Ci-dessus : 1. blason de la famille de Vienne par Jimmy44 Cette image a été réalisée pour le Projet Blasons du Wikipédia francophone. - Travail personneliLe code de ce fichier SVG est valide.Cette image vectorielle a été créée avec Inkscape par Jimmy44., CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3749399 ; 2. blason de la famille de la Ferrières par Tretinville Cette image a été réalisée pour le Projet Blasons du Wikipédia francophone. — Travail personneliLe code de ce fichier SVG est valide.Cette image vectorielle a été créée avec Inkscape par Tretinville., CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=18651735 ; 3. blason de la famille de Reviers https://fr.geneawiki.com/index.php?curid=170224 ; 4. blason de la famille d'Harcourt par User : Spedona Cette image a été réalisée pour le Projet Blasons du Wikipédia francophone. - Travail personneliLe code de ce fichier SVG est valide.Cette image vectorielle a été créée avec Inkscape par User : Spedona., CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2697928 ; 5. blason de la famille de Sillans https://creully.blogspot.com/2017/03/le-mystere-du-tableau-du-chateau-de_22.html

     

    LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados)     « Le château de Vienne appartenait à la famille de ce nom, dont une branche, passée en Bourgogne, a produit l'amiral Jean de Vienne, des évêques et des personnages illustres. On trouve les de Vienne bienfaiteurs de l'abbaye de Longues, et cette famille fut maintenue en 1463 par Raymond de Montfault. » [4]

     Ci-dessus, une photo par Gilloudifs

     

         « Elle est la propriété, au Moyen Âge, de la famille de Vienne, qui donna un archevêque de Reims et l’amiral Jean de Vienne. Cette demeure seigneuriale à la fois ferme et château passa dans les familles de la Ferrières et de Reviers à la fin du 16e siècle. » [5]

     

         « La seigneurie appartenait aux seigneurs de Creully. Un descendant de la famille, Pierre d'Harcourt cède le complexe à la famille Sillans en 1643. » [1]

     

    LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados)LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados)LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados)LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados)LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados)LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados)LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados)

    Ci-dessus : 1. une photo extraite de https://www.bayeux-intercom.fr/la-communaute-de-communes/les-36-communes/vienne-en-bessin/ ; photos 2-3-4-5-6 par Gilloudifs.

     

    Description

     

         « Les bâtiments, édifiés entre le 15e et le 17e siècles s’organisent autour d’une cour fermée rectangulaire dominée par l’imposant colombier-porche du début du 17e siècle. Le portail de la fin du 15e siècle, autrefois surmonté de créneaux, présente un décor sculpté flamboyant. » [5]

     

    LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados)     « Ce château a conservé encore un grand aspect. Le principal corps de logis fut reconstruit, à la fin du 16e siècle, à la suite d'un grand pavillon servant de porche et d'entrée aux voitures. L'ensemble formait un carré qui fut dans le principe entouré de fossés. Les deux bâtiments d'exploitation qui formaient les deux côtés étaient plus anciens. Leurs fenêtres et leurs contreforts annonçaient la fin du 14e siècle, tandis que l'ancienne entrée, placée en face de la nouvelle, datait du 15e siècle. On y voit une jolie petite porte à choux sculptés près d'une tourelle découronnée. » [4]

     

    Ci-dessus, le portail du 15e siècle par Pimprenel — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=20569792

     

    LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados)     « Ancien château de la famille de Vienne jusqu'à la fin du 15e siècle ; 15e ou début 16e siècle, édification du logis, du corps de logement à l'est de la cour, de la grange à l'ouest, d'un corps au sud et de la porte piétonne le joignant ; milieu 17e siècle, première campagne : logis entièrement remanié et agrandi d'une travée au-delà de la tour d'escalier ouest, elle-même rhabillée extérieurement, adjonction d'un corps de logement au bâtiment est, reprise totale de la grange dont la surélévation est bien visible sur le mur pignon sud, construction du pressoir à cidre... » [6]

     

    Ci-dessus, l'entrée par Pimprenel — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=20570936

     

    LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados)     « Le château date du 15e siècle et du 17e siècle. La ferme-manoir est datée du 15e siècle et le colombier est daté pour sa part du 17e siècle. Le complexe conserve un petit portail daté de la fin du 15e siècle. (...)

         Le portail est en calcaire, tout comme la ferme-manoir. Il comporte des piliers et également un arc comportant des animaux sculptés assez maladroitement.

         La décoration du colombier est soignée, jouant peut-être « le rôle symbolique du donjon, marque de puissance et de privilèges » [1]

     

    Ci-dessus : le colombier-porche par Pimprenel — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=20569793

     

    ---------------------------------------

    LES REMPARTS DE VIENNE-EN-BESSIN (Calvados)

     Ci-dessus, le " Château de Vienne à gauche allant au village de le Manoir ", dessin 1827 (?) auteur inconnu. On aperçoit derrière ce « Vieux Château », le château « moderne » construit par la suite et aujourd'hui disparu. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b77408829.r=%22Vienne%20en%20Bessin%22?rk=42918;4

     

    Un château « moderne » aujourd'hui disparu

     

         « Dans le siècle dernier, on a construit un château moderne au Nord de l'ancien ; il est assez considérable, inhabité depuis longtemps et appartient aux héritiers de Mme. de Crux dont nous avons parlé à l'article Sully. M. et Mme. de Crux venaient seulement passer une ou deux semaines à Vienne, pendant le temps de la chasse. Le château de Vienne devenait alors aussi hospitalier que celui de Sully. » [2]

     

         « Au siècle dernier, on bâtit un château moderne près de l'ancien, mais il ne servit pas Longtemps ; il fut démoli en 1860 et les matériaux vendus 6 000 francs aux Dames de la Charité de Bayeux qui les utilisèrent à la restauration de l'ancien prieuré de Saint-Vigor. » [4]

     

    Protection

     

         « Certains éléments du château font l'objet d'une inscription comme monument historique depuis le 4 octobre 1932 : les façades et les toitures sur la cour, sur la route et sur la campagne. » [1]

     

    Sources :

     

    [1] Extrait de Wikipédia

    [2] Extrait de la Statistique Monumentale du Calvados tome 3 par Arcisse de Caumont, pages 517-519. Éditeurs : Derache (Paris)/Dumoulin (Caen)/A. Hardel, Date d'édition : 1846-1867

    [3] Extrait de https://www.adtlb.com/le-bessin/patrimoine/

    [4] Extrait de La Normandie monumentale et pittoresque... Calvados, 1re [-2e] Partie 1, date d'édition : 1895 https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6419842b/f471.item.r=%22ch%C3%A2teau%20de%20Vienne%22.texteImage

    [5] Extrait de bayeux-intercom.fr

    [6] Extrait de la Base Mérimée

     

    Ci-dessous, un document de Bayeux Intercom https://www.bayeux-intercom.fr/fileadmin/Documents/tourisme/Vienne_en_Bessin_ferme_du_vieux_chateau.pdf :

    « LES REMPARTS DU RENOUARD (Orne)LES REMPARTS DE BARNEVILLE-CARTERET (Manche) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :