• LES REMPARTS DE SAINTE-EUGENIE (Orne)

    LES REMPARTS DE SAINTE-EUGENIE (Orne) LES REMPARTS DE SAINTE-EUGENIE (Orne) LES REMPARTS DE SAINTE-EUGENIE (Orne)

    Photos ci-dessus : à gauche extraite de http://chateau.over-blog.net/article-orme-motte-feodale-sainte-eugenie-silly-en-gouffern-111285590.html ; au centre, photo extraite de http://www.ornetourisme.com/tourisme/patrimoine_naturel/le-site-de-sainte-eugenie_16__PNANOR061FS0001C.htm#ad-image-1 : à droite, photo aérienne extraite du site Géoportail.

     

         « Vestiges médiévaux et fleurs de légendes


         En lisière de la forêt de Gouffern, la motte castrale de Sainte-Eugénie offre un magnifique panorama sur la vallée de la Dives. Cette escapade à travers les vestiges médiévaux et le bois environnant sera l'occasion d'une découverte mêlant histoire et nature.
         Versant ensoleillé et sol calcaire ont favorisé ici une flore originale : la fascinante Belladone, les orchidées, Céphalanthère de Damas et Epipactis pourpre ou le Daphé bois-gentil sont quelques unes des raretés que vous pourrez admirer. » [1]

     

    LES REMPARTS DE SAINTE-EUGENIE (Orne)    LES REMPARTS DE SAINTE-EUGENIE (Orne)

     Plan hypothétique de la motte castrale de Sainte-Eugénie ; blason du département de l'Orne via GeneaWiki - https://fr.geneawiki.com/index.php/Fichier:61_-_Blason_-_Orne.png#/media/File:61_-_Blason_-_Orne.png 

     

    LES REMPARTS DE SAINTE-EUGENIE (Orne)« Les vestiges d’une motte castrale

         Il y a environ 1000 ans, se dressait sur ce point stratégique une fortification féodale dite motte castrale. Il s’agissait d’un ouvrage de défense, rapide à construire, utilisant des matériaux peu coûteux et disponibles à proximité. La motte était constituée d’un rehaussement important de terre rapportée, de forme circulaire sur laquelle se dressait une tour de guet en bois. La terre des fossés était utilisée pour construire la motte et les talus de l’enceinte. Une palissade en bois était dressée sur ces talus afin de se protéger des envahisseurs, notamment des seigneurs voisins.

    Photo ci-dessus du panneau explicatif sur le site de la motte castrale de Sainte-Eugénie extraite de http://chateau.over-blog.net/article-orme-motte-feodale-sainte-eugenie-silly-en-gouffern-111285590.html

     

    Un patrimoine historique retrouvé

         Suite à la tempête de 1999 qui balaya l’ensemble des résineux présents sur les vestiges de la motte castrale, le site historique a été redécouvert, et un processus de réhabilitation et de valorisation fut engagé. » [2]

     

    LES REMPARTS DE SAINTE-EUGENIE (Orne)

     Photo ci-dessus du panneau explicatif sur le site extraite de http://chateau.over-blog.net/article-orme-motte-feodale-sainte-eugenie-silly-en-gouffern-111285590.html

     

         « A trois quarts de lieue environ du bourg de Chamboy, dans la grande forêt de Gouffern, sur un coteau dépendant de la commune de Silly et dominant celle de Sainte-Eugénie, est un point environné de retranchements, appelé le Camp des Romains. Rien jusqu'à ce jour n'est venu justifier cette dénomination. La première enceinte est circulaire ; la seconde, qui lui est contiguë, présente un ovale tronqué vers le sud. Les fouilles qu'on y a faites à différentes époques ont été absolument infructueuses. Les habitants de Sainte-Eugénie ont seuls découvert autrefois dans leur village des squelettes et des restes d'armes qui n'ont pas été conservés. » [3]

     

         « La motte de Sainte-Eugénie, assez connue sous le nom de camp des Romains, est située à la lisière de la forêt de Gouffern, sur Silly ; elle domine la vallée de la Dives, que l'on aperçoit à partir de Chambois, sur une longue étendue. L'enceinte principale a une circonférence extérieure de 150 m et sa plateforme, élevée de 7 m à 8 m, est concave à l'intérieur ; le rempart en terre offre un glacis dont la longueur rempaille est de 12 m, ainsi qu'un petit parapet indispensable pour mettre à couvert les défenseurs du poste fortifié. Une seconde enceinte, touchant la première, mais beaucoup plus vaste, était située au-dessous et entourée d'un large fossé. A l'abri de ce camp, sous bois, on voyait de loin, sans craindre d'être aperçu. » [4]

     

         « La motte de Sainte-Eugénie : Dans la forêt de Gouffern, la tempête de 1999 a eu le mérite de mettre à jour une motte castrale. Le site, qui abrite une flore rare, fait l’objet d’études préalables avant son classement au titre des ENS. (...)

         « Symbole du pouvoir seigneurial local au Haut Moyen-Age, la motte est conçue comme une place forte. Sur la partie haute s’élevait une tour de bois, tandis que la basse-cour entourée d’un double fossé et d’une palissade, servait de lieu de résidence. La situation de la motte de Sainte-Eugénie est significative : le regard embrasse toute la vallée de la Dives, de Falaise à Chambois. Lors de la deuxième Guerre mondiale, durant la bataille de la poche de Chambois, l’armée allemande y avait établi un poste d’observation. De l’ancien château fort, et des occupations antérieures, on ignore tout : bien qu’inventorié depuis le début du 20e siècle, le site n’a jamais été fouillé. En revanche, il est connu de longue date des naturalistes et des scientifiques qui y ont identifié plusieurs espèces végétales rares et protégées. Une étude minutieuse menée par le Conseil général avec l’aide d’un jeune étudiant a permis de compléter l’inventaire. Le site ne risque plus de tomber dans l’oubli. Des aménagements ont été réalisés pour faire du site une étape patrimoniale sur un circuit de balade entre le Haras du Pin, le château du Bourg Saint-Léonard et le camp de Bierre. » [5]

     

    LES REMPARTS DE SAINTE-EUGENIE (Orne) LES REMPARTS DE SAINTE-EUGENIE (Orne) LES REMPARTS DE SAINTE-EUGENIE (Orne)

     Photos ci-dessus : à gauche par Iagu AguirreGabiria Isabelle — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=28399338 ; au centre photo extraite de http://www.ornetourisme.com/tourisme/patrimoine_naturel/le-site-de-sainte-eugenie_16__PNANOR061FS0001C.htm#ad-image-1 ; à droite, photo extraite de http://chateau.over-blog.net/article-orme-motte-feodale-sainte-eugenie-silly-en-gouffern-111285590.html 

     

    «  Qu'est ce qu'une motte Féodale ?

         - Une motte féodale (nommée aussi motte castrale) est une butte naturelle ou partiellement aménagée par l'homme portant une fortification très souvent en bois.

         - Avec sa hauteur, elle facilite le guet.

         - Avec ses pentes et ses fossés, elle rend difficile l'accès pour les assaillants.

         - Durant la période d'insécurité à la fin de l'empire Romain et après les invasions des « barbares » du Nord, certains seigneurs ont cherché la sécurité dans un habitat fortifié en bois. Ainsi il marquait leur territoire puis leur pouvoir.

         - Ces mottes ont engendré le début de la féodalité. » [6]

     

    Sources :

     

    [1] Exrait de http://www.ornetourisme.com/tourisme/patrimoine_naturel/le-site-de-sainte-eugenie_16__PNANOR061FS0001C.htm#ad-image-1

    [2] Extrait de http://www.orne.fr/sites/www.orne.fr/files/fichiers/parution/14/06/sainte-eugeniefrancais.pdf

    [3] Extrait des Mémoires de la Société nationale des antiquaires de France, Volume 4 ;Volume 14 C. Klincksieck., 1838 https://books.google.fr/books?id=3nwTAAAAYAAJ&pg=PA81&dq=%22Ch%C3%AAne+au+Renard%22#v=onepage&q=%22Ch%C3%AAne%20au%20Renard%22&f=false

    [4] Extrait du Bulletin de la Société historique et archéologique de l'Orne ; Auteur/Éditeur : Société historique et archéologique de l'Orne (Alençon) ; Date d'édition : 1884.

    [5] Extrait de http://fr.1001mags.com/parution/-61-l-orne-magazine/numero-76-jui-aou-sep-2009/page-14-15-texte-integral

    [6] Extrait de http://chateau.over-blog.net/article-orme-motte-feodale-sainte-eugenie-silly-en-gouffern-111285590.ht

     

    Bonnes pages :

     

    http://chateau.over-blog.net/article-orme-motte-feodale-sainte-eugenie-silly-en-gouffern-111285590.html

     

         Ci-dessous, document des Espaces naturels sensibles de l'Orne par le Conseil Départemental de l'Orne :

    « LES REMPARTS DE MESNIERES (Seine-Maritime)LES REMPARTS DE SAINT-GERMAIN DE MONTGOMMERY (Calvados) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :