• LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche)

    LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche) LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche) LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche)

     

         « Le château de Montfort est un ancien château fort, bâti au début du 15e siècle, dont les vestiges se dressent sur la commune de Remilly-sur-Lozon dans le département de la Manche en région Basse-Normandie. » [1] 

     

    LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche) LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche) LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche) LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche) LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche)

     

         « Construit à partir de la fin du 15e siècle, habité jusqu'en 1755, ruiné au 19ème siècle, l'association (Amis du Château de Montfort) l'achète en 1980. 20 ans de travaux permettent de remettre en état les communs et de sauvegarder par des chantiers d'entretien le restant.
    Situé en plein marais, château avec porterie, maison de garde et communs restaurés, pigeonnier, boulangerie et maison seigneuriale en ruine. » [2]

     

    LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche)  LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche)

     Plan hypothétique du château de Montfort ; blason de la commune de Remilly-sur-Lozon extrait de « 50431 - Remilly-sur-Lozon chateauMontfort armoiries ». Via GeneaWiki - https://fr.geneawiki.com/index.php/Fichier:50431_-_Remilly-sur-Lozon_chateauMontfort_armoiries.jpg#/media/File:50431_-_Remilly-sur-Lozon_chateauMontfort_armoiries.jpg

     

    LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche)     « Selon une notice du ministère de la Culture, le château de Montfort (correspondant à l'ensemble des ruines actuelles) date de la seconde moitié du 15ème (période de reconstruction importante en Normandie) et de la seconde moitié 16ème (propriété privée, inscrite aux MH par arrêté du 29 décembre 1978).

     

         Le château a été en grande partie détruit (1875) (Fierville ; voir ci-après). La partie subsistante comporte un élégant porche d'entrée, un logis seigneurial ainsi que des communs d'aspect plus modeste.

     

         Le logis possède un escalier à vis, des fenêtres carrées à meneaux et châssis de fer, deux cheminées ouvragées aux premier et deuxième étages (à l'Ouest), de nombreuses meurtrières habilement disposées ainsi que deux tourelles, dont une en encorbellement, au Nord Ouest et au Sud Ouest. La base de l'une d'elles est finement sculptée, l'autre est en forme d'échauguette.

         Une tour située au Nord Est contient un escalier à spirale (limaçon) en pierre de taille, comportant encore une soixantaine de degrés ; sa porte supportait des armoiries aujourd'hui martelées, peut-être celles des Marquetel. A son sommet, une petite chambre carrée, munie d'une cheminée, pouvait servir de poste d'observation (vue lointaine sur les marais de Tribehou et d'Auxais).

     

    LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche) LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche)  LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche)

    Photo de droite extraite du site http://www.saint-lo-agglo.fr/r%C3%A9milly-les-marais

     

         Vers l'Est, ne subsistent que les substructions de l'ancienne chapelle castrale. A l'Ouest, près d'un mur d'enceinte extérieur, se trouve le colombier. L'enceinte formait un quadrilatère dont subsistent les faces Ouest et Sud. L'entrée principale, au Sud, devait supporter un pont-levis, car les trous des chaînes de relevée en sont encore visibles. Une autre porte, plus petite et munie d'une herse, est située à sa gauche. Ces deux portes sont en parfait état de conservation.

          Vers 1840, le château, inhabité depuis longtemps, nécessitait d'importantes réparations. Claude François Joseph Lempereur, habitant de St Pierre, préféra en abattre certains bâtiments afin de reconstruire, à l'angle du mur d'enceinte et près du portail, une habitation (aujourd'hui en ruines). Les parties détruites furent d'abord la chapelle, puis la moitié du bâtiment central, ensuite la ferme (au Nord), enfin les écuries (à l'Est).

         Les ruines du château de Montfort ont fait l’objet de restauration à partir de 1990. (…)

         La seigneurie de Montfort a appartenu à la famille Le Marquetel (noblesse de robe), qui construisit le château à la fin du 15e et le posséda  jusqu'en 1739. Elle possédait aussi des biens à St Evremont (actuelle St Ebremont de Bonfossé), à Hubertant et la baronnie de St Denis Le Gast. » [3] 

     

    LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche) LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche)

     A gauche, plan extrait du cadastre napoléonien ; à droite, vue aérienne extraite du site Géoportail.

     

    LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche)     Voici la description qu'en donnait Charles Fierville en 1875 : « Le Château de Montfort est aujourd'hui en grande partie détruit ; il datait de la fin du 15e siècle ou du commencement du 16e. La partie qui reste nous présente des fenêtres carrées, à croisées de pierre avec leurs châssis en fer, deux très-belles cheminées au premier et au deuxième étages à l'ouest, de nombreuses meurtrières habilement disposées pour repousser les assaillants, et deux tourelles cylindriques en encorbellement au N.-O. et au S.-O. Dans une troisième tour, au N.-E., se trouve un splendide escalier en pierre de taille, construit en spirale, et sur la porte duquel se trouvent des armoiries aujourd'hui martelées. Il compte encore une soixantaine de degrés. Il est terminé à son sommet par une petite chambre carrée, munie d'une cheminée, sorte de poste d'observation d'où la vue s'étend au loin, à travers les marais de Tribehou et d'Auxais. Du côté de l'est s'élevait la chapelle dont il ne reste plus que les substructions.

     

    LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche)     A l'ouest, est le colombier, près du mur d'enceinte extérieure. Ce mur formait un quadrilatère ; les côtés de l'ouest et du sud existent encore. L'entrée principale, au sud, se composait d'une grande porte qui devait être garnie d'un pont-levis, (on voit encore les trous par où passaient les chaînes destinées à le soulever) et d'une petite porte à gauche, servant de herse. Ces deux portes sont parfaitement conservées. L'aspect de ces ruines, couvertes de lierre, est très pittoresque . » Charles FIERVILLE, Étude historique sur le marquisat de Marigny, Imp. Daireaux, Coutances, 1874, p. 33. [4]

    Photo ci-dessus extraite de « 50431 - Remilly-sur-Lozon chateauMontfort armoiries ». Via GeneaWiki - https://fr.geneawiki.com/index.php/Fichier:50431_-_Remilly-sur-Lozon_chateauMontfort_armoiries.jpg#/media/File:50431_-_Remilly-sur-Lozon_chateauMontfort_armoiries.jpg

     

         Les ruines du château de Montfort sont inscrites aux Monuments historiques depuis le 29 décembre 1978.

     

         Ci-dessous un extrait de La Normandie monumentale et pittoresque, édifices publics, églises, châteaux, manoirs, etc.. 1899 http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64809897/f436.image :

     

     

    LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche)     A peu de distance : 

     

         Le manoir de la Granderie du 16ème siècle, actuellement siège d'un haras.


    LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche)

     

     

    Le château de Remilly

         « A une demi-lieue à l'ouest de l'église (de Remilly-sur-Lozon) s'élevait, dès le 12e siècle, un château connu dans les anciens titres sous le nom de château de Remilly, bien qu'il fût bâti sur le territoire du Mesnil-Vigot. Construit sur un petit mamelon au milieu des marais, sur les rives de la Vanloue qui alimentait le triple fossé dont il était entouré, placé dans un lieu très-découvert, il avait peu à craindre des surprises de l'ennemi. Une position si avantageuse ne l'a cependant pas préservé de la ruine, et de nos jours il n'en reste plus que quelques débris insignifiants. Il renfermait dans son enceinte une chapelle qui, d'après le Livre Noir (1250), valait à peu près 7 livres, et qui, d'après le Livre Blanc (1330), était taxée à 8 sols de trentième, et à 12 livres de décimes. Le seigneur du château en était le patron présentateur. En 1327, elle s'appelait la chapelle du Maner de Rumillye ; en 1380, la chapelle de Notre-Dame de la Beslière ; en 1598, la chapelle du Bois de Remilly, ou la chapelle du Chastel de Remilly ; enfin, elle reçut le nom de chapelle de Saint-Clair des Marais qu'elle a gardé jusqu'à sa démolition au commencement du 19e siècle. » [5]

     

    LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche) LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche) LES REMPARTS DE REMILLY-SUR-LOZON (Manche)

     A gauche, deux photos extraites du site http://www.normandie-heritage.com/spip.php?article675 (texte également ci-après) ; à droite, vue aérienne du site extraite du site Géoportail.

     

         « Culminant à une vingtaine de mètres au-dessus des marais du Cotentin, bordée de chênes séculaires, la motte féodale de Remilly, dite « Butte Saint Clair », située dans le département de la Manche, sur le territoire de la commune du Mesnil-Vigot, que l’on peut apercevoir depuis la route reliant Périers au Mesnil-Eury, a été édifiée dans la seconde moitié du 10e siècle.

         Ancienne place forte, représentative de l’architecture militaire du haut Moyen Âge, possession des barons du Hommet, faisant office de poste d’observation, la motte féodale de Remilly contrôlait et verrouillait autrefois l’accès à la presqu’île du Cotentin selon le précepte du « Qui tient les marais, tient les terres » ; référence au temps jadis où les eaux des marais recouvraient la région d’Est en Ouest.

         Site archéologique, admirablement conservé, occupant une superficie de plus de trois hectares, classé aux Monuments Historiques le 12 septembre 1979, le château de Remilly est constitué de trois levées de terre artificielles entourées de fossés. Disposées en demi-couronne, deux vastes plateformes, traversées par une chaussée empierrée, ceinturées par un fossé et un rempart de terre, abritaient jadis les anciennes basse-cours. La première, servant à parquer le bétail, communiquait avec la seconde grâce à un pont dont quelques pierres maçonnées marquent encore l’emplacement. Sur le second tertre se dressaient la maison, aujourd’hui disparue, servant de résidence aux seigneurs de Remilly ainsi que la chapelle Saint-Clair des Marais, détruite lors de la révolution française, dont les soubassements reposent sous quelques centimètres de terre.

         Surplombant le tout, embrassant les marais à perte de vue, la motte, aux flancs abrupts, à laquelle on accédait par un pont dormant, coiffée lors de son édification d’une tour de guet en bois protégée par une palissade et une haie d’épine noire, arbore les vestiges d’une des quatre tours d’angle en pierre d’une ancienne forteresse, édifiée au 13ème siècle, découverte lors de campagnes de fouilles effectuées entre 1934 et 1937.

         Abandonnée au lendemain de la guerre de Cent Ans, les traces encore visibles d’un réseau de tranchées desservant des emplacements de mitrailleuses, aménagées pendant la seconde guerre mondiale par un détachement de l’armée allemande, qui quadrillent le sommet de la butte, témoignent du caractère stratégique de cette position où fut autrefois édifié un des plus anciens châteaux forts de Normandie. » [6] 

     

    Sources :

     

    [1] Extrait de Wikipédia

    [2] Extrait de http://www.normandie-tourisme.fr/pcu/chateau-de-montfort/remilly-sur-lozon/fiche-PCUNOR050FS000NB-1.html

    [3] Extrait de http://jeanalain.monfort.free.fr/50/Remilly.htm

    [4] Extrait de https://fr.geneawiki.com/index.php/50431_-_Remilly-sur-Lozon

    [5] Extrait de https://fr.geneawiki.com/index.php/50431_-_Remilly-sur-Lozon

    [6] Extrait de http://www.normandie-heritage.com/spip.php?article675

     

    Bonnes pages :

     

    http://le50enlignebis.free.fr/spip.php?article12008

    http://jeanalain.monfort.free.fr/50/Remilly.htm

    http://www.castles.nl/montfort-castle

    https://www.le-petit-manchot.fr/cc-43-11-remilly-sur-lozon-chateau-de-monfort/articles/

    « LES REMPARTS DE MERVILLE (Calvados)LES REMPARTS DE GAILLON (Eure) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :