• LES REMPARTS DE MONTAIGU (Manche)

    LES REMPARTS DE MONTAIGU (Manche) LES REMPARTS DE MONTAIGU (Manche) LES REMPARTS DE MONTAIGU (Manche)

     

    La forteresse de Montaigu à Montanel

         « Le toponyme Montanel semble être issu d'un personnage attesté au 11e siècle, Osmont Asnel. La disparition du s au 12e siècle, d'où Omont Anel, a pu favoriser la transformation en Au mont Anel, puis Mont Anel. » [1] 

     

         Aux confins de la Normandie, Montanel a toujours été une région de passage. La commune est bordée par la rivière le Tronçon, frontière naturelle entre la Bretagne et la Normandie. La forteresse de Montaigu aurait été construite vers 1130 pour arrêter les infiltrations bretonnes par la forêt de Blanchelande. Aujourd'hui disparu, ce château-fort qui assurait la défense des marches normandes, était entouré d’une douve impressionnante encore visible. (NDB)

     

    LES REMPARTS DE MONTAIGU (Manche)   LES REMPARTS DE MONTAIGU (Manche)

    Plan hypothétique de l'emplacement de la forteresse de Montaigu sur le territoire de la commune de Montanel ; blason de la famille Giffard extrait de https://www.geneanet.org/gallery/?action=detail&rubrique=blasons&id=6563301&desc=giffard_de_bolbec_bolbec_comtes_de_buckingh

     

         « Montanel affecte la forme générale d'un triangle dont la base s'appuie à la Bretagne, et dont les côtés longent Sacey et Argouges. Le côté de l'ouest est une ligne à peu près idéale ; celui de l'est est la ligne du ruisseau du Gaut et d'un tronçon de la Dierge ; celui du sud est tracé par le ruisseau du Corblu. Deux bouquets et un bois, celui de Blanchelande, qui renferme la Forêtrie, donnent à sa surface une physionomie particulière. Au village du Gué de la Vallée se trouve le point le plus méridional de la Normandie qui se projette comme un coin dans le sein de la Bretagne, son ancienne ennemie. (…)

         La principale illustration de Montanel est son château de Montaigu (…) » [2]

     

         « A un quart de lieue du bourg de Montanel, à l'entrée des gorges septentrionales de la forêt de Blanchelande, se voient les ruines de l'ancien château de Montaigu, situé sur la croupe d'une colline qui a la forme a un cône renversé, et tronqué dans sa base. Il était flanque de quatre grosses tours, bâties à chaux et à sable. On y a découvert quelques monnaies carolingiennes, et une urne en terre cuite, qui renfermait des cendres, un anneau de chevalier et un éperon de coq. » [3]

     

    LES REMPARTS DE MONTAIGU (Manche) LES REMPARTS DE MONTAIGU (Manche)

    Ci-dessus, à gauche le château de Montaigu sur une carte d'état-major (19e siècle) extraite du site Géoportail ; à droite, une photo aérienne extraite du site Géoportail. Les limites des fossés sont surlignés en jaune.

     

    M de Gerville, 1824 :

         « Montaigu à Montanel. Les ruines et l'emplacement du château de Montaigu à Montanel suffisent seules pour prouver qu'il fut jadis assez fort et assez considérable. Connu de temps immémorial sous le nom de Montaigu, il se trouve placé sur l'extrémité d'une colline, à l'entrée des gorges septentrionales de la forêt de Blanche Lande, et à un quart de lieue du village de Montanel. Le château de Montaigu est entouré d'un fossé profond ; le tertre sur lequel il est situé présente la forme conique qui distingue souvent l'emplacement des châteaux du moyen âge.

         La tradition du pays rapporte que ce château fut bâti à l'époque de la conquête. M. Guiton, qui en est propriétaire et dont je ne fais souvent que transcrire les renseignements sur les châteaux de cet arrondissement, croit que celui de Montaigu fut construit vers 1130 par Osmond Asnel, membre d'une famille qui s'éteignit vers 1300. J'avais pensé qu'Asnel était une contraction d'Avenel. Ce qui m'avait porté à le croire, c'est que les Avenel furent sénéchaux des comtes de Mortain ; que les comtes de Mortain possédaient beaucoup de seigneuries dans les cantons de Saint-James et de Pontorson ; que le nom d'Asnel n'existe dans aucune des anciennes listes, pas même dans celle de Dumoulin, qui va depuis le 11e siècle jusqu'au 15e ; que ce ne serait pas le premier exemple d'un château de Montaigu bâti par un comte de Mortain, puisqu'ils en avaient aussi construit dans le comté de Somerset en Angleterre. Mais je me défie de mon opinion, quand elle est en opposition avec celle de M.Guiton. Quoiqu'il en soit, nous avons au moins, d'après le registre d'Argouges, la certitude que ce château de Montaigu fut démoli en 1361. Il fut, dit ce registre, détruit par les Hanoires, mot synonyme d'Hannuyers, soldats du Haynaut. On sait qu'Edouard III avait épousé une princesse du Haynaut, et qu'il avait à sa solde beaucoup de troupes de ce pays. Nous avons vu plus haut que vers 1561, les Anglais commirent beaucoup de dégâts dans les environs de Pontorson.

         Depuis le 15e siècle jusqu'en 1568, cette seigneurie appartenait à une famille du nom de Pigache ; elle passa par vente dans celle de Clinchamps, et par un mariage, en 1745, dans celle de Guiton qui la possède aujourd'hui. Ces trois familles sont anciennes, on les trouve toutes trois dans la recherche de Montfaoucq ; mais j'y vois en même temps que dès 1463 les Clinchamps possédaient Montanel, et que les Pigaches habitaient Vergoncey. Ces familles figurent également toutes trois sur la liste de 119 gentilshommes qui défendirent le Mont-Saint-Michel.

         J'ai indiqué les armes des Guitons ; celles des Pigaches sont d'argent à trois cornets de gueules ; les Clinchamps portent d'argent à trois gonfanons de gueules doubles et franges de sinople ; une autre branche porte simplement d'argent au gonfanon de gueules. » [4]

     

    Le Héricher, 1845 :

         « (...) Toutefois ce château n'a pas joué un rôle aussi important que les forteresses de cette ligne, et l'histoire n'en parle guère que pour mentionner sa ruine.

         M. Desroches cite, pour le 11e siècle, un Givré de Montaigu, qui fut obligé de démolir son manoir, et dit que G. de Montaigu, de Montanel, devint évêque de Terouane. M. Guiton croit que le château fut bâti, en 1130, par Osmond Asnel. Toutefois, il paraît que le manoir des Asnel s'élevait près de l'église, où est une ancienne maison, dite l'Auberge, où l'on a trouvé des débris intéressants, vases, briques, sceaux, etc. Cette seigneurie de Montaigu a appartenu à l'illustre famille des Giffard pendant le 13e, le 14e, et le commencement du 15e siècle. En 1361, selon le Registre d'Argouges, le château fut détruit par les Hanoirs, ou soldats du Haynaut, qu'Edouard III avait à sa solde, ayant épousé une princesse de ce pays. A la fin de ce siècle, Charles VI, pour s'attacher les seigneurs bas-Normands, leur accorda des priviléges, et permit à un Giffard de fortifier Montaigu. Au commencement du 15e siècle, Anne Giffard porta la seigneurie à Gilles de Brée ; ensuite elle passa aux Pigace, qui étaient de Vergoncey, mais qui ont laissé leur nom à Montanel dans la Pigacière. Elle passa, par vente, dans la famille de Clinchamp, et, par un mariage, en 1745, dans celle des Guiton, qui la possède encore aujourd'hui. » [2] 

     

    Sources :

     

    [1] Extrait de Wikipédia

    [2] Extrait de Avranchin monumental et historique, Volume 2 par Edouard Le Hericher, 1845 http://www.le-petit-manchot.fr/cc-24-05-montanel-histoire/articles/

    [3] Extrait de l'Histoire du Mont Saint-Michel et de l'ancien diocèse d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, Volume 1 par Jean-Jacques Desroches ; Mancel, 1838 - 419 pages

    [4] Extrait des Recherches sur les anciens châteaux du département de la Manche – Arrondissement d'Avranches et Mortain par M de Gerville in Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie par la Société des antiquaires de Normandie, 1824 https://books.google.fr/books?id=yOAAAAAAYAAJ&pg=PA138&lpg=PA138&dq=Montaigu+Montanel&source=bl&ots=DRiFK_zuK1&sig=BcsswRTmwGh87Tb6SOTxXnbBKz4&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjo8fab7bHYAhWJvBQKHfo1AlYQ6AEIXzAG#v=onepage&q=Montaigu%20Montanel&f=false

    « LES REMPARTS DE VIGNATS (Calvados)LES REMPARTS DE SEBECOURT (Eure) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :