• LES REMPARTS DE GUISENIERS (Eure)

    LES REMPARTS DE GUISENIERS (Eure) LES REMPARTS DE GUISENIERS (Eure) LES REMPARTS DE GUISENIERS (Eure)

    Ci-dessus : à gauche, une photo extraite de https://www.booking.com/hotel/fr/chambres-d-39-hotes-de-la-bucaille.html?aid=333352&lang=fr&label=ville ; à droite, une photo aérienne extraite du site Google Earth.

     

    LES REMPARTS DE GUISENIERS (Eure)      A Guiseniers, subsistent « Le manoir de la Bucaille avec pigeonnier et les restes de la chapelle Saint-Nicolas, du 12e siècle ainsi que les vestiges de la motte castrale. » [1]

         Celle-ci date des 11e siècle, 12e siècle et fut livrée en 1150 par Henri II Plantagenet, roi d'Angleterre, au roi de France. [NDB]

    A gauche, une photo extraite de http://giverny.org/hotels/bucaille/bucaille.htm : « Histoire encore : dans la cour de la ferme de la Bucaille, une arcature romane atteste qu'une chapelle dépendant de l'abbaye de Jumièges s'élevait là. Elle a disparu à la Révolution. »

     

    LES REMPARTS DE GUISENIERS (Eure)    LES REMPARTS DE GUISENIERS (Eure)

     Plan de situation de la motte de la Bucaille à Guiseniers ; blason moderne de la commune de Guiseniers par Celbusro - Treball propi, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=40306597

     

    LES REMPARTS DE GUISENIERS (Eure)     « Elle date sans doute du 12e siècle, à l'époque où Guiseniers était sur la frontière entre le duché de Normandie, fief du roi d'Angleterre, et du royaume de France. Château-Gaillard, la forteresse de Richard Coeur de Lion, n'est qu'à 7 km. Un château de bois aujourd'hui disparu se dressait au sommet de la butte. La levée de terre entièrement artificielle a été faite par la main de l'homme. » [2] 

     

    Ci-dessus, une photo extraite du site http://giverny.org/hotels/bucaille/bucaille.htm 

     

    LES REMPARTS DE GUISENIERS (Eure)     « Jumièges fut, à Guiseniers, la bénéficiaire de nombreuses libéralités en terres et rentes de la part des barons du duc de Normandie au 11e siècle ; elle s'enrichit au temps de Roger Thorel (dans le tout début des années 1200), qui passa des accords avec les religieux de Jumièges et le chapitre de la cathédrale de Rouen.

         C'est en 1224 que le hameau de la Bucaille fut rattaché, avec la chapelle Saint-Nicolas, à la paroisse de Guiseniers, alors que, jusqu'en 1150, la Bucaille avait conservé son château de défense érigé sur une motte subsistante. Lors de la succession de Roger Thorel, plusieurs fiefs furent attribués à ses gendres : de Fontenil, Daubeuf, du Cardonnay. (...)

         Après les seigneurs Crespin (10e-11e siècles) qui y détenaient des terres, Roger Thorel (vers 1200) négocia en 1224 avec les religieux de Jumièges le rattachement de la Bucaille à Guiseniers. Ses trois filles se marient respectivement à ceux qui deviendront ainsi les seigneurs de trois fiefs de Guiseniers : Daubeuf, du Cardonnay, de Fontenil au début du 14e siècle. » [1]

     

    Ci-dessus, carte d'Etat Major (1820-1866) extrait du site Géoportail.

     

    LES REMPARTS DE GUISENIERS (Eure) LES REMPARTS DE GUISENIERS (Eure) LES REMPARTS DE GUISENIERS (Eure)

     Ci-dessus : au centre, un plan extrait du cadastre napoléonien de 1830, Archives de l'Eure, http://archives.eure.fr/ ; à droite, une photo aérienne (1950-1965) extraite du site Géoportail.

     

    A proximité, à Guiseniers :

     

    LES REMPARTS DE GUISENIERS (Eure)     - Le manoir seigneurial Inscrit MH (1954), fondé en 1304 sous l'autorité de l'abbaye de Jumièges et dont il reste le double portail à arche gothique, le pigeonnier et une très belle grange dîmière visible de la rue en fond de cour.

    Le portail du manoir de Guiseniers. Inscrit MH (1954) par Phaubry — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=35148560

     
     LES REMPARTS DE GUISENIERS (Eure)     - L'église Saint-Denis Inscrit MH (1954) : des éléments remontent au 12e siècle ; l'édifice est fortement remanié au 16e siècle et le clocher refait au 18e siècle. » [1]

     

     

    Sources :

     

    [1] Extrait de Wikipédia

    [2] Extrait de http://giverny.org/hotels/bucaille/bucaille.htm 

     

    Bonnes pages :

     

    http://blog.lepetitguisenois.fr/post/2010/10/03/L-%C3%A9glise

    « LES REMPARTS DE BRICQUEBOSQ (Manche)LES REMPARTS DE SAINT-DENIS-LE-THIBOULT (Seine-maritime) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Rigal-roy jean-claud
    Jeudi 28 Mars à 08:14

    toujours trés interessant.

    jcrr

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :