• LES REMPARTS DE CURCY-SUR-ORNE (Calvados)

          Une motte féodale est visible derrière l'église de Curcy-sur-Orne. [NDB]

    LES REMPARTS DE CURCY-SUR-ORNE (Calvados)

     Ci-dessus, un extrait du bulletin municipal de la commune de Curcy-sur-Orne 2011 https://www.suisse-normande.com/wp-content/uploads/2011/03/Curcy-2011-basse-def.pdf

     

         « Curcy doit son nom à un propriétaire gallo-romain du nom de Curcius. La commune est mentionnée pour la première fois dans un acte de 1175 sous la dénomination de Curseym. Suivront au fil du temps : 1228 Curseium, 1262 Cureceyum, 1290 Curcie-Malfilastre, 1371 Curssi-la-Malfilastre, 1483 Cursay-le-Maufilastre….C’est par décret du 1er avril 1949, à la demande du conseil  municipal, que la commune prend son nom définitif de Curcy-sur-Orne pour éviter les similitudes avec des communes comme Cussy ou Courcy.

         Dans la sacristie de l’église se trouve un superbe blason identifié comme celui des seigneurs de Curcy au 17ème siècle. Ce blason a été adopté par le conseil municipal comme logo de la commune. » [1]

     

    LES REMPARTS DE CURCY-SUR-ORNE (Calvados)    LES REMPARTS DE CURCY-SUR-ORNE (Calvados)

     Plan de situation de la motte de Curcy-sur-Orne ; blason de la commune de Curcy-sur-Orne par Celbusro — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=29916213

     

    LES REMPARTS DE CURCY-SUR-ORNE (Calvados)     Arcisse de Caumont : « L'emplacement du château de la Motte, que je suppose être le château baronnial, se voit encore à l'est de l'église de Curcy ; on remarque une belle motte ovale, offrant à son sommet 120 pieds de longueur sur 75 de largeur, et dont la hauteur est à peu près de 25 pieds. Elle supportait un château construit en pierre, car on distingue encore un puits et quelques pans de maçonnerie à fleur de terre. Une vaste cour s'étendait à l'est de ce donjon : elle était vraisemblablement garnie de palissades. De la motte de Curcy, la vue s'étend jusque au-delà de la vallée de l'Orne, vers Grimbosq, Croisilles et Combrai. » [2]

    Ci-dessus, une photo aérienne extraite du site Géoportail.

     

    A proximité

     

    LES REMPARTS DE CURCY-SUR-ORNE (Calvados)     « Le château de Martinbosq reconstruit presque en entier au commencement du 17ème siècle, mais dont quelques parties peuvent être plus anciennes, offre encore un ensemble très pittoresque : on en jugera par cette vue que nous devons au burin de M. Godard, d'Alençon, dont le beau talent est bien connu en France et à l'étranger. » [2]

     

     

    LES REMPARTS DE CURCY-SUR-ORNE (Calvados)     « Le château de la Tourelle ou du Bas de Martimbosq, vestige féodal du 14ème siècle, jouxte les rives de l'Orne. Il est visible depuis les hauteurs de la D 212 et de nombreux sentiers en pleine nature. La résidence actuelle a été restaurée et aménagée au siècle dernier, notamment par le chanteur-compositeur français Nicolas Peyrac puis par la famille Briout, après le long sommeil d'un usage agricole. Propriété de l'ancienne famille des Leusse, elle présente aujourd'hui, avec les tours, les vestiges de la chapelle et les murs d'enceinte subsistant, un élément typique du patrimoine médiéval en pierre de la Suisse Normande. » [3] 

     

    Sources :

     

    [1] Extrait de https://www.suisse-normande.com/nos-34-communes/curcy-sur-orne/

    [2] Extrait de la Statistique monumentale du Calvados, tome 1, p. 160-161 par A. de Caumont https://books.google.fr/books?id=cEKCJTRpkD0C&pg=PA44&lpg=PA44&dq=motte+Curcy&source=bl&ots=SQlKwuvoBm&sig=On6OlFGBO7jBGQWIcfMxQjxKBzE&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwi46YzggNDfAhWmy4UKHfNGCn04ChDoATANegQIBxAB#v=onepage&q=motte%20Curcy&f=false

    [3] Extrait de Wikipédia

    « LES REMPARTS DE LA FERRIERE-AUX-ETANGS (Orne)LES REMPARTS DE BAUDREVILLE (Manche) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :