• LES REMPARTS DE BOITRON (Orne)

    LES REMPARTS DE BOITRON (Orne) LES REMPARTS DE BOITRON (Orne) LES REMPARTS DE BOITRON (Orne)

     

         « La butte de Boitron, qui domine une grande étendue de pays, constitue une position stratégique de premier ordre qui a du être occupée aux époques les plus anciennes. » [1] 

     

         « A Boitron se trouvait autrefois un château qui fût détruit par les Anglais. Il se trouvait sur « la butte de Boitron ». Aujourd’hui, sur cette butte, qui culmine à 225 mètres, il reste une tour, qui servit de moulin à vent, restaurée en 2001. On aperçoit de cette butte les flèches de la cathédrale de Sées, distante d’une dizaine de kilomètres.

         Dans le bourg, sur la face nord-est de cette butte, se trouve l’église Saint Martin, d’origine romane, en forme de croix avec le clocher à la croisée du transept.

         Les carrières de Boitron sont exploitées depuis le 11ème. Certaines pierres extraites, ont servit à la construction de la cathédrale de Sées. » [2]

     

    LES REMPARTS DE BOITRON (Orne)    LES REMPARTS DE BOITRON (Orne)

     Plan de l'emplacement du fort de Boitron sur la butte de Boitron ; blason de la famille de Bellême par Thomas Lebée — Travail personnel, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2174102

     

    LES REMPARTS DE BOITRON (Orne) LES REMPARTS DE BOITRON (Orne)

    Photos ci-dessus : à gauche extraite de https://boitron.fr/ ; à droite de http://www.cc-sourcesdelorne.fr/wp-content/uploads/2014/08/Photo-pour-Boitron.jpg

     

    LES REMPARTS DE BOITRON (Orne)     « Boitron, Bertron en 1082, c'est d'abord la « butte » qui domine les alentours et qui offre un manifique point de vue sur tout le pays d'Essay et au-delà puisque par beau temps on peut même apercevoir la cathédrale de Sées, distante de 8 km.

         C'est sur cette butte que les Talvas, les seigneurs de Bellême érigèrent un château fort dont les Anglais se sont emparés en 1419 et qui a été détruit vers le 16e siècle.

         Les fouilles entreprises ont permis de découvrir les restes de trois enceintes du donjon. Aujourd'hui, un vestige se voit de loin : la tour ronde du 12e qui surplombe toute la vallée.

         La butte est formée par une masse de grès rouge. Ses flancs déchirés par l'extraction de pierre, présentent du côté de Sées l'aspect d'une plaie saignante, qui forme un contraste brusque avec la verdure sombre des bois dont elle est enveloppée. 

     

    La carrière de Boitron

     

    LES REMPARTS DE BOITRON (Orne)     On ne peut parler de Boitron sans parler de sa carrière qui depuis des dizaines d’années façonne l’histoire et les alentours du village. Le début de l’exploitation de la carrière n’est pas avéré mais il est généralement admis qu’elle a été ouverte au début du 19ème siècle. Des dizaines d’employés y travaillaient avant l’arrivée de la mécanisation qui a permis d’améliorer considérablement la productivité de la carrière mais à réduit du même coup la main d’oeuvre. » [3] 

     

    LES REMPARTS DE BOITRON (Orne) LES REMPARTS DE BOITRON (Orne) LES REMPARTS DE BOITRON (Orne)

     

         « En 1449, lorsque Charles VII se fut enfin décidé à seconder le mouvement spontané des villes normandes qui avaient commencé à se débarrasser de leurs garnisons qui, n’étant plus payées, ne vivaient que de rapines et de brigandages, le duc Jean II avait reparu dans son duché à côte du roi, et les bourgeois de Verneuil et de Gacé l'avaient accueilli avec enthousiasme. Longny était de même tombé au pouvoir des Français. Cependant, une partie de la garnison d'Essay, ne se doutant pas que le duc d’Alençon fut si près d'elle, avait résolu, à l’entrée du carême, d'aller, capitaine en tête, pêcher l’étang d'Aves, situé à quelque distance de là. Les soldats qui gardaient le fort de Boitron devaient être de la partie. Malheureusement pour eux, un brave gentilhomme du pays, Macé Mallard, seigneur de Fontaines, fief assis en la paroisse de Boitron, en ayant été informé, prévint le duc d’Alençon et, aidé de quelques-uns des siens, tomba à l'improviste sur les Anglais, occupés à leur pêche, et les tailla en pièces. En même temps, le duc accourait à la tète d'une troupe d’élite sous les murs d'Essay, précédé par la nouvelle de la défaite pitoyable essuyée par les Anglais sur les bords de l’étang d'Aves. II menace le lieutenant, qui commande en l'absence du capitaine, de passer le reste de la garnison au fil de l’épée si elle ne se rend pas sur I'heure. Les Anglais effrayés s'empressent d'ouvrir les portes de la ville et d'offrir les clefs du château, deman­dant à capituler. La garnison du fort de Boitron ne tarda pas à en faire autant. » [4] 

     

    LES REMPARTS DE BOITRON (Orne) LES REMPARTS DE BOITRON (Orne)

     Photos aérienne ci-dessus : à gauche extraite du site Géoportail ; à droite extraite du site Google Earth

     

    LES REMPARTS DE BOITRON (Orne)     « Bien différents sont les souvenirs que rappelle la butte de Boitron sur laquelle s'élevait autrefois un château assez important, puisque Robert Il de Bellême y tint sa cour féodale le jour de la fête Saint-Romain (9 août 1105) Ce château était assis sur une éminence naturelle dont les grès anciens, à structure cristalline, forment le cœur, et qui avait sans doute été arrondie de main d'homme. L’esplanade n'a qu’un diamètre de 30 pas environ. Autour de la butte tournaient, l'un au-dessus de l’autre, deux espèces de chemins de ronde protégés par des murs dont quelques fragments offrent encore des traces d’appareil à feuilles de fougère. Un trou, nommé le Trou-d’Enfer, et que l’on croit dans le pays bouché par une grille en fer, était sans doute une citerne. » [5]

     

    LES REMPARTS DE BOITRON (Orne) LES REMPARTS DE BOITRON (Orne)

     Ci-dessus plans extraits du cadastre napoléonien de Boitron (1825).

     

         « Des fouilles faites par M. de Corcelles ont mis à découvert les restes des trois enceintes du donjon et ont permis de recueillir des tuiles à rebord, des poteries grossières, des carreaux ou pointes de flèche en fer, conservées aujourd'hui au château de Bonfossé.

         Ce que l'on peut présumer de son histoire a été exposé par M. Louis Duval dans l'Annuaire normand de 1893, p. 96, et dans la Revue normande et percheronne de 1893. Cette dernière publication a même donné une vue de la butte de Boitron par M. Delbauve. » [1]

     

    LES REMPARTS DE BOITRON (Orne)     « Un moulin à vent, aujourd‘hui ruiné, a remplacé la tour guerrière. Du sommet de ce mont, l’œil embrasse un magnifique horizon terminé à l'est par un rideau de forêts. Il appartient à Mr de Corcelles, propriétaire du joli petit château de Beaufossé que l'on voit au pied, caché sous les arbres. Parmi les traditions populaires qui se rattachent a l'ancien château des Talavas, corruption du nom de ses anciens seigneurs, se retrouve celle de l'éternel souterrain creusé dans le roc vif et traversant la butte pour aller communiquer avec Essai et même avec la cathédrale de Seès. L’entrée de ce prétendu souterrain se trouve à quelque distance du bourg. C’est celle d’une ancienne et vaste carrière de pierre calcaire oolitique, dont la structure présente une foule de rognons noyés dans une sorte de pâte tendre assez semblable, pour la couleur et la friabilité, à du mortier de chaux, ce qui n'a pas peu contribué à accréditer l’opinion que les souterrains de Boitron étaient voûtés en maçonnerie. Il paraît que c’est de là qu’auraient été extraites au onzième et douzième siècles les pierres qui servirent à la construction de la cathédrale de Sées.

     

    LES REMPARTS DE BOITRON (Orne) LES REMPARTS DE BOITRON (Orne) LES REMPARTS DE BOITRON (Orne)

    A droite, photo de l'église de Boitron extraite du site http://www.tourismenpaysdessay.org/decouvrir/pays-dessay/boitron/

     

         L’église de Boitron est ancienne. Quelques fragments de maçonnerie à feuilles de fougère au latéral droit, une porte ronde bouchée, d’étroites fenêtres en forme de meurtrières, des arcades qui font communiquer la nef avec le chœur et que décore une sorte d'X cantonné de besans, pareil à celui que nous avons remarqué sur la porte de l'église d'Essai, sont du douzième siècle. Les statues en bois que l’on voit à l’intérieur, et particulièrement un Père éternel, porteur de moustaches comme dans la plupart des anciennes images avec lesquelles il a d’ailleurs si peu de ressemblance, sont d’une laideur et d'une barbarie repoussantes. » [5]

     

    LES REMPARTS DE BOITRON (Orne) LES REMPARTS DE BOITRON (Orne) LES REMPARTS DE BOITRON (Orne)

    Photos ci-dessus : à gauche extraite de http://bernard.langellier.pagesperso-orange.fr/bnorm/gres61.htm ; au centre extraite de http://fracademic.com/pictures/frwiki/84/Tourdeboitron2.jpg ; à droite extraite de http://www.tourismenpaysdessay.org/decouvrir/pays-dessay/boitron/
     

    A proximité : 

     

    LES REMPARTS DE BOITRON (Orne)     Le château de Beaufossé est situé sur le territoire d'Essay (mais se trouve à proximité de Boitron). Il date du 18ème siècle, comprenant une aile importante en style normand, un parc classé créé par Henri et Achile Duchêne et une douve en forme de fer à cheval. (NDB)

     

    Sources :

     

    [1] Extrait du Bulletin, Volume 17 de la Société des antiquaires de Normandie, 1896 https://books.google.fr/books?pg=PA506&dq=Butte+de+Boitron&id=iCgLAQAAMAAJ&hl=fr&output=text http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54532800/f188.image.r=%22butte%20de%20Boitron%22?rk=21459;2

    [2] Extrait de http://orne61.unblog.fr/2012/12/01/boitron/

    [3] Extrait de https://www.france-voyage.com/villes-villages/boitron-23246.htm http://www.tourismenpaysdessay.org/decouvrir/pays-dessay/boitron/

    [4] Extrait de « Association normande, session de 1894, tenue à Alençon (Orne) ; excursion à Essay par M Louis Duval. 1895  

    [5] Extrait de « Le département de l'Orne archéologique et pittoresque » par Léon de La Sicotière ; Beuzelin, 1845 - 304 pages https://books.google.fr/books?id=AX60J1ME6d4C&dq=Butte+de+Boitron&hl=fr&source=gbs_navlinks_s

     

    LES REMPARTS DE BOITRON (Orne)LES REMPARTS DE BOITRON (Orne)

    Photos ci-dessus : à gauche extraites de https://www.pictaram.org/post/BW2DwmclX-x ; à droite extraite de https://www.france-voyage.com/villes-villages/boitron-23246.htm

    « LES REMPARTS DE BEAUVAL-EN-CAUX (Seine-Maritime)LES REMPARTS DE FERVAQUES (Calvados) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :