• LES REMPARTS DE BOIS-ARNAULT (Eure)

    LES REMPARTS DE BOIS-ARNAULT (Eure) LES REMPARTS DE BOIS-ARNAULT (Eure) LES REMPARTS DE BOIS-ARNAULT (Eure)

    Ci-dessus, à gauche, photo extraite de https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Motte_f%C3%A9odale_de_Bois-Arnault.JPG ; au centre, photo extraite de http://www.proxiti.info/photoscommune.php?o=27069&n=Bois-Arnault ; à droite, photo aérienne extraite du site Géoportail.

     

    La Butte aux Anglais à Bois-Arnault :

     

         « La Butte aux Anglais est une ancienne motte féodale qui s'élevait à près de 8 mètres au dessus du sol environnant. Il est possible qu’une défense avancée ait existé également au nord ouest de celle-ci. La partie supérieure présentait une surface d’environ 15 mètres de diamètre. La base avoisinait 40 mètres. Quand au fossé qui l’entourait, il avait plus de 10 mètres de largeur. Par la suite, de la terre a été utilisée pour rehausser l’emplacement destiné, en 1920, à recevoir le monument élevé à la mémoire des soldats morts au cours de la guerre 1914-1918. » [1] 

     

    LES REMPARTS DE BOIS-ARNAULT (Eure)    LES REMPARTS DE BOIS-ARNAULT (Eure)

     Plan de situation de la motte de la "Butte aux Anglais" à Bois-Arnault. Les fossés, indiqués en bleu clair, ont été vus par L. Coutil et figurent également sur le cadastre napoléonien. Ils indiquent l'importance du château. L'église était incluse dans cet espace. Ces fossés auraient disparu en 1919 ; blason de la commune de Bois-Arnault extrait de http://blasonsdefrance.free.fr/departements/27.htm

     

    LES REMPARTS DE BOIS-ARNAULT (Eure)     « Le nom de la localité est attesté sous la forme Boscus Ernaldi en 1125. Normalement, on devrait trouver la forme normande Bosc-Arnault, comme dans Bosc-Renoult-en-Ouche, mais le mot français bois s'est imposé à une époque indéterminée. Ce type toponymique correspond à un essart médiéval de l'époque ducale. Quant à l'élément Ernaldi, il s'agirait d'un nom de personne (Arnault). » [2]

    Plan ci-dessus, extrait du cadastre napoléonien de 1854, Archives de l'Eure, http://archives.eure.fr/

     

    LES REMPARTS DE BOIS-ARNAULT (Eure) LES REMPARTS DE BOIS-ARNAULT (Eure) LES REMPARTS DE BOIS-ARNAULT (Eure)

    Ci-dessus, photos extraites du site http://randosduglaude.eklablog.com/la-butte-aux-anglais-a126760990

     

    LES REMPARTS DE BOIS-ARNAULT (Eure)     « Le village a été créé, après des défrichements dans la forêt de Breteuil en 1120 par le troisième fils Arnault, surnommé « Arnault du Bois ». A cette époque notre commune était le chef lieu d’un domaine comprenant 9 fiefs et demi. A l’Ouest de l’église de Bois-Arnault, une ancienne motte féodale, « La Butte aux Anglais » qui s’élevait à près de huit mètres au dessous du sol environnant. Il est possible qu’une défense avancée ait existé également au nord et à l’ouest de celle-ci.

         La partie supérieure présentait une surface d’environ 15 m de diamètre, la base avoisinait 40 m quand au fossé qui l’entourait il avait plus de 10 m de largeur. Par la suite de la terre a été utilisée pour rehausser l’emplacement destiné en 1920 à recevoir le monument élevé à la mémoire des soldats morts au cours de la guerre 1914-1918. Un croquis de cet ensemble figure dans l’ouvrage de Léon Coutil publié en 1921. » [3]

    Photo ci-dessus extraite du site https://www.flickr.com/photos/biron-philippe/25672215047

     

    LES REMPARTS DE BOIS-ARNAULT (Eure)     « Le site de Bois-Arnault en Forêt de Breteuil, est à associer à une famille originaire des environs de Damville (Corneuil), qui reçut une clairière à défricher, vers le début du 12e siècle. Une demeure y est d’ailleurs rapidement attestée. Les archives d’Ancien Régime signalent un château sur motte et l’église paroissiale dans sa basse-cour. Le site, connu également sous le nom de « Butte aux Anglais », conserve encore la motte, à demie élevée. La basse-cour disparut en grande partie au début du 20e siècle. Les anciens aveux mentionnent une seconde motte et Coutil évoque la possibilité d’une deuxième enceinte. (…)

    Ci-dessus, photo extraite de Les petites fortifications de l'Avre (11e-13e siècles) : essai d'inventaire d'après les sources littéraires, iconographiques et la prospection par Astrid Le Moine-Descourtieux  http://www.crahn.fr/uploads/publications/bulletins/Les%20petites%20fortifications%20de%20la%20r%C3%A9gion%20de%20l%27Avre%20(XIe-XIIIe%20S.),%20essai%20d%27inventaire%20-%20CRAHN%202004.pdf

     

    LES REMPARTS DE BOIS-ARNAULT (Eure)     Nous avons vu que la famille de Bois-Arnault était originaire de Corneuil, où Arnault fils de Popeline est cité dès le premier quart du 12e siècle. Après 1204, le fief revint à la famille voisine des Minières. Les anciens aveux évoquent clairement une motte avec vestiges de château, chapelle, fossés et un rempart de terre. Aujourd’hui subsistent la motte, cernée de profonds fossés, talutés vers l’extérieur, et le tracé de cours.- deux basses Deux murs perpendiculaires, orientés vers le N.E. et le S.E., sont conservés sur 2,50 à 3 mètres de hauteur. Ils partent de la motte, traversent les fossés et entouraient la basse-cour. La chapelle castrale Saint-Nicolas, mentionnée par les archives, a disparu. (...)

    Photo ci-dessus extraite de https://www.france-voyage.com/villes-villages/bois-arnault-7747.htm

     

    LES REMPARTS DE BOIS-ARNAULT (Eure)     En 1921, L. Coutil signalait qu'il ne subsistait déjà plus que la moitié de la motte, que la basse-cour avait été récemment nivelée et livra un croquis men­tionnant les parties manquantes (voir ci-contre l'illustration extraite de ce même document). Il estimait le diamètre sommi­tal de la motte à environ 15 mètres, celui de la base à 40 mètres et les fossés annulaires à 10 mètres de largeur. Il restitua une première basse-cour, compre­nant l'église paroissiale, à fossés non talutés de 6 à 8 mètres de largeur envi­ron, ainsi qu'une seconde, à une centaine de mètres au nord-ouest de la motte, délimitée par un fossé, puis un chemin récent et un ensemble de marcs fon­giformes en arc de cercle. Quelques-uns de ces vestiges sont aujourd'hui en­core bien visibles à l'ouest de l'église paroissiale : une partie de la motte, de son fossé annulaire au nord et de la basse-cour. Si aujourd'hui, du fait de la disparition de la partie orientale de la basse-cour, l'église paroissiale semble tout à fait détachée de la structure castrale, elle était autrefois enserrée dans cette basse-cour. Cette disposition originale, identifiée à Damville par exemple, montre parfaitement la contemporanéité de ces deux fondations, celle de l'église étant ici subordonnée à celle du château. » [4]

     

    Sources :

     

    [1] Extrait de http://www.inse27.fr/wp-content/uploads/2018/06/La-Motte-F%C3%A9odale.pdf

    [2] Extrait de Wikipédia

    [3] Extrait de http://mairiecheronvilliers.monsite-orange.fr/file/387bf4a01ccf5ead9452115b93e4da84.pdf

    [4] Extrait de Les petites fortifications de l'Avre (11e-13e siècles) : essai d'inventaire d'après les sources littéraires, iconographiques et la prospection par Astrid Le Moine-Descourtieux http://www.crahn.fr/uploads/publications/bulletins/Les%20petites%20fortifications%20de%20la%20r%C3%A9gion%20de%20l%27Avre%20(XIe-XIIIe%20S.),%20essai%20d%27inventaire%20-%20CRAHN%202004.pdf

    http://www.crahn.fr/uploads/publications/bulletins/Les%20petites%20fortifications%20de%20la%20r%C3%A9gion%20de%20l%27Avre%20(XIe-XIIIe%20S.),%20essai%20d%27inventaire%20-%20CRAHN%202004.pdf

     

    Bonnes pages :

     

    O https://books.google.fr/books?id=x2VDAgAAQBAJ&pg=PA278&lpg=PA278&dq=Bois+Arnault+motte+f%C3%A9odale&source=bl&ots=gZS_0hnfiS&sig=Lp8ayqz8WQBDuTFmGa8XopCm86g&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwjP4JLl29XcAhWt4IUKHQ0kBzc4ChDoATAGegQIBBAB#v=onepage&q=Bois%20Arnault%20motte%20f%C3%A9odale&f=false

    « LES REMPARTS DE BEUZEVILLE-LA-BASTILLE (Manche)LES REMPARTS DU GRAND ET DU PETIT BESLE (Seine-Maritime) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :