• LES REMPARTS DE BEAUCHAMPS (Manche)

    LES REMPARTS DE BEAUCHAMPS (Manche)

    Ci-dessus, une photo aérienne extraite du site Géoportail

     

         Dominant l'Airou et en face du hameau de Dragueville, le château de Beauchamps, dont il ne subsiste que peu de vestiges, fut le berceau des seigneurs de la famille des Beauchamp qui deviendront, après la conquête normande de l'Angleterre, comtes de Warwick et de Worcester. Le site du château se trouve en réalité sur le territoire du Mesnil-Rogue, à la limite nord de la commune de Beauchamps. [NDB]

     

         « Berceau du lignage anglo-normand des Beauchamp, devenus comtes de Warwick ou de Worcester.

         En 1419, le château est donné par Henri V à Jean de Beauchamp de Poywiller, seigneur anglais. À la fin du 15e, début du 16e, la seigneurie de Beauchamp est entre les mains d'Ambroise de Berauville, elle passa ensuite à une branche de la famille des Pierrepont, et par mariage aux There, Osmond puis de Briges. En 1820, M. de Briges vend les restes de la terre et du château. » [1]

     

    LES REMPARTS DE BEAUCHAMPS (Manche)    LES REMPARTS DE BEAUCHAMPS (Manche)

     Plan de situation du château de Beauchamps (en attendant mieux...) ; Par User:Jaspe Cette image a été réalisée pour le Projet blason de la famille Beauchamp (Elmley, Warwick) au 13e siècle, blasons du Wikipédia francophone. — Travail personneliLe code de ce fichier SVG est valide.Cette image vectorielle a été créée avec Inkscape par User:Jaspe., CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3817860

     

         Édouard Le Hericher, 19e siècle :

    LES REMPARTS DE BEAUCHAMPS (Manche)     « Mais la gloire de Beauchamps, c'est l'illustre famille de ce nom, que rappellent les vestiges de son château. Une magnifique position naturelle, un cap qui se projette vers l'Airou en ondulations étagées, baigné d'un côté par la nature et des deux autres par la main de l'homme, en face des croupes que couronnent l'église et le château de Dragueville, fut l'emplacement de la forteresse et le berceau d'une famille de la Conquête, celle qui a été la souche des comtes de Warwick et de Worcester. Il ne reste rien de la forteresse des premiers Beauchamp. Les vestiges actuels présentent une maçonnerie schisteuse sans beaucoup d'épaisseur ni de cohérence. Le plan général est celui du promontoire. C'est un arc dont la corde,ou l'isthme, représente la partie accessible. La courbe de l'arc est un musoir très escarpé, baigné par des eaux naturelles ou artificiellement amenées. Mais ce plan, assez ordinaire, offre ici une particularité remarquable : le sol de cet arc s'échelonne en trois étages de redoutes, qui ne pouvaient être emportées que par quatre assauts. La forme et la force du terrain autorisent à penser que le donjon était à l'extrémité du musoir. Entre cette enceinte extrême et celle qui la précède, il y a un ouvrage à angles, espèce de bastion, dont la forme et la maçonnerie annoncent le 17e siècle, date qu'on lit dans les constructions fermières qui existent sur l'isthme et forment la quatrième ligne de défense. La chapelle, qui existait dans l'intérieur, fut transportée en dehors de l'enceinte, du côté du sud, quand on fit ces constructions. Elle n'existe plus. Outre le château, il y a le manoir à l'ouest de l'église.

    Ci-dessus, une photo aérienne extraite du site Google Earth.

     

    LES REMPARTS DE BEAUCHAMPS (Manche) LES REMPARTS DE BEAUCHAMPS (Manche)

    Ci-dessus : à gauche, un plan extrait du cadastre napoléonien de 1823, Archives de la Manche, http://www.archives-manche.fr/ ; à droite un extrait de la carte d'Etat-major (1820-1866) extrait du site Géoportail.

     

         Le premier nom historique des seigneurs de cette paroisse est Hugues de Beauchamp, qui commandait à la Conquête les troupes du Val de Sienne. Toutes les listes citent son nom : il figure dans le Domesday, sous la forme de Hugo de Belcamp, comme tenant en chef dans trois comtés et comme sous tenant dans huit endroits du Hertfordshire. Le fils et le successeur de Hugues épousa Rohais, fille d'Aubrey, de Ver, commune voisine de Beauchamps. La famille des Beauchamp se partagea en deux grandes branches, la branche anglaise, divisée en une dizaine de baronnages, parmi lesquels ceux de Warwick, de Worcester et de Bedford, et la branche normande, moins illustre, mais très distinguée. Raoul de Beauchamp était à la croisade du duc Robert. Sous le règne de Henri Ier, Robert de Beauchamp était vicomte d'Arques. Sous le règne de Henri II, 1172, Hugues de Beauchamp devait au roi le service d'un chevalier pour le comté de Mortain : « Hugo de Bello Campo. mil. regi de comitatu Moretonii. » En 1173, ce même Hugues était châtelain de Verneuil. Il figure pour la fin de ce siècle dans les Rôles de l'Echiquier : « Homines Hug. de Bello Campo XII l. de feodo I mil. » Son héritier devait 7 livres du fief d'un chevalier. En 1203, Richard de Beauchamp était connétable de la Tour de Rouen. Le roi Jean, vers 1215, fit marché pour la terre de Watkin (Walter) de Beauchamp. En 1287, Jean Marie de Beauchamp vendit : « Nobili domino Radulfo de Bello Campo militi unum quart. frumenti ad mensuram de Haya Paganelli... ad feodum de la Favrerie. » En 1300 : « Radulfus de Bello Campo dedit abbatie de Lucerna ad opus capelle S. J. Baptiste quam fecit juxta sacristariam, in qua elegit suam sepulturam, sex bossellos frumenti. » Dans le 14e siècle, Clémence du Guesclin, la plus jeune des sœurs du connétable, épousa en premières noces Raoul, seigneur de Beauchamp, avec qui elle vivait encore en 1364 ; en1371, elle était remariée à Fraslin de Husson, seigneur de Ducey, de Champcervon, etc. Raoul portait d'azur à quatre jumelles d'or, au lion passant de même en chef. En 1419, le roi Henri V donna le château de Raoul de Beauchamp à un seigneur anglais qui portait ce nom : « Le 13 dudit, respit dun mois a Jean de Beauchamp de Poywiller du chastel de Beauchamp qui fut à Raoul de Beauchamp chevaliers. » Vers ce temps un Beauchamp, comte de Warwick, était lieutenant du duc de Bedford, dit régent de France, comme on le voit dans le Registre de Thorigny : « Ricardus de Beauchamp comes Warvicensis locum tenens dicti regendis tempore Henrici VI pro campo. » Les Anglais ne furent pas paisibles possesseurs de ces conquêtes. Vers1437, Beauchamp, fut le théâtre de plusieurs engagements. Il y eut au village de la Provotière et dans le Champ-des-dix-huit-Vergées un combat où les Français furent mis en déroute. Il ne paraît pas que le château fût alors très important : il est à peine nommé parmi ceux que les Français reprirent, sans coup férir, en 1449 et 50. Ambroise de Bereauville, seigneur de Beauchamp, à la fin du 15e et au commencement du 16e siècle, possédait les seigneuries de Beauchamp et de Mesnil-Rogues, qui depuis ce temps furent réunies. Une branche des Pierrepont les possèda ensuite, puis elles passèrent par des mariages dans les familles de There, d'Osmond et de Briges. M. de Briges vendit vers 1820 les restes de la terre et du château de Beauchamp. » [2] 

     

    Sources :

     

    [1] Extrait de Wikipédia

    [2] Extrait de L'Avranchin monumental et historique, Volume 2, par Édouard Le Hericher, p.9. E. Tostain, 1847 - 750 pages https://books.google.fr/books?id=6yMbAAAAYAAJ&hl=fr&pg=PP7#v=onepage&q&f=false

     

    Bonnes pages :

     

    O https://fr.geneawiki.com/index.php/50038_-_Beauchamps

    O https://www.le-petit-manchot.fr/cc-33-01-beauchamps-histoire/articles/

    O Société des antiquaires de Normandie, 1828 https://books.google.fr/books?id=OuM2AQAAMAAJ&pg=PA73&lpg=PA73&dq=Ch%C3%A2teau+de+beauchamp+Mesnil-Rogues+manche&source=bl&ots=_stYOmOTJG&sig=ACfU3U1p2VVkwOATiSTv5xssWUTmzlMucg&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwjg0MCE99fgAhUj1eAKHfwsBq04ChDoATAHegQIABAB#v=onepage&q=Ch%C3%A2teau%20de%20beauchamp%20Mesnil-Rogues%20manche&f=false

    O https://fr.wikipedia.org/wiki/Guillaume_de_Beauchamp_(9e_comte_de_Warwick)

    O https://fr.wikipedia.org/wiki/Guy_de_Beauchamp

    O https://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Beauchamp_(11e_comte_de_Warwick)

    O https://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Beauchamp_(12e_comte_de_Warwick)

    O https://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_de_Beauchamp

    O https://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_de_Beauchamp_(13e_comte_de_Warwick)

    O https://fr.wikipedia.org/wiki/Henry_de_Beauchamp

    « LES REMPARTS DE DAMPIERRE (Calvados)LES REMPARTS DE BREUILPONT (Eure) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :