• LES REMPARTS DE BAZOCHES-AU-HOULME (Orne)

    LES REMPARTS DE BAZOCHES-AU-HOULME (Orne) LES REMPARTS DE BAZOCHES-AU-HOULME (Orne) LES REMPARTS DE BAZOCHES-AU-HOULME (Orne)

    Ci-dessus, photo à droite extraite de https://mapio.net/a/114379275/

     

         Bazoches-au-Houlme possède un château du 15e siècle avec une tour de guet, vestige de la forteresse de Bazoches. (NDB)

     

    LES REMPARTS DE BAZOCHES-AU-HOULME (Orne)      « La Tour du Guet : Dans le bourg, près des ruines de l’ancien donjon, subsiste une tour près de la « Scieurie » ou Seigneurie. Cette vieille tour carrée en pierres de taille fut construite vers 1477 par Thomas Scuier, chevalier sous Louis XI, seigneur, baron de Bazoches.

         Le logis seigneurial, transformé en bouverie, a gardé son ancienne porte d’entrée surmontée d’un blason. Tout près la grange est toujours debout.

         De nombreuses bâtisses et vestiges situés sur la commune attestent d’un riche passé historique.

         L’emplacement du donjon de Bazoches-au-Houlme est encore reconnaissable par une motte ou masse de terre située derrière le bourg actuel dans un herbage non loin de la tour du Guet. » [1]

     

    LES REMPARTS DE BAZOCHES-AU-HOULME (Orne)    LES REMPARTS DE BAZOCHES-AU-HOULME (Orne)

     Plan de situation du château de Bazoches-au-Houlme ; blason de la commune de Bazoches-au-Houlme http://blasonsdefrance.free.fr/B/BAZOCHES-AU-HOULME.png

     

    LES REMPARTS DE BAZOCHES-AU-HOULME (Orne)     « Jusqu'au 12ème siècle, Bazoches s'appelait « basollae », etymologie du latin « basilica » qui designe soit une petite église rurale, soit une chapelle soit encore une petite forteresse. Le nom « houlme » qui désigne avant tout une région, serait d'origine latine (ulmus : orme) ou d'origine scandinave « holm » désignant des hauteurs boisées et pentes humides. Les frontières du Houlme paraissent un peu indécises. Aucun érudit ne les a déterminées avec précision. Une charte du 11ème siècle indique, parmi les cinq archidiaconés de l'ancien diocèse de Séez, celui du Houlme. (...)

     

         La paroisse de Bazoches est ancienne. On la voit figurer dès le 11ème siècle. Une portion de son territoire faisait partie de la dot de la comtesse Lesceline, qui en fit don à son abbaye de Saint-Pierre-sur-Dives. Son fils Robert, comte d'Eu, donna, en 1509, aux religieux du Tréport, l'église de Bazoches avec toute la dîme et tout ce qui appartenait à l'église.
         En 1113, Geoffroy Plantagenêt, s'étant emparé du château de Bazoches, le détruisit, et avec lui l'église devint la proie des flammes.

         Après être restée longtemps dans l'état, l'église fut restaurée ». [2]

     

         ...Information à vérifier, l'attaque du comte d'Anjou a-t-elle eu lieu en 1113, 1136 ou 1137 ? (NDB)

         « Bazoche avait été bâti par Roger de Monbray, et il fut pris et incendié par le comte d'Anjou, qui y brûla 16 hommes, en 1136. » [5]

     

    LES REMPARTS DE BAZOCHES-AU-HOULME (Orne) LES REMPARTS DE BAZOCHES-AU-HOULME (Orne) LES REMPARTS DE BAZOCHES-AU-HOULME (Orne)

     

         « La tour du guet subsiste, dans le bourg de Bazoches, près des ruines de l'ancien donjon. C'est une vieille tour carrée en pierres de taille. Elle fut construite vers 1477, par Thomas Scuier, seigneur, baron de Bazoches. Elle faisait partie d'un logis seigneural dont il reste encore une rangée de bâtiments du 15ème siècle et du 18ème siècle. » [2]

     

    LES REMPARTS DE BAZOCHES-AU-HOULME (Orne) LES REMPARTS DE BAZOCHES-AU-HOULME (Orne)

    Ci-dessus : à gauche, une photo aérienne extraite du site Géoportail ; à droite, plan extrait du cadastre napoléonien de 1828, Archives de l'Orne, http://archives.orne.fr/

     

    Description :

     

    LES REMPARTS DE BAZOCHES-AU-HOULME (Orne)     « Carrée à l'extérieur et cylindrique à l'intérieur, la tour du guet fut construite vers 1477. C'est le dernier vestige de l'ancienne forteresse, siège de la baronnie de Bazoches, détruite en partie en 1137 par Geoffroy Plantagenet. Le logis seigneurial subsiste avec des éléments édifiés du 15e au 18e siècle. La tour renferme un escalier. Un autre escalier très étroit, s'embranchant dans le premier, est établi dans la tourelle ronde construite en encorbellement à l'un des angles de l'édifice. Cette tourelle donne accès à la partie supérieure de la tour, qui comporte une pièce avec une cheminée de la fin du 15e siècle. » [3]

    Photo ci-dessus extraite du site https://mapio.net/a/114379275/

     

    Protection :

     

         « Ensemble des vestiges, à savoir : tour, façades et toitures du logis et des communs, sols compris dans l'ancienne enceinte (cad. G 56) : inscription par arrêté du 14 septembre 1992. » [3]

     

    A proximité :

     

    LES REMPARTS DE BAZOCHES-AU-HOULME (Orne)     « Église Saint-Pierre (12e siècle). Son groupe sculpté La Vierge apportant la communion à sainte Avoie, provenant de l'ancienne église de Saint-Pavin, est classé à titre d'objet aux Monuments historiques. » [4] 

     

         « Détruite par Geoffroy Plantagenêt, l’église fut reconstruite au début du 12e siècle. De cette époque, seule subsiste la tour. Quant à la nef elle fut refaite au 15e siècle. » [1]

     

        « Le château de Saint-Pavin, berceau de la famille de Marguerit Saint-Pavin, était autrefois une commune et une paroisse, qui faisait partie du canton de Bazoches et du doyenné d'Aubigny. Le 19 novembre 1803, la paroisse de Saint-Pavin fut rattachée à celle de Bazoches.


    LES REMPARTS DE BAZOCHES-AU-HOULME (Orne)     Le château de la Motte, c'est ici que naquit Remy de Gourmont le 4 avril 1858, critique de l'école symboliste, il fut un écrivain original, ses oeuvres les plus célèbres : l'Esthétique de la langue française et la Physique de l'amour.

     

     

    Sources :

     

    [1] Extrait de http://cc-valdorne.fr/communes/img_communes/bazoches.pdf

    [2] Extrait de http://cc-valdorne.fr//communes/bazoches.html

    [3] Extrait de http://www2.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=REF&VALUE_1=PA00125309

    [4] Extrait de Wikipédia

    [5] Extrait des Mémoires, Volume 9, Société des antiquaires de Normandie, 1835. 

     

         Document PDF ci-dessous extrait de http://cc-valdorne.fr/communes/img_communes/bazoches.pdf

    « LES REMPARTS DE GODERVILLE (Seine-Maritime)LES REMPARTS DE DIVES-SUR-MER »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :