• LES REMPARTS DE BAUDREVILLE (Manche)

    LES REMPARTS DE BAUDREVILLE (Manche)     On trouve dans la Manche à Baudreville, commune devenue en 2016 commune déléguée au sein de la commune nouvelle de La Haye, les [NDB] « vestiges d'un ancien château fort plate-forme fossoyée, murs, restes de tours d'angle circulaires. Restes d'enceinte quadrangulaire crénelée, chemin de ronde en galerie de bois, porte 17e et fuie cylindrique (basse-cour du château ?). » [1] 

     

         De Gerville, 1859 : « L'ancien château de Baudreville n'offre aucun intérêt. Il est converti en ferme et en bâtiments d'exploitation. Lorsque je le visitai, il appartenait à M. le marquis de Briges (mort depuis en 1857). (...) » [2] 

     

    LES REMPARTS DE BAUDREVILLE (Manche)     LES REMPARTS DE BAUDREVILLE (Manche)

    Plan de situation du château de Baudreville ; blason de la famille de Baudreville créé par Gilloudifs "d'argent à trois feuilles de chêne."

     

    LES REMPARTS DE BAUDREVILLE (Manche)      « Baudreville dépendait du comté de Mortain ; car, lors du partage de ce comté, après la mort de Philippe, comte de Boulogne, en 1223, la paroisse de Baudreville fut comprise dans le premier lot qui échut au roi : Hoc est prima lotia... Baudrevilla... dominus rex cepit islam loliam (Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie, tome 12, page 66).

         Guillaume de Pierrepont, sieur du lieu et seigneur de Baudreville en 1586, obtint du roi, en l'année 1595, « lettres d'union des fiefs de Baudreville, du parc d'Ourville, Vesly et l'homme, terre et moulin y contenus, pour ne composer à l'avenir qu'une seule et même terre et seigneurie, sous « la dénomination de terre de Pierrepont (Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie, tome 18, page 220.). »

         Le seigneur de Baudreville est cité au nombre des seigneurs du Cotentin qui servirent dans les armées de Louis XIV : il s'y distingua avec César de Costentin, comte de Tourville, Joseph de Costentin de Tourville, et Hervé Le Berceur.

         Pierrepont-Baudreville, lieutenant des, gardes-du-corps, était, en 1679, gouverneur de l'île de Rhé (Masseville, Histoire de Normandie, tome 6, page 483).

         Nicolas Anquetil, sieur de Baudreville, portait d'argent à trois feuilles de chêne.

         Anonyme Anquetil, chevalier de Baudreville, figure, en 1789, comme capitaine au régiment Royal-Cravatte, et comme chevalier de Saint-Louis. » [2]

     

    Ci-dessus, un plan extrait du cadastre napoléonien du 19ème siècle, Archives de la Manche, http://www.archives-manche.fr/

     

    LES REMPARTS DE BAUDREVILLE (Manche) LES REMPARTS DE BAUDREVILLE (Manche)

     Ci-dessus : à gauche, une photo aérienne extraite du site Géoportail ; à droite, une photo aérienne extraite de Google Earth.

     

    A proximité :

     

    LES REMPARTS DE BAUDREVILLE (Manche)     « Le manoir des Fols est une demeure historique de la Manche, située à Baudreville. Il s'agit d'un manoir des 14e et 16e siècles demeuré authentique. Le manoir est constitué d'une tour de guet de plan carré du type manoir vertical probablement construite par les Anglais au 14e siècle et d'un logis ajouté entre 1530 et 1580. Il a appartenu à Pierre Le Fol (...), puis à la famille de Pierrepont. » [3]

     

    Ci-dessus, une photo du manoir des Fols à Baudreville extraite de http://www.manchetourisme.com/manoir-des-fol-a-la-haye/pcunor050fs000mp

     

         « C’est en son manoir de Baudreville que Pierre Le Fol reçut, en 1590, du roi Henri IV les lettres patentes lui signifiant son anoblissement. Ce petit manoir familial, construit vers 1640, actuellement en cours de restauration, permet de se faire une idée du mode de vie de ces hommes qui servaient l’Etat de leurs armes. » [4]

     

         « Ce petit manoir au demeurant fort modeste est constitué par l'adjonction entre 1540 et 1560, d'un logis à une tour de guet de plan carré du type manoir vertical probablement construite par les anglais au 14e siècle. La tour de guet comportait au rez-de-chaussée un cellier au premier étage un séjour et au deuxième étage une salle de veille. Le logis comportait au rez-de-chaussée côté sud un cellier transformé en séjour supplémentaire à la fin du 18e siècle et côté nord une grande salle avec cheminée monumentale. A l'étage, une chambre basse côté sud et une chambre haute côté nord, à la façon de tant de manoirs bretons. » [5]

     

         « La demeure est en cours de rénovation. » [3]

     

    Sources :

     

    [1] Extrait de Wikipédia

    [2] Extrait de Histoire et antiquités, revue monumentale et historique de l'arrondissement de coutances, canton de la Haye-du-Puits - Annuaire du Département de la Manche, Volume 31 - Julien Gilles Travers-J. Elie, 1859, https://books.google.fr/books?id=Bh4XAAAAYAAJ&dq=Annuaire%20du%20D%C3%A9partement%20de%20la%20Manche&hl=fr&pg=PP7#v=onepage&q=Baudreville&f=false ou https://www.le-petit-manchot.fr/cc-11-01-baudreville-histoire/articles/

    [3] Extrait de Wikimanche

    [4] Extrait de https://www.gralon.net/tourisme/loisirs-culturels/info-manoir-des-fols-baudreville-17406.htm

    [5] Extrait de http://www.chateau-fort-manoir-chateau.eu/manoirs-manche-manoir-a-baudreville-manoir-des-fols.html

    « LES REMPARTS DE CURCY-SUR-ORNE (Calvados)LES REMPARTS DE GLOS-SUR-RISLE (Eure) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :