• LES REMPARTS D'ESTOUTEVILLE (Seine-Maritime)

    LES REMPARTS D'ESTOUTEVILLE (Seine-Maritime) LES REMPARTS D'ESTOUTEVILLE (Seine-Maritime) LES REMPARTS D'ESTOUTEVILLE (Seine-Maritime)

     Ci-dessus, à droite : une photo aérienne extraite du site Géoportail.

     

         Le manoir des Loges ou d'Estouteville est situé sur la commune des Loges en Seine-Maritime. [NDB]

     

         « Proche d'Etretat, le manoir d'Estouteville est l'un des derniers joyaux du Pays de Caux. Sa façade extérieure datant du 12e siècle a été construite en pierre et silex et possède une tour d'angle octogonale avec meurtrières qui abrite un escalier à vis. Sa façade intérieure offre une magnifique galerie en bois du 15e siècle, exceptionnellement bien conservée. On la doit au cardinal Guillaume d'Estouteville, archevêque de Rouen en 1453. L'intérieur, conjugue beauté, charme et  caractère avec de nombreux détails historiques et artistiques tels que ses cheminées, ses poutres, ses vitraux ou ses portes. » [1] 

     

    LES REMPARTS D'ESTOUTEVILLE (Seine-Maritime)

     Ci-dessus, une photo extraite de https://proprietes.lefigaro.fr/annonces/propriete-seine+maritime-haute+normandie-france/14187781/ 

     

    LES REMPARTS D'ESTOUTEVILLE (Seine-Maritime)     LES REMPARTS D'ESTOUTEVILLE (Seine-Maritime)

     Plan de situation du manoir d'Estouteville aux Loges ; blason de la famille d'Estouteville par Jimmy44Cette image a été réalisée pour le Projet Blasons du Wikipédia francophone. — Travail personneliLe code de ce fichier SVG est valide.Cette image vectorielle a été créée avec Inkscape par Jimmy44., CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3791288

     

    Histoire

     

    LES REMPARTS D'ESTOUTEVILLE (Seine-Maritime)     La commune des Loges « est située presque à l’extrémité de la voie romaine reliant Lillebonne à Étretat. C’est pourquoi le manoir des Loges datant du haut Moyen Âge semble être un bâtiment défensif contre les agresseurs venant de la mer du Nord. » [2]

     

         « Au 12e siècle, construction d'une maison forte (ou un petit château fort) par la famille d'Estouteville. Ce bâtiment est ceint de douves et protégé par des tours d'angle. Cette terre est un don de l'impératrice Mathilde, petite fille de Guillaume le Conquérant. » [3]

     

         « Le manoir appartient à la famille d’Estouteville pendant huit siècles. » [2] 

     

    LES REMPARTS D'ESTOUTEVILLE (Seine-Maritime) LES REMPARTS D'ESTOUTEVILLE (Seine-Maritime) LES REMPARTS D'ESTOUTEVILLE (Seine-Maritime)

     

         « Au 15e siècle, le cardinal Guillaume d'Estouteville aménage la façade opposée sur cour en a faisant partiellement abattre une façade et en créant, sous un grand versant de tuiles, deux galeries superposées en charpente de bois, adossées à des murs de maçonnerie en bancs horizontaux alternés de brique et silex, donnant accès aux divers appartements. Une disposition rare d'alliance du bois et de la maçonnerie, alors que le pays sortait à peine des affres de la guerre de Cent-Ans. » [3]

     

    LES REMPARTS D'ESTOUTEVILLE (Seine-Maritime)     « Le cardinal Guillaume d'Estouteville (né à Valmont en 1403, mort le 22 décembre 1483 à Rome, Italie), archevêque de Rouen, fut un grand bâtisseur à Rome (basilique Sant'Agostino in Campo Marzio, palazzo Sant'Apollinare, chapelle Santi Michele e Pietro ad Vinculi de Sainte-Marie-Majeure,…), à Gaillon et à Rouen. Légat du pape Nicolas V en France, il fut chargé en 1452 de préparer la révision du procès de Jeanne d'Arc, donna à l'université de Paris de nouveaux statuts. » [2] 

     

    Ci-dessus, une photo extraite de https://gw.geneanet.org/lizennwenn?lang=en&pz=monique+katheryne&nz=savina&ocz=0&p=guillaume&n=d+estouteville&oc=8

     

         « Au 19e siècle, la famille Grimaldi, alliée à celle d'Estouteville, hérite du domaine à la fin de l'ancien régime. Elle utilise cette demeure comme résidence balnéaire. » [3]

     

             « Le manoir porte alors le nom de château de Monaco. » [2]

     

         « Depuis 1957, le manoir fait l'objet de travaux de restauration entrepris par Mme Defrance et, actuellement, de son fils, M. Jean-Pierre Defrance. » [3]

     

    LES REMPARTS D'ESTOUTEVILLE (Seine-Maritime) LES REMPARTS D'ESTOUTEVILLE (Seine-Maritime) LES REMPARTS D'ESTOUTEVILLE (Seine-Maritime)

     Ci-dessus : à droite, une photo extraite de https://www.flickr.com/photos/paubry/34032803461 ; au centre et à gauche, une photo extraite de http://www.ventdouestimmobilier.com/243-Proche-ETRETAT-Manoir-du-XIIeme-siecle-prestige.html

     

    Description

     

    LES REMPARTS D'ESTOUTEVILLE (Seine-Maritime)     « La robuste façade occidentale caractérise la maison forte du 12e siècle. Elle fait sans doute partie d’un édifice autrefois plus important et cerné de douves profondes encore apparentes.

         La tour d’angle octogonale est construite sur des fondations talutées et abrite un escalier à vis. On y aperçoit les meurtrières disposées alternativement. L’ensemble de la façade trahit des remaniements successifs, surtout dans les ouvertures. On retrouve, à l’extrémité sud, les traces de la grande arche où se trouvait sans doute un pont-levis, et au niveau supérieur la base d’une échauguette remplacée par une fenêtre.

     

    Ci-dessus, un plan extrait du cadastre napoléonien de 1833, Archives de la Seine-Maritime, http://www.archivesdepartementales76.net/

     

    LES REMPARTS D'ESTOUTEVILLE (Seine-Maritime)     La façade intérieure présente une galerie de bois du 15e siècle. C’est un exemple rare, encore intact, dans le Pays de Caux. Elle est attribuée au cardinal Guillaume d'Estouteville, archevêque de Rouen en 1453. Surmontée d’une immense toiture en tuiles, cette galerie dessert les appartements au niveau supérieur. La façade elle-même est construite en pierre et brique disposées en appareil alterné, et percée d’ouvertures. Au rez-de-chaussée, une porte est surmontée d’un arc surbaissé, et une autre plus tardive s’ouvre par un arc en ogive. » [2]

     

    Ci-dessus, une photo extraite de http://www.ventdouestimmobilier.com/243-Proche-ETRETAT-Manoir-du-XIIeme-siecle-prestige.html

     

         « Cette très vieille demeure présente, à l'intérieur, une décoration d'un goût très sûr et plusieurs cheminées anciennes en pierre. » [3]

     

    Protection :

     

         « Façades et toitures (cad. AB 222) : inscription par arrêté du 27 décembre 1973. » [4]

     

    Sources :

     

    [1] Extrait de https://proprietes.lefigaro.fr/annonces/propriete-seine+maritime-haute+normandie-france/14187781/

    [2] Extrait de Wikipédia

    [3] Extrait de http://chateau.over-blog.net/article-seine-maritime-manoir-estouteville-les-loges-122649440.html

    [4] Extrait de https://monumentum.fr/manoir-destoutteville-pa00100736.html

     

    Bonnes pages :

     

    O http://chateau.over-blog.net/article-seine-maritime-manoir-estouteville-les-loges-122649440.html

    O http://racineshistoire.free.fr/LGN/PDF/Estouteville.pdf

    O https://books.google.fr/books?id=tDtDDwAAQBAJ&pg=PT198&lpg=PT198&dq=Les+Loges+Estouteville+manoir&source=bl&ots=uBwVdlMKpj&sig=ACfU3U1wlTATp92npuvYa1geH-2I7IlYeA&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwjsyqaX3_XfAhWnx4UKHf0yD744FBDoATACegQIBxAB#v=onepage&q=Les%20Loges%20Estouteville%20manoir&f=false

    O https://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_d%27Estouteville

    « LES REMPARTS DE GLOS-SUR-RISLE (Eure)LES REMPARTS DES YVETEAUX (Orne) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :