• LES REMPARTS D'ALIZAY (Eure)

    LES REMPARTS D'ALIZAY (Eure) LES REMPARTS D'ALIZAY (Eure) LES REMPARTS D'ALIZAY (Eure)

     

         « Alizay proviendrait du gaulois « alésia » dont la racine correspond au germanique « falisia » et signifie la « falaise ». (…) L'origine de cette terre remonte à l'époque où Rollon venait de triompher des troupes royales. Ces terres de Rouville constituaient dès le 12e siècle le fief le plus important de la paroisse. Ses possesseurs portèrent à partir du 14e siècle le titre de seigneur d'Alizay.
          Il existait jusqu'alors une famille de ce nom qui possédait le fief de la Motte, situé à côté de l'église. Cette motte, qui a donné son nom à la propriété qui s'y élève et qui a depuis été transformée en mairie, était une place fortifiée entourée d'une palissade de bois et de fossés. » [1] 

     

    LES REMPARTS D'ALIZAY (Eure)    LES REMPARTS D'ALIZAY (Eure)

     Plan de situation de la motte d'Alizay ; blason de la famille de Meulan par Odejea, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=4043234

     

    LES REMPARTS D'ALIZAY (Eure)     « Les premières mentions d'Alizay remontent au 12e siècle, lorsqu'une paroisse fut créée. Les terres des Rouville devinrent le fief le plus important de la paroisse. Aussi, à compter du 14e siècle, le titre de seigneur d'Alizay est attesté, qui appartenait à la famille de Rouville. Cette puissante famille, acculée par les dettes, dut céder le fief à Gilles Hallé en 1684. La famille Hallé construisit ce qui est aujourd'hui le château de Rouville (voir ci-dessus). (...)

     

    LES REMPARTS D'ALIZAY (Eure)      L'ancienne habitation de la famille de la Motte Saint-Pierre a été acquise par la municipalité en 1979 et a été transformée en mairie. » [2]

     

     

     

     

    « La motte d'Alizay, vestige d'une petite forteresse médiévale

     

          Le monticule de terre à côté de la mairie d'Alizay a pendant longtemps excité l'imaginaire de nos aînés. Beaucoup d'entre eux ont vu dans ce vestige, l'entrée d'un sous-terrain se prolongeant de plusieurs kilomètres. La réalité issue de recherches archéologiques de ces dernières décennies est tout autre. Cette butte est en réalité une motte féo­dale (petit château-fort) éri­gée au début du 12e siècle.

     

    LES REMPARTS D'ALIZAY (Eure)LES REMPARTS D'ALIZAY (Eure)

     Photos ci-dessus extraites de ce même site https://fr.calameo.com/read/0003460840ca2be5a6e76

     

    Un peu d'histoire …

     

    LES REMPARTS D'ALIZAY (Eure)     Le village d'Alizay a certainement des origines anciennes remontant à l'Antiquité ou au Haut-Moyen-Age.

         Deux indices nous permettent d'avancer cette hypothèse. Tout d'abord, selon François de Beaurepaire dans son ouvrage intitulé : «Les noms des communes et anciennes paroisses du département de l'Eure», le nom d'Alizay aurait comme origine latine Alésia. On retrouve ce nom de lieu en d'autres endroits et no­tamment à Alise-Saint-Reine (Côte d'Or - Bourgogne) où se trouve vraisemblablement le célèbre site gaulois d'Alésia.

         D'autre part le vocable Saint-Germain de l'église du village renforce certainement l'oc­cupation du site d'Alizay à l'époque mérovingienne. En effet, le culte de ce saint s'est répandu dans nos régions du nord ouest de la France au cours du 7e siècle.

         Pour le Moyen-Age, nous ne disposons que de très peu de textes pour la période des 11e et 12e siècles. Nous savons simplement qu'une partie du village était sous la dépendance des puissants sei­gneurs de Beaumont-Meulan au début du 12e siècle.

     

    La construction d'un château féodal

     

    LES REMPARTS D'ALIZAY (Eure)     C'est certainement au début du 12e siècle lors des événements militaires qui ont secoué notre région pendant cette période qu'une motte féodale a été érigée par la famille des Beaumont-Meulan ou par l'un de leurs vassaux.

          A cette époque, cette butte de terre était couronnée d'une palissade et une tour en bois était édifiée en son sommet.

          L'ensemble était entouré de fossé. Au pied de cette motte devait se trouver une basse-cour dans laquelle étaient construits des bâtiments dits communs ou agricoles notamment un four, un colombier, une grange et des logements pour les serviteurs.

    Ci-dessus, photo aérienne d'Alizay, extraite de http://andelle.paroisse.free.fr/ALIZAY.htm 

     

    LES REMPARTS D'ALIZAY (Eure)     A noter que la motte d'Alizay était le château féodal le plus proche de Rouen. Ceci s'ex­plique par le fait que c'était le domaine seigneurial le plus à proximité de Rouen qui échap­pait à la domination directe des ducs de Normandie.

         Ce type de petite forteresse fut fréquemment construit dans notre région entre la fin du 11e siècle et le premier tiers du 12e siècle. Elles étaient bien souvent situées dans des zones de frontière avec le domaine des rois de France ou à la limite de domaines seigneuriaux.

         Par ailleurs, elles ont souvent été construites dans un contexte de guerre notamment après la mort de Guillaume le Conquérant en 1087 et lors des conflits qui ont opposé les ducs de Normandie et les rois de France. Dans beaucoup de cas, leur occupation fut relativement brève. Elles furent ensuite remplacées par des forteresses en pierre ou par des bâtiments résidentiels comme ce fut le cas à Alizay. En effet, un manoir fut installé à côté de la motte. La mairie actuelle est en fait une résidence seigneuriale construite au 17e siècle.

    Ci-dessus, plan extrait du cadastre napoléonien (1834), Archives de l'Eure, http://archives.eure.fr/

     

         Nous aurons l'occasion dans une prochaine édition de revenir sur l'histoire de celle-ci. A l'époque de l'édification de l'actuelle mairie au 17e siècle, une glacière fut installée dans la motte. Il s'agissait d'un puits situé dans une structure encavée dans lequel on pouvait conserver avec l'apport de glace, les aliments périssables au frais.

         Cette structure servit ensuite de cave et même de refuge pendant la seconde Guerre Mondiale. » [3]

     

    LES REMPARTS D'ALIZAY (Eure) LES REMPARTS D'ALIZAY (Eure)

     Ci-dessus, à gauche photo aérienne extraite du site Géoportail ; à droite, photo extraite du site Google Map.

     

    A proximité :

     

    LES REMPARTS D'ALIZAY (Eure)LES REMPARTS D'ALIZAY (Eure)LES REMPARTS D'ALIZAY (Eure)     « L'église Saint-Germain (12e, 14e, 16e, 18e et 19e) Inscrit MH (1926). L'édifice conserve certains vestiges du 12e siècle dans le mur sud du chœur ainsi qu'une fenêtre du 14e siècle sur le chevet. Le bras du transept, la tour clocher et les culots sculptés datent du 16e siècle. Enfin, la nef a fait l'objet d'une réfection au 18e siècle et la façade occidentale à la fin du 19e siècle. L'inscription de l'église au titre des monuments historiques concerne uniquement le clocher. » [2]

     

    Sources :

     

    [1] Extrait de http://www.alizay.fr/vivre-a-alizay/histoire/

    [2] Extrait de Wikipédia

    [3] Extrait de Actu'Alizay, bulletin municipal d'Alizay n°80 Mars 2015 par mairie d'Alizay https://fr.calameo.com/read/0003460840ca2be5a6e76

    « LES REMPARTS DE SENOVILLE (Manche)LES REMPARTS DE DAMPIERRE-EN-BRAY (Seine-Maritime) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :